> >

[] [ ]

Le RCD tire ses enseignements

(Tags)
 
Lancien chef de lAIS Madani Mezrag tire sur Ali Benflis Emir Abdelkader 0 2014-04-15 11:01 PM
Biskra : Rebane tire sur Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-24 02:15 PM
Benflis tire boulets rouges ... Emir Abdelkader 0 2014-03-23 05:52 PM
Qui tire les ficelles ? Emir Abdelkader 0 2014-03-13 07:20 PM
La 3e voie du CC du parti tire sur Sadani Emir Abdelkader 0 2014-02-11 09:12 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-16
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le RCD tire ses enseignements

Le RCD tire ses enseignements

Le prsident du RCD, Mohcine Belabbas, dnonce lattitude de certains participants la confrence sur la transition dmocratique ayant tent de pousser vers des alignements claniques.


Cinq jours aprs la tenue de la premire confrence nationale pour la transition dmocratique, le Rassemblement pour la culture et la dmocratie (RCD) fait son valuation du rendez-vous. Membre de la Coordination pour les liberts et la transition dmocratique (CLTD), initiatrice de ce premier sommet de lopposition, le prsident du RCD, Mohcine Belabbas, livre ses apprciations de cette rencontre. Il salue les acquis et relve les dfaillances. Dans un communiqu publi hier sur sa page facebook, Mohcine Belabbas estime, demble, que la confrence a atteint largement ses objectifs. La confrence pour la transition dmocratique a finalement eu lieu. Bien des observateurs avaient pari, au dpart, sur lchec de la dmarche engage dans le cadre de la CLTD. Il nen est rien du point de vue des objectifs fixs au dpart qui sont largement atteints, souligne-t-il, en numrant les succs de cette dmarche.
Il cite, dans ce sens, llaboration dune plateforme qui fixe les rgles et mcanismes de la transition dmocratique, le rassemblement dun maximum dacteurs politiques et sociaux autour dune mme table pour dbattre, en toute libert, de faon horizontale sur la crise politique que traverse le pays et les solutions pour sortir de limpasse, ainsi que ladoption des rsolutions consensuelles qui confortent la dmarche. Pour lui, la confrence, tenue le 10 juin dernier lhtel Mazafran dAlger, a confirm lisolement du pouvoir dans une conjoncture o ce dernier tente de racheter une crdibilit et une lgitimit par des consultations alibi autour dun texte faisant office de projet de Constitution. La confrence a aussi jet les bases de la construction dune forme plus mature de la relation entre les diffrentes forces politiques et sociales et elle a cr lespoir dans la possibilit de raliser une transition dmocratique.
Crise de la conception politique de lavenir national
Parmi les enseignements tirs de cette confrence par le premier responsable du RCD, il y a un certain nombre de points ngatifs. Il dplore dabord le fait que les reprsentants de la socit civile nont pas, pour leur majorit, pu exprimer leurs points de vue lors de cette premire rencontre cause du non-respect du temps de parole par certains convives. Un intervenant a enfreint la rgle, pourtant nonce au dbut des travaux, fixant le temps de parole sