> >

[] [ ]

La moiti du monde est avec Assad!

(Tags)
 
Assad dtermin combattre le terrorisme Emir Abdelkader 0 2014-03-12 02:45 PM
Le Monde + Monde TV+ Eco&Entreprise fooka19 0 2014-03-08 08:08 PM
Syrie: Del Ponte juge crdible de dire que la moiti des rebelles sont extrmistes Emir Abdelkader 0 2013-09-17 02:46 PM
La moiti de la nourriture produite dans le monde part directement la poubelle Emir Abdelkader | french Forum 0 2013-01-13 04:09 PM
Allah se comportera avec toi comme tu te comportes avec autrui La louange appartient Allah et que abou khaled | french Forum 1 2012-02-03 10:07 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La moiti du monde est avec Assad!

La moiti du monde est avec Assad!




La politique internationale nest pas rgie par les principes. Cest un ensemble dintrts qui se rapprochent ou sopposent. Ceci sapplique par excellence la Syrie.
De ce fait, les sentiments de sympathie de certains envers le rgime syrien et de haine dautres restent inutiles dans le domaine des motions. Limportant est lquilibre mondial qui contrle dsormais le droulement des choses.
Dans cet quilibre, la moiti du monde nhsitera pas fliciter le prsident syrien Bachar el-Assad pour sa victoire certaine dans les lections. Laxe qui se montre prt le fliciter regroupe la Russie, la Chine, lInde, le Brsil, lAfrique du Sud, des pays membres du groupe des BRICS. A eux sajoutent plusieurs pays de lAmrique du Sud, lIran, lIrak, et un nombre de partis et forces arabes et internationales.
Si lon mesure le taux de la population de ces pays, on obtiendra plus de la moiti du monde.
Si lon mesure aussi leurs potentiels conomiques, ces pays constituent des puissances conomiques montantes, sont sur le point de remplacer les forces conomiques prcdentes. Deux de ces pays, la Russie et la Chine, ont dj bloqu quatre fois des rsolutions internationales contre la Syrie, et continueront de le faire.
Le chef des Forces libanaises au Liban Samir Geagea na pas fait attention ce fait. Il avait dit dans son point de presse que seuls le Surinam, le Venezuela et un pays tierce fliciteront Assad. Il est de son droit de se prononcer ainsi, vu quil dteste le rgime syrien. Mais en termes dintrts internationaux, pas de place lamour et la haine.
Quoi de neuf ?
Ces quelques derniers jours, deux attentats terroristes trs dangereux ont eu lieu. Ce genre de terrorisme incite penser encore plus aux intrts internationaux et rduit limportance des principes et des sentiments. Une attaque a vis une synagogue Bruxelles, un attentat perptr par un franais dorigine maghrbine. Et un attentat-suicide commis par un Amricain pour la premire fois Idleb en Syrie, a surpris les Etats-Unis.
Au vu des intrts internationaux, le sang syrien qui coule depuis trois ans na aucune importance. Plusieurs pays dsiraient que les combats se prolongent pour longtemps. De mme, cest une guerre dusure qui vise larme syrienne, tout comme le Hezbollah et lIran. A cela sajoute la division sectaire sunnite-chiite cense crer un front parfait entre les combattants du Hezbollah et les takfiris. Tout ceci aurait t ralis sans le terrorisme.
Aprs lattentat de Bruxelles et lattentat du suicidaire amricain, il savre impratif de faire autrement le calcul des intrts. Il serait trs difficile pour les pays dsirant amliorer le niveau darmement aux combattants de lopposition de convaincre le Congrs, lopinion publique et leurs trsoreries.
La guerre en Syrie ressemble de plus en plus une guerre entre terroristes et non terroristes.
Lintrt international ncessite actuellement de se tenir du ct oppos aux terroristes. Les dtracteurs du rgime syrien disent que ce dernier a encourag le terrorisme depuis loccupation amricaine de lIrak, et que cest lui qui a libr des terroristes alors quil le pratique. En termes dintrts internationaux, ces propos ne servent rien.
La situation en Syrie ne peut rester telle quelle. Le terrorisme qui sest infiltr en Syrie via des passages connus peut rentrer travers ces mmes passages. Ceci a eu lieu effectivement. Certains sont rentrs chez eux et constituent un danger. Seule larme syrienne, en coopration avec les armes des pays voisins peut empcher ce retour.
Le prsident amricain Barack Obama a fix la ligne rouge. Pas dintervention militaire de lextrieur. LArabie saoudite a dress une liste de noms dorganisations terroristes, dont lEIIL, al-Nosra et les Frres musulmans. Les intrts internationaux occidentaux et des pays du Golfe se rapprochent donc des intrts russes, iraniens et syriens.
Il ne reste donc que trois options. Soit laisser la guerre en Syrie craser ce qui reste dhommes et de pierre. Ceci est impossible aprs laccentuation du terrorisme. Soit saventurer en octroyant aux rebelles des armes sophistiques anti-ariennes et autres. Ceci est encore difficile cause de multiples lignes rouges, dont celles russes. Soit ouvrir des canaux de communication publiques pour cooprer avec larme syrienne, comme cest le cas avec les deux armes irakienne et gyptienne. Cette option serait la plus facile malgr lembarras.
Pourquoi donc parle-t-on dembarras ?
Tout simplement, parce que le problme de lOccident atlantique et de ses allis nest plus le maintien du rgime syrien ou de son arme, mais comment traiter avec cette arme, suite llection du prsident Assad pour un troisime mandat. Quant aux rformes et au changement du rgime, ces slogans ne figurent plus au menu des intrts internationaux.
Le problme de lOccident atlantique est la source de la force de lautre axe.
Fliciter Assad pour sa rlection partir de jeudi fait partie dune quation internationale rclame par la Russie, lIran et leurs allis. Celle-ci pousserait vers une entente quelque part. il faut une entente pour lutter contre le terrorisme tout en acceptant, bien qu contrecur, le maintien dAssad.
Quant aux miliciens les plus dangereux, ils poursuivront sine die leurs bombardements et explosions. Les attaques sintensifieraient dans les deux prochains jours pour influencer le cours du processus lectoral.
Une fois de plus, les intrts internationaux sacrifient leurs allis et abandonnent lopposition au bord de la route, mme si ils multiplient les paroles sur le soutien cette opposition.
Le monde aprs lattaque de Bruxelles et lattentat-suicide amricain nest plus comme auparavant. La question nest plus lie au sang syrien.




Traduit par al-Manar du site al-Akhbar
Ecrit en arabe par le journaliste Sami Kleib







 

()


: 1 ( 0 1)
 

La moiti du monde est avec Assad!




12:11 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,