> >

[] [ ]

Opposition, Quattendre de la Confrence nationale de transition ?

(Tags)
 
La caution du FFS la confrence nationale de lopposition pour une transition dmocratique Emir Abdelkader 0 2014-06-08 04:44 PM
Confrence nationale sur la transition, Le Ple du changement sera de la partie Emir Abdelkader 0 2014-06-06 11:42 AM
Confrence nationale pour la transition dmocratique le 10 juin :... Emir Abdelkader 0 2014-05-29 04:08 PM
Confrence sur la transition dmocratique : Zeroual prend son temps Emir Abdelkader 0 2014-05-06 05:21 PM
une confrence nationale pour la transition prvue en mai Emir Abdelkader 0 2014-04-22 04:15 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Opposition, Quattendre de la Confrence nationale de transition ?

Opposition, Quattendre de la Confrence nationale de transition ?




Les participants la Confrence nationale de la transition, qui se tiendra cette aprs-midi Zralda, fondent plein despoir sur la russite de linitiative de la CNLTD.
Outre dpasser les faux clivages qui ont min jusque-l lopposition, ils sengagent apporter leurs contributions dgager des minima qui cimenteraient les synergies ncessaires pour la transition dmocratique.
Le nombre et la qualit des participants la confrence prludent du succs de linitiative, la plus aboutie que lopposition politique a eu entreprendre. Surtout aussi que les participants affichent plein denthousiasme tre partie prenante dans cette entreprise de renouveau dmocratique. Ils ont conscience quil faille se montrer consensuels afin davancer sur le chemin de la transition. Un chemin quils savent long et assurment sem dembches.
Le pouvoir, laiss ses soliloques, ne restera pas sans manoeuvrer contre cette entreprise dont la finalit est de le contraindre accepter le changement. Cependant, les entourloupettes dont il a pour habitude duser afin de gner lmancipation de lopposition, celle dmocratique en particulier, risquent de savrer cette foisci inoprantes.
Car, en dehors des clientles du rgime, daucuns, partis politiques, personnalits, associations et syndicats, ont fini par comprendre quil ne faille plus rien attendre de la part dun pouvoir et dun rgime qui ne se proccupent que de lorganisation de leur prennit, souvent au dtriment du pays.
Le pouvoir a tellement forc sur lautoritarisme quil a fini par devenir infrquentable. Mme un parti comme le MSP, qui a volu pendant trs longtemps sur le credo de la participation au gouvernement, a fini par se dsillusionner.
La reconduction du Prsident Bouteflika en avril dernier et dans les circonstances auxquelles la chronique politique ne connat pas dantcdents a, il faut le dire, acclr le rapprochement de lopposition politique. Mme les partis qui jadis se regardaient en chiens de faence jugent prsent de la ncessit de rechercher des opportunits de partenariat autour de fonds politiques communs.
Cest l la proposition phare de la confrence de la CNLTD. Celle-ci devra poser le socle pour une entreprise appele connatre de nouveaux dveloppements. Elle nest pas une fin en soi. Elle sera suivie dautres autour des consensus qui sen dgageraient chaque tape. Il sagira, chaque tape du processus, de disqualifier politiquement un peu plus le pouvoir et renforcer en mme temps les perspectives du changement. Un changement auquel toute lopposition, indistinctement des obdiences et des parcours, aspire.
Sofiane At Iflis
ME SALAH DABOUZ, PRÉSIDENT DE LA LADDH
Nous sommes invits cette confrence qui plaide pour le changement du systme politique auquel nous avons, au niveau de la ligue, nous aussi appel. Un systme que nous considrons en pleine crise politique car ne rpondant plus aux attentes et aspirations du peuple dans la mesure o le rgime veut faonner un peuple sa mesure.

A partir de l, il y a une rupture totale entre le rgime et le peuple et une absence de confiance. Ce qui fait quil ne dialogue quavec luimme partir du moment o il choisit lui-mme ses interlocuteurs auxquels il dicte mme les rpliques. Nous avons un grand souhait que cette confrence dbouche sur un changement du rgime politique pour aller vers un systme rellement dmocratique qui consacre pleinement la sparation des pouvoirs, avec des lections organises par une organisation indpendante de ladministration et de toute influence, o tous les droits de lHomme et les liberts individuelles et collectives sont garantis par des mcanismes, pas comme des slogans contenus dans la Constitution.
NOUREDDINE BAHBOUH, ANCIEN MINISTRE DE LAGRICULTURE ET PRÉSIDENT DE LUFDS
Je pense que cest un moment historique puisque cest pour la premire fois que des partis aux programmes diffrents, voire opposs, se rencontrent pour dnoncer dune mme voix cette drive dans le pays. Cest surtout une manire de dire que cette opposition a matur, le pouvoir qui jusque-l, jouait sur les divisions, les manipulations lintrieur de cette mme opposition.

