> >

[] [ ]

Le code de la famille freine lvolution de la socit

(Tags)
 
Annulation de larticle 87 bis du code du travail... Emir Abdelkader 0 2014-05-02 08:44 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le code de la famille freine lvolution de la socit

Le code de la famille freine lvolution de la socit


Il y a 30 ans, lAssemble populaire nationale, alors prside par le dfunt Rabah Bitat, majoritairement islamo-conservatrice, adoptait une majorit absolue le projet de loi portant code de la famille qui fait des femmes des mineures vie. Ctait lundi 9 juin 1984, dans la discrtion la plus absolue en raison des nombreuses manifestations organises par les mouvements de gauche et dextrme-gauche, appuy par des moudjahidate de renom, qui ont prcd ce dbat tenu huis clos. Depuis, quelques maigres acquis, mais le combat est loin dtre termin


Trois dcennies se sont coules depuis que lAssemble populaire nationale (APN), forte dominante islamo-conservatrice, a adopt, dans le secret, les dispositions iniques du code de la famille qui scelle le sort de la femme, dsormais en situation dinfriorit par rapport lhomme. Pourtant, en dpit de la main de fer avec laquelle le parti unique dirigeait le pays, les femmes, notamment les universitaires des mouvements de gauche, appuyes par les moudjahidate nont pas cess de protester contre cette volont du rgime de consacrer lingalit entre les citoyens et les citoyennes.
Ce mouvement a dailleurs russi faire avorter une premire tentative du gouvernement en 1966, puis une deuxime en 1981, lorsque le ministre de la Justice dalors, Baki Boualem, avait prsent une premire mouture pour examen. Des rassemblements rclamant un dbat gnral taient organiss Alger devant lAPN, et la Grande-Poste, alors que les dlgations de femmes travailleuses et duniversitaires ne cessaient dexiger une copie de ce projet, tenu au secret par les autorits. Ni le secrtaire gnral de lUGTA, Demane Debbih, ni la premire responsable de lUNFA, Fatma-Zohra Zeghroud, nont pu obtenir ce document confidentiel.
Les ptitions, les runions, les dbats autour de la ncessit dimpliquer la socit dans llaboration de ce texte se succdent ; malgr cela, le 8 mars 1981, les militants sont informs quune mouture de ce texte est dj sur le bureau de lAPN. Le 20 aot de la mme anne, quelques dizaines de femmes signent une ptition dans laquelle elles dnoncent le huis clos impos par lAPN et, le 16 novembre, nombre dentre elles se rassemblent devant le Parlement. Elles veulent tre reues par le prsident de la commission juridique.
Les dputs exigent quelles chargent des avocats de parler en leur nom, mais elles refusent. Un autre rassemblement encore plus imposant, a lieu devant le Parlement. Il est vite rprim par la police qui procde des arrestations. Certaines manifestantes font appel Mme Belmihoub Zerdani, qui a son cabinet quelques mtres des lieux. Elle sen prend aux policiers et, avec dautres moudjahidate comme Zhor Akrour, Zhor Zerari, Fettouma Ouzeggane, Akila Ouared, Zohra Drif..., elles prennent part, le 23 dcembre, un rassemblement devant lAPN pour exprimer leur colre.
La manifestation draine des centaines de militants gauchistes et des fministes. Le 21 janvier 1982, elles exigent, dans une lettre adresse au dfunt prsident Chadli Benjedid, le retrait du projet de loi. Et il le fut le 29 janvier 1982. Le combat continue et les protestataires reviennent la charge en tenant un rassemblement en dcembre 1983, brutalement rprim par la police. Ctait la veille de llection prsidentielle marquant le deuxime mandat de Chadli. Ds son lection, son premier gouvernement, alors dirig par Abdelhamid Brahimi, ressort le projet que Baki Boualem, ministre de la Justice, avait concoct. Il le prsente lAssemble qui ladopte la majorit le 9 juin 1984. Ce texte consacre de graves ingalits en matire de mariage, de divorce, de tutelle sur les enfants et relgue la femme au statut de mineure ; il lgalise la polygamie et permet lhomme, en cas de divorce, de conserver le domicile sans avoir assurer lentretien de sa famille.
Les vnements dOctobre 1988 permettent une vaste restructuration du mouvement associatif, mais aussi la chute du parti unique avec la naissance de nombreux partis. Le combat pour les droits des femmes connat un sursaut qualitatif, mais la dcennie du terrorisme roriente les revendications, dsormais axes sur le droit la vie, en raison des menaces de mort qui psent sur toutes les femmes. Ces annes de braise vont laminer une grande partie de ces associations disloques par la clandestinit, les assassinats et les exils forcs. Et alors que lespoir de voir ce code abrog avec la monte des mouvements progressistes, vers la fin des annes 1990, Bouteflika entame son deuxime mandat, en fvrier 2005, avec des amendements importants mais trs insuffisants. Trois annes de dbats, de colloques, dtudes ont fini par quelques changements, loin de reflter les attentes des femmes et les recommandations de la commission nationale ayant tudi sa rforme.
Le tuteur lors du mariage est conserv, la polygamie est soumise lassentiment de la premire femme et lpoux est oblig dassurer le logement des enfants, qui sont dsormais confis la mre. Maigres rsultats lorsque lon revisite les longues annes de combat et les sacrifices consentis pour la dignit.

Salima Tlemani






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le code de la famille freine lvolution de la socit




01:18 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,