> >

[] [ ]

Les dmocrates peuvent-ils imaginer lavenir sans les islamistes ?

(Tags)
 
Laccolade entre lex-prsident du RCD et le membre fondateur du FIS dissous choque les dmocrates Emir Abdelkader 0 2014-06-12 11:43 PM
Tahar Benjelloun Sans honte et sans pudeur... Emir Abdelkader 0 2014-05-02 08:58 AM
Les islamistes sans candidat dans les prsidentielles de 2014 Emir Abdelkader 0 2014-01-29 12:50 AM
Sans pre ni repres ,Ces enfants ns dans les maquis islamistes Emir Abdelkader 0 2013-02-22 07:05 PM
Objet : Lire jusqu' la fin et imaginer ensuite 2 2010-04-28 09:35 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Les dmocrates peuvent-ils imaginer lavenir sans les islamistes ?

Les dmocrates peuvent-ils imaginer lavenir sans les islamistes ?




Aprs avoir t carts de la scne politique, les anciens dirigeant du FIS dissous trouvent de plus en plus de tribunes pour sexprimer.


Personne naurait jamais imagin que le Front islamique du salut (FIS) dissous en 1992 par dcision de justice pour avoir enclench un cycle de violence qui a plong le pays dans le sang, entranant la mort de 200 000 personnes, tuant des centaines de ses meilleurs enfants, allait ainsi tre au centre de toutes les manuvres dintrts et de calculs aussi bien du pouvoir que de lopposition.
Alors que Madani Mezrag, ancien chef terroriste du bras arm du parti dissous, est invit par le pouvoir pour donner son avis sur la Constitution, Ali Djeddi, qui promettait le couteau du boucher aux Algriens qui refusaient leur thocratie, Kamel Guemazi et Abdelkader Boukhamkham flirtent avec lopposition runie en conclave mardi dernier Zralda.

Si le pouvoir, on le sait, depuis larrive de Abdelaziz Bouteflika la prsidence en 1999, a absous les crimes terroristes, en imposant une rconciliation au pas de charge, cest un fait inexplicable et incomprhensible, cependant, que les dmocrates nenvisagent leur union et leur avenir quen associant les rsidus dun parti qui considrait que la dmocratie et les valeurs quelle incarne sont une impit (kofr).
Lon ne peut penser une seconde que les responsables du parti dissous aient volu sur le plan doctrinaire, devenus par enchantement, 22 ans aprs, permables aux idaux dmocratiques. Qu cela ne tienne ! les dmocrates viennent de leur offrir une tribune inespre pour un retour tonitruant sur la scne politique. Quel contraste nous a livr le camp dmocratique la semaine dernire !

Dun ct la possibilit de dpasser les malentendus entre les dmocrates travers les images ayant immortalis la rencontre entre lancien prsident du RCD, Sad Sadi et matre Mokrane At Larbi, et de lautre cette photo de mariage contre nature qui a fait le buzz sur les rseaux sociaux, montrant laccolade entre Sad Sadi et lancien dirigeant du FIS, Ali Djeddi, tout joyeux de soffrir la premire occasion de prononcer un discours devant une aussi large assistance en faisant savoir quil tait l au nom du parti dissous, sans oublier de transmettre dailleurs le salut de Abassi Madani et Ali Benhadj.
Il faut dire combien Ali Djeddi et ses amis, qui voulaient embarquer avec lex-candidat llection prsidentielle du 17 avril dernier, Ali Benflis prsent dailleurs la confrence de Mazafran, ont tenu participer ce rendez-vous tant attendu quils ont vite mis profit pour sortir au grand jour deux dcennies aprs avoir engag le pays dans un cycle infini de violence. Peu importe de ce quil en adviendra, mais la confrence de Mazafran a dsormais bris la barrire psychologique du retour lactivit politique, sous une forme ou une autre, des responsables du FIS dissous. Ces derniers peuvent mme se targuer dornavant de la caution dmocratique, voire de laile historique la plus rcalcitrante et de celui qui la symbolise, des annes durant, lancien prsident du RCD, Sad Sadi.
Si les participants ont soulign la ncessit darriver une plateforme politique consensuelle, la confrence de Mazafran, lon a aussi beaucoup parl du contrat de Rome ; le Front des forces socialistes qui a daign participer pour la premire fois, aux cts du RCD, a rappel, par la voix de son premier secrtaire Ahmed Betatache, la justesse de ses choix. Abdallah Djaballah et Ali Djeddi ont fait de mme. Entre islamistes modrs, et leurs ailes radicales, les voix des dmocrates ont t peine audibles. Ses derniers peuvent-ils enfin envisager leur avenir sans les islamistes aprs tre finalement revenus de la mort ?

Said Rabia




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les dmocrates peuvent-ils imaginer lavenir sans les islamistes ?




08:35 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,