> >

[] [ ]

La triche halal, une marque dpose

(Tags)
 
TRICHE AU BAC : La faute ne revient pas uniquement aux candidats Emir Abdelkader 0 2014-06-08 11:42 PM
Six disparitions qui ont marqu l'aronautique Emir Abdelkader 0 2014-03-12 03:12 PM
La bataille de Syrie marque la fin de lunilatralisme occidental Emir Abdelkader 0 2014-02-09 10:20 AM
Rtrospective 2013,Les personnalits qui ont marqu lanne Emir Abdelkader 0 2013-12-31 01:47 PM
Des enseignants agresss, des candidats imposent la triche... Emir Abdelkader 0 2013-06-07 04:17 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La triche halal, une marque dpose

La triche halal, une marque dpose




En Algrie, le copiage, lors des examens, est presque devenu un sport national, tant il est vrai quaucune institution pdagogique, de lcole primaire jusqu luniversit, nest pargne par ce procd inlgant.


Il est pratiqu sans honte, assum mme, par bon nombre dapprenants qui sy adonnent sans en rougir. Or, tricher, cest enfreindre les lois civiques et divines, sachant que ce procd est abhorr par le Crateur et cens tre proscrit par les croyants.
Et quand la triche a pour scne la prestigieuse universit des sciences islamiques Emir Abdelkader de Constantine (USIC), cela dpasse lentendement, surtout quand on nhsite pas dchirer les pages du Saint Coran pour arriver ses fins !

En cette priode studieuse de lanne, entre examens de fin de cycle et de contrles dvaluation, la tentation est forte pour certains adeptes de lantische. Tous les moyens sont bons pour cela et pas des moindres. Fini les petits bouts de papier (lahrouz) qui passaient dune main lautre en catimini, ou les rponses minuscules graves sur la paume de la main. Les tricheurs ont recours prsent la technologie.
Grce au bluetooth et au kit mains libres, ils excellent dans lart de copier, mais il ne faut surtout pas les surprendre en flagrant dlit de triche et les contrarier dans leur besogne. Ils se dfendent avec audace auprs du surveillant qui a ouvert lil (et le bon) et pu les dbusquer. En fait, il faut, selon leur conception des choses, les laisser faire et se taire linstar des trois petits singes de la sagesse
asiatique : ne rien voir, ne rien entendre et ne rien dire ! Mais alors, quelle attitude adopter, quelle sanction faut-il administrer des personnes dont limmoralit les pousse dchirer des pages entires du Coran ?

Yajouz de tricher
A luniversit des sciences islamiques de Constantine, des tudiants dnus de scrupules ont trouv la parade pour copier en toute libert, en dcrtant que la triche pouvait tre considre comme licite pour ne pas molester le Coran en commettant des erreurs. Cest le copiage halal. Se cachant sous le fallacieux prtexte dviter de se tromper en rdigeant ou en lisant des verstes du Coran notamment, certain(es) tudiant(es) inscrits dans cette universit foulent carrment aux pieds les prceptes fondamentaux de lIslam et les fondements de la religion musulmane en sadonnant des pratiques indignes de cette institution, o les valeurs humaines sont censes y tre rigoureusement respectes.
Daprs les rvlations dune enseignante exerant au sein de luniversit Emir Abdelkader, bon nombre dtudiants et dtudiantes inscrits dans les diverses filires copient, sans scrupules, mais les filles copient plus grce leur khimar (foulard) par le biais du kit mains libres, alors que dautres dchirent, sans vergogne, des pages du Coran au cours du module de la psalmodie (Tartil) arguant que dans ce contexte le copiage yajouz.
Visiblement choque par ces comportements immoraux, cette enseignante impute les racines de ce mal ltat du pays. Pour elle, lAlgrie entire est rige sur la triche, luniversit des sciences islamiques ne constitue donc quune goutte deau dans un ocan de roublardises. Dcide vider son sac, selon ses propres termes, cette enseignante dplore, par ailleurs, limmensit de la salle de confrences de luniversit, non approprie pour le droulement des contrles, dautant que le nombre de surveillants reste insuffisant.
Mais, en rgle gnrale, avance-t-elle, les enseignants prfrent fermer les yeux pour ne pas avoir essuyer les foudres des tricheurs. Quant aux sanctions infliges aux copieurs pingls, elles consistent en un simple avertissement crit, nous dit-elle. Au demeurant, rien de bien dissuasif pour contrer des adeptes de lantische, multircidivistes, expriments dans lart de la triche.
Un choix par dfaut
Le Dr Abdallah Boukhelkhal, recteur de luniversit Emir Abdelkader, dment quant lui formellement lexistence de cas de triche dans son illustre tablissement universitaire. Les cas de triche sont rares. En 17 ans, nous navons enregistr aucun cart lors des concours de Magister ou de Doctorat. Durant toutes ces annes, nous navons dplor que 5 ou 6 cas de triche. Lanne dernire, nous avons exclu, pour une dure dune anne, une tudiante qui avait copi laide du bluetooth pour que cela serve dexemple aux autres tudiants de luniversit.
Si lon tient compte des propos du responsable de cette universit, lUSIC serait donc un no mans land o la moralit des tudiants est inaltrable et o tous les mauvais comportements sont bannis. LIslam nous dicte nos actes et veut que toute personne ayant embrass la religion musulmane se tienne loign de tout ce qui est contraire aux prceptes de lIslam, soutient-il avec ferveur et conviction.
Une conviction, hlas, pas toujours partage par des apprenants, souvent orients vers les filires de luniversit des sciences islamiques par dfaut et non par choix assum.

Asma porte le hidjab depuis 4 ans, la demande de ses parents, prcise-t-elle. En dcrochant son baccalaurat srie Lettres il y a deux ans, elle tait loin dimaginer ce moment-l quelle allait poursuivre des tudes suprieures lUSIC. Je ne me suis pas inscrite de mon propre gr luniversit des sciences islamiques de Constantine, cest un problme dorientation li ma moyenne qui ne ma pas permis daccder dautres filires dans lesquelles je me serais peut-tre sentie plus laise. Je me suis inscrite la facult de littrature et de la civilisation islamique. Cela mintressait au dbut, mais aprs jai commenc prouver des difficults suivre, mais jessaye malgr tout de russir, sinon mes parents mettront un terme mes tudes. Cest le moment opportun pour lui poser la question qui fche : As-tu eu recours au copiage pour obtenir de bonnes notes aux contrles ?
La rponse tait laconique et se voulait convaincante : Non, je ne lai jamais fait. Mais aprs une brve hsitation, Asma confie avoir vu certains de ses camarades de promo recourir au copiage. Et dassner : Tous les subterfuges sont bons, y compris le recours un argumentaire abracadabrant inhrent la religion, comme par exemple celui de proclamer halal le fait de copier dans les modules consacrs aux langues trangres parce que relatives des pays dits mcrants.
Rien que cela ! Et dire que luniversit forme les cadres de demain ! Des cadres dont bon nombre arriveront sur le march du travail en empruntant des chemins tortueux et dlictueux. Certains dentre eux, diplms es-copiage en sciences islamiques, prcheront, une fois sur le march, les vertus de la bonne morale et vilipenderont les copieurs. Drle dpoque !


Lydia Rahmani




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La triche halal, une marque dpose




03:18 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,