Il faut quil apprenne composer avec lopposition, toute lopposition, de dbattre car tre opposant, ce nest pas tre anti-algrien. La dmocratie, cest le pouvoir et le contre-pouvoir. A mon avis, le vritable consensus se trouve au sein de lopposition qui se retrouve autour des grandes lignes quelle partage, pas dans les pseudo-consultations menes actuellement.
KARIM TABOU, DÉPUTÉ ET PROMOTEUR DE LUDS EN VOIE DE CRÉATION
Linitiative en elle-mme est importante. Je pense que le moment est arriv pour la classe politique de faire preuve de maturit et de faire oeuvre de pdagogie politique pour transcender tous les faux clivages, btir un projet alternatif srieux et poser les jalons de la construction dune opposition plurielle unie sur lessentiel.

Aujourdhui, le pays a besoin dune classe politique, dune socit civile organises et capables de relever les dfis de lavenir. La ncessit historique de faire voluer le pays vers la dmocratie, la bonne gouvernance et le respect des liberts est conditionne par la mise en place dune stratgie unifie des forces politiques. Il est vident que cette initiative ne pourra pas elle seule dissiper les malentendus et, par consquent, dautres initiatives sont ncessaires pour aboutir la construction de cette alternative.
MÉZIANE MÉRIANE, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU SNAPEST
Cest un honneur de participer une rencontre de cette envergure laquelle toutes les personnalits prendront part. Une initiative de ce genre, on en redemande pour sortir du caractre conjoncturel, surtout avec toutes les transformations politico-stratgiques qui caractrisent les scnes rgionale et internationale.

Tout le monde est interpell sans exclusion aucune car il y va de lavenir de notre pays. Participer nest pas cautionner car il sagira pour nous de pouvoir donner notre point de vue, participer la vie active du pays. Il ne faut pas se voiler la face, en Algrie, nous endurons des blocages sur tous les plans et il est temps damorcer un changement pacifique pour la sauvegarde des gnrations futures.
ATMANE MAZOUZ, CHARGÉ DE LA COMMUNICATION AU RCD
LAlgrie fait face une crise qui menace son prsent et son devenir. Le systme doit assumer son chec. Il a min le destin de la nation et a provoqu une faillite intgrale.

Pour une fois dans lhistoire postindpendance de notre pays, une initiative politique salutaire est en construction dans la diversit avec ladhsion de plusieurs acteurs politiques et sociaux. Cette premire confrence est un prlude pour aboutir une transition dmocratique travers un dbat franc et responsable entre les Algriens pour linstauration dun ordre politique lgitime et dmocratique sans exclusion. Le dfi est majeur et ncessite un pacte ngoci entre toutes forces patriotiques pour lavnement dun changement pacifique et organis et viter la nation une dsintgration fatale.
Le RCD, qui a considrablement contribu la prparation de cet vnement et dont la russite sera celle de toute une nation, participera au mme titre que tous les acteurs ouvrir une nouvelle page de notre histoire qui garantira cohsion, dveloppement et stabilit. Lindpendance de lAlgrie a t confisque et cette confrence prliminaire est une renaissance des fondements et objectifs de Novembre et de la Soummam pour un nouveau dpart.
ALIOUET LAHLOU, PRÉSIDENT DU MOUVEMENT NATIONAL DES GARDES COMMUNAUX LIBRES
Nous navons pas hsit un instant rpondre linvitation qui nous a t faite pour participer cette confrence nationale sur la transition dmocratique. Loccasion pour nous de revenir, encore une fois, sur ce concept de rconciliation nationale. De quelle rconciliation nationale il sagit quand son pralable, le pardon, a t sciemment vacu ?

Cette confrence est pour nous un premier pas vers la construction de lAlgrie de demain telle que conue et rve par nos valeureux martyrs de la guerre de Libration nationale. Une entreprise laborieuse car le systme en place depuis 1962 cherche toujours sa prennit. Nous avons plus que jamais besoin dune opposition forte et constructive, une opposition qui doit prendre acte des expriences passes avec les erreurs commises par les uns et les autres dfaut de compromettre les gnrations futures.
ZINEDDINE TEBBAL, CHARGÉ DE LA COMMUNICATION AU MSP
Au MSP, nous pensons que nous avons gagn le pari avant mme le droulement de lvnement. Avec, notamment, laccord de participation cette confrence de nombre de personnalits, de chefs de partis et dacteurs associatifs et syndicaux divers. Un rassemblement qui regroupera les principaux ples de lopposition, ce qui na pas t fait depuis une bonne vingtaine dannes.

On espre que ce regroupement sera le dbut pour se rassembler, crer une force capable de faire face au pouvoir leffet dimposer le changement. A notre niveau, nous pensons aussi que le moment est venu pour transcender les divergences et de sentendre sur un minimum, bannir la culture du zamisme.


Propos recueillis par M. Kebci
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Opposition, Quattendre de la Confrence nationale de transition ?




07:14 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,