> >

[] [ ]

TRICHE AU BAC : La faute ne revient pas uniquement aux candidats

(Tags)
 
victoire crasante de Sissi, faute d'opposition Emir Abdelkader 0 2014-05-30 06:16 PM
Le calme revient dans la valle du mzab Emir Abdelkader 0 2014-01-29 01:49 PM
Une population syrienne en dtresse qui la faute ? Emir Abdelkader 0 2013-12-29 12:45 PM
Des enseignants agresss, des candidats imposent la triche... Emir Abdelkader 0 2013-06-07 04:17 PM
Une Dicte sans faute Emir Abdelkader | french Forum 0 2012-05-04 07:37 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-08
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
TRICHE AU BAC : La faute ne revient pas uniquement aux candidats

TRICHE AU BAC : La faute ne revient pas uniquement aux candidats




Comme tous les ans, et jusquau jour J du top dpart des preuves, ce nest quangoisse, crainte et apprhensions accompagnant la sensation quon na pas assez rvis. La panique de la feuille blanche hante tous les esprits, et laisse entrevoir aux plus malins le salut de la tricherie.

La triche au baccalaurat existe, a exist depuis linstitution de ses preuves, et existera tant quil y aura un examen passer. La seule diffrence qui en caractrisera les annales reste lampleur prise.

Session 2013, lEtat a initi le grave prcdent !
Juin 2013. En de nombreux centres dexamen et travers plusieurs wilayas, les enseignants-surveillants, malgr laide des forces de l'ordre, furent submergs par les vagues de candidats tricheurs branls par la colre et lindiscipline. Les incidents du troisime jour des preuves du bac 2013 ntaient point trangers ni la situation du systme ducatif, ni au contexte socio-politique gnral prvalant.
Selon lONEC (Office national des examens et concours), les cas de triche confirme taient au nombre de 3.180, enregistrs dans 6 wilayas du pays. Soit un taux de 0,56%, avait indiqu le directeur de lOffice, en guise de prcision pour minimiser le scandale. Sur la base des rapports des centres dexamens touchs, la fraude sest limite 163 salles sur un total de 31 252, dans 11 centres parmi les 1928 centres dexamen rquisitionns.
La tricherie avait battu tous les records malgr quofficiellement, les sujets proposs lexamen taient la porte de llve moyen et inspirs des cours au programme dispenss tout au long de lanne. On souligna galement que ce qui avait circul propos de lpreuve de philosophie tait caractre alarmiste donn par certains titres de la presse nationale qui lui ont accord trop dampleur.
"Les cours suggrs comme tant des sujets probables que nous avons rviss et pour lesquels nous nous sommes prpars ne figuraient pas parmi les questions de l'preuve de philosophie, pour les uns, ou "je n'ai rvis que certaines dissertations en pensant que l'une des 3 questions s'y rapporterait mais finalement, aucune des probabilits ne sest prsente dans le sujet, tels furent les arguments peu consistants avancs par les candidats dfaillants pour justifier l'injustifiable.
Conformment la loi organisant lexamen du baccalaurat qui fixe les conditions de tricherie, ces cas ont t examins au cas par cas, et les 3180 tricheurs avrs furent dment sanctionns, malgr le forcing de certains collectifs de parents dlves.
Contrairement cette mme loi, la commission ministrielle charge dtudier les demandes de rexamen de la dcision rglementaire dexclusion de lexamen du baccalaurat, session juin 2013, opta pour la rduction de la dure dexclusion des candidats concerns par la participation la fraude collective, ramene seulement une anne ferme, en faisant toutefois tat de la confirmation de lchec de tous les candidats concerns. Le fi vou la loi ne pouvait tre complaisant davantage lgard des seuls candidats, car la clmence na point profit aux personnels dencadrement ayant manifest une dfaillance qui sont rests objet des sanctions dj prononces.
Et pour minimiser lampleur, la commission nomet pas de rappeler que lexamen du baccalaurat, session 2013, a connu quelques perturbations lors de lpreuve de philosophie dans 11 centres dexamen dans les wilayas dAlger, Constantine, Oran, Ain Temouchent et Tlemcen, ce qui a pouss les candidats sortir des salles dexamen et recourir la participation la fraude par toutes sortes de moyens.
Tout le monde semble avoir trouv son compte dans cette dcision de maintenir lexclusion de lexamen, mme aprs la rvision de cette sanction une anne au lieu de 3 ans. Seulement, on nallait pas rester l.
La dcision de la sanction qui a t salue par tous les syndicats autonomes sera mise lpreuve par le Premier ministre Abdelmalek Sellal, qui au lendemain du verdict de son ministre de lEducation nationale, dcidera que les lves tricheurs allaient tre rhabilits. Il tait dit que sur injonction de ce dernier, la fraude au bac allait tre rhabilite !

