> >

[] [ ]

Les ex-dirigeants du FIS ont t invits titre d'hommes politiques

(Tags)
 
LEgypte gle les avoirs de 572 dirigeants des Frres musulmans Emir Abdelkader 0 2014-01-01 04:06 PM
ԡ ӡ .. ! Sans titre Emir Abdelkader 0 2013-05-15 11:22 PM
Le roi de Jordanie dmolit les dirigeants du Proche-Orient Emir Abdelkader 0 2013-03-20 06:54 PM
Gendarmes, militaires, hommes politiques impliqus, La drogue gangrne le Maroc Emir Abdelkader 0 2013-01-29 04:38 PM
Liste des dirigeants de lAlgrie depuis lan 215 av J.C! Emir Abdelkader | french Forum 2 2012-04-20 11:37 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-11
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les ex-dirigeants du FIS ont t invits titre d'hommes politiques

Entretien avec Sofiane Djilali : Les ex-dirigeants du FIS ont t invits titre d'hommes politiques




Quel bilan faites-vous de la Confrence sur la transition dmocratique ? A-t-elle atteint ses objectifs, selon vous ?

Franchement oui ! L'ide tait de crer un choc psychologique pour dpasser les anciennes crispations, peurs et incomprhensions entre les uns et les autres. La situation du pays est telle qu'il est exig de la classe politique le dpassement de ses contradictions. L'Algrie est maintenant face un problme existentiel. Etre ou ne pas tre, l est la question. Avons-nous le droit de tergiverser dans des dbats byzantins alors que le pays a besoin d'un nouveau dpart ? En tous les cas, l'essentiel est l : une classe politique consciente des enjeux, d'accord sur le diagnostic et engage trouver des solutions en commun. Mais une fois que l'on a dit cela, tout est faire maintenant. Gagner une bataille n'est pas gagner la guerre. Nous revenons de trs loin. Russirons-nous provoquer le changement salutaire ? La volont est l. Ce n'est pas encore suffisant. Mais chaque jour suffit sa peine !



La participation danciens dirigeants du FIS cette confrence suscite des inquitudes chez ceux qui ont combattu les thses de ce parti. Croyez-vous quune alternative dmocratique doit impliquer la rhabilitation de cette mouvance et de ses symboles ?

Des inquitudes ? Oui, je le sais et c'est normal. Les blessures sont encore l, douloureuses et vives. De toutes les faons, l'Algrie doit regarder en face ses problmes et ne pas faire la politique de l'autruche. Sur la forme, ces ex-dirigeants du FIS ont t invits titre d'hommes politiques et non au titre du FIS qui, lui, a t dissous par la loi. Lors de notre rencontre en tant que Coordination des partis pour prparer la confrence, avec Ali Djeddi et Kamel Guemazi, mais aussi sur un canal TV proche de cette mouvance, j'ai clairement dit que l'ex-FIS avait un contentieux avec l'Etat mais aussi avec une partie de la socit. Et ce n'est pas nous en tant que Coordination de rsoudre ce problme. D'un autre ct, on ne peut exclure du champ politique des personnes qui ont une influence politique certaine. La faute, par contre, a t commise par la prsidence qui a invit Madani Mezrag pour discuter de la rvision de la Constitution. Pour retrouver la srnit dans la socit, il faut se parler. Par ailleurs, les anciens dirigeants du FIS savent aussi qu'ils n'ont plus les moyens politiques de remettre en selle leur ancien parti avec les anciennes modalits. Il faut les aider sortir de leur prison idologique et les inscrire dfinitivement dans le cadre d'un Etat de droit, en proscrivant radicalement le maniement de la violence physique ou verbale. La socit algrienne a beaucoup volu. Il ne faut plus vivre sur les anciens schmas. Mais il faut galement retenir les leons, sachant que les mmes causes entranent les mmes effets. Au final, je pense qu'on aboutira, d'une faon ou d'une autre, la cration de nouveaux partis politiques pour certains anciens du FIS, mais dans un cadre lgal, contraignant comme pour tous.



Le pouvoir est dcid mener son projet relatif la rvision constitutionnelle, quelle que soit lattitude de lopposition. Quenvisagerez-vous de faire dans les prochains jours ?


Le programme est tout trac. La Coordination se runira dans les prochains jours pour tirer toutes les conclusions concernant la confrence du 10 juin. Puis elle entamera la ralisation des objectifs dfinis par la rsolution adopte la fin des travaux de celle-ci, c'est--dire relancer les contacts avec les uns et les autres pour aller vers une superstructure regroupant la Coordination mais galement d'autres partenaires.



Quel nom prendra cette structure ?


Nous verrons ensemble, comme conseil consultatif de l'opposition ou confrence nationale de l'opposition, l'essentiel est que cette structure sera co-construite avec tous les concerns. A partir de ce moment, c'est cette nouvelle entit qui se chargera d'organiser les prochaines tapes. Quant la rvision constitutionnelle voulue par le pouvoir, je pense qu'elle a d'ores et dj perdu de son effet. Elle apparatra aux yeux des Algriens comme une tentative dsespre pour sauver le soldat... Bouteflika. Vous savez, les empires finissent souvent non pas au terme d'une guerre mais juste lorsque les gens n'y croient plus. Le rgime algrien a perdu tout crdit aux yeux des Algriens. Il n'a plus aucune autorit morale. Seule la force et l'argent le maintiennent debout. Pour combien de temps encore ?


Propos recueillis par R. Mahmoudi



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les ex-dirigeants du FIS ont t invits titre d'hommes politiques




03:51 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,