> >

[] [ ]

La sensibilisation la cause des femmes sest tendue de larges secteurs

(Tags)
 
Rassemblement des femmes algriennes ... Emir Abdelkader 0 2014-02-09 11:15 AM
Voir les femmes enceintes en public... Emir Abdelkader 0 2013-07-26 04:05 PM
Droit des femmes la rsistance... Emir Abdelkader 0 2013-04-22 03:53 PM
Londres : Vaste campagne de sensibilisation sur le procs de 24 militants sahraouis Emir Abdelkader 0 2013-01-27 05:25 PM
Nos femmes sont toutes des Reines abou khaled | french Forum 2 2012-05-09 12:28 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La sensibilisation la cause des femmes sest tendue de larges secteurs

La sensibilisation la cause des femmes sest tendue de larges secteurs



Soumia Salhi, syndicaliste et militante de lAssociation pour lmancipation de la femme, voque, dans lentretien quelle nous a accord, la lutte du mouvement fminin pour les droits des femmes.


-Il y a 30 ans, alors que le pays tait dirig dune main de fer par le parti unique, des fministes ont russi manifester dans la rue contre le code de la famille qui tait en dbat lAPN. Que sont-elles devenues aujourdhui ?
A dire vrai, nous tions quelques dizaines devant lAPN en 1981. Lappui des moudjahidate nous a vit la rpression. Nous tions quelques poignes dans les quatre grandes villes. Les annes 1980 ont vu les luttes fministes sarticuler autour de mesures discriminatoires et de textes de loi qui tentaient de brider les lans dmancipation des Algriennes. Ces premires formes dorganisation ont vu le jour dans luniversit algrienne travers des comits de lutte, des activits dtudiantes, des groupes de travail et de parole.
Rsultat de la scolarisation massive, cette catgorie de femmes, alors jeunes et qualifies, revendiquait sa citoyennet par laccs aux tudes, au travail, aux droits juridiques et la pnalisation des violences. La revendication de lgalit tait donc minoritaire dans la socit ; elle tait confine dans des cercles restreints qui commenaient rompre le silence. Les femmes libres de leurs mouvements taient peu nombreuses. Aujourdhui, la cause des femmes a acquis une lgitimit telle quelle sest tendue toutes les sphres de la socit. Nous ntions pas dans la situation daujourdhui. Maintenant, il y a de nombreuses femmes dans les administrations, dans la presse, luniversit... La sensibilisation la cause des femmes sest tendue de larges secteurs malgr la dcennie islamiste. Beaucoup danimatrices de lpoque continuent militer dans des associations fministes, dans les syndicats.
-Pourtant, elles semblent absentes sur le terrain alors quelles taient plus actives avant, notamment durant les annes 1990...
En 1990, la floraison dinitiatives pour le droit des femmes sest transforme en cadre de rsistance contre lintgrisme avec une forte mdiatisation. Il y a aujourdhui une multitude dassociations, de projets, de rencontres Il doit y avoir prs dune vingtaine de centres dcoute. Mme les institutions ont leur discours sur les thmes de la violence, de laccs des femmes au logement, lemploi Malheureusement, alors mme que la cause des femmes est reconnue lgitime par la socit toute entire, le militantisme des fministes issus de la gauche est remplac, le plus souvent, par des activits autour de projets financs par des ONG, parfois par lEtat.

-Pensez-vous quil y a un problme de relve, dusure ou de contexte politique qui lamine toute lutte pour les liberts et les droits ?
Dj durant les annes 1970 et 1980, nous avions pos, luniversit, les problmes de principe tels que labrogation du code du statut personnel, de la libert de circuler, de laccs au logement Dans les annes 1990, nous avions certes impos la suppression des procurations pour un droit de vote effectif, mais nos revendications prcises sur les droits des femmes dans la famille se sont heurtes la vague rtrograde qui a saisi la socit. Nous nous sommes retrouves dans un rle dfensif prcieux, notamment en ce qui concerne laccs lespace public. Dans les annes 2000, laccs massif des femmes au travail a dplac le centre de gravit. Beaucoup plus de femmes sont impliques dans des activits qui font avancer la question du harclement sexuel, celle de laccs la promotion Mme nos revendications plus radicales pour labrogation du code sont connues par plus de monde. Mais il est difficile de russir car la socit nest pas encore revenue de la vague obscurantiste des annes 1990.

-Pourquoi les nouvelles gnrations simpliquent-elles de moins en moins dans les dbats sur les droits des femmes ?
Il y a un contexte politique national particulier. Les contestations sont trs radicales, mais elles sont ponctuelles. Les luttes trs nombreuses ne dbouchent pas au plan politique parce que les propositions de changement politique radical des annes 1990 ont tourn au cauchemar intgriste. Les jeunes femmes occupent le terrain et largissent leurs droits, mais le combat frontal sur le code qui codifie des pratiques millnaires et assure la permanence de loppression des femmes nest pas pris en charge, car la socit revient de loin.

Salima Tlemani




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La sensibilisation la cause des femmes sest tendue de larges secteurs




07:13 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,