Le laxisme qui perdure fatalement
La contre-dcision dautoriser les fraudeurs refaire lanne fut un grave prcdent qui ouvrira une immense brche la recrudescence de la triche.
Au lieu de la fermet quil fallait conforter, encore une fois, ce furent le laxisme et la clmence sociale qui simposrent au grand dam de la famille enseignante.
A trop vouloir acheter nimporte quel prix la paix sociale, cest le bac, le ssame pour laccs lUniversit qui accusait, hlas, un sacr coup quant sa crdibilit.
Partout ailleurs, tricher ou mme tenter lors dun examen peut avoir de lourdes consquences si on se fait attraper, ce qui peut entraner une note minimale votre test, une suspension ou mme ventuellement lexpulsion.
La triche dans cet examen ne date pas seulement de cette Premire dans les annales. Des cas graves de triche sont enregistrs depuis des annes, ici et l, mais ils sont touffs pour de multiples raisons.
Aujourdhui, les lves ralisant perdument et allgrement lambiance flasque des tablissements scolaires, ont durci le ton dun cran. La crainte a chang de camp.
La triche sest grandement dmocratise la faveur de lre du plus prenne ministre de lEducation de lAlgrie indpendante, de ses rformes synonymes dchecs, et de leurs batteries de causes amplement favorisantes, voire incitatives la tricherie.
LAlgrie est le seul pays au monde o le candidat passe 5 jours, matin et soir, subir les preuves du bac !, nous fait remarquer Aziz Omar, un professeur de mathmatiques bien rompu la surveillance et correction de cet examen dcisif pour laccs lUniversit. Llve est devenu passif. Il ne compte que sur laide de quelquun dautre. Pas tonnant donc quil triche ! De nos jours, vraiment rarissimes sont les lves qui montrent du srieux au point dencourager le prof se sacrifier pour eux, explique-t-il.

Littraires et philosophes, plus tricheurs que les scientifiques
Sil sagit de dresser le profil dun tricheur, cest parmi les filires littraires, dans les matires o lon ne compte que sur le parcoeurisme, en gnral, linstar de lhistoire-go, ou la philosophie, affirme Abdallah, un chef dtablissement Mostaganem, bien au fait des causes profondes de la dcadence du systme ducatif en Algrie. La tare est dans les programmes dont sont encombrs les lves. Pourquoi impose-t-on lducation religieuse systmatiquement lensemble des candidats ? La raison est purement idologique !, poursuit-il, avant de porter un jugement trs critique quant au volet pdagogique. Ces filires sont devenues les branches fourre-tout de lenseignement secondaire. Quiconque na pas accs aux filires scientifiques y est orient, y compris ceux qui nont pas leur place au lyce, en raison de leur indiscipline ou de la violence. Trs rare quun candidat sy distingue avec un 14 ou un 15 au baccalaurat. Et puis, lautre dfaillance, cest quon ninculque pas llve lesprit critique, de lanalyse et de la synthse. Mme dans la matire noble de la philosophie, nos lves ont t aguerris lapprentissage par cur de longues leons, quils refouleront, telles quelles, et ple-mle, sans trop se soucier si lon rpond au sujet ou son antipode, dira Abdallah, avec une pointe damertume.

La tricherie banalise !
Dj en situation ordinaire durant lanne scolaire, les lves ne lsinent point sur les moyens pour assurer les moyennes minimales de passage dun niveau lautre. Encore faut-il savoir quen matire de triche, ces lves, devenus cracks dans la manie des gadgets technologiques, ont toujours une longueur davance sur leurs profs, quand il sagit de dfier toutes formes de surveillance. Dsormais, plus aucun enseignant nocculte ce phnomne de triche, banalis souhait, et qui inquite, outre mesure, quand il saccompagne dagressivit et de violence. Surveiller des preuves du bac est devenu un exercice risqu et prilleux, si lon croit les nombreux profs en exercice ou la retraite consults. Quel est le courageux surveillant dsign au lyce de Tigditt, qui osera empcher de tricher des candidats sous lemprise de psychotropes, ou pire pour lui, se hasardera dnoncer sur PV un tricheur pris en flagrant dlit ?, nous rtorque Ladjel, un enseignant la porte de la retraite.
En dpit des rmunrations consquentes, et surtout quand on sait que les policiers affects la scurisation des preuves nont pas prrogative intervenir au sein des tablissements, lexposition lagression gratuite dissuade plus dun enseignant se drober la rquisition pour la surveillance.
Autre pousse non ngligeable la tricherie, le contrat de performances dans la production annuelle de bacheliers impos aux wilayas. Chaque wilaya tente de se distinguer et en tous les cas, dchapper au blme dont les consquences peuvent tre fcheuses, surtout pour les chefs aux postes mal acquis ou sans supports solides derrire.
Trop facile et particulirement htif de blmer ou condamner une partie dans un ensemble. Cest comme pour le football, il ne sera pas vident de persuader beaucoup de candidats se dtourner de la triche tant que tout un systme et lambiance gnrale les incite y recourir.



M. Ould Tata



 

()


: 1 ( 0 1)
 

TRICHE AU BAC : La faute ne revient pas uniquement aux candidats




02:27 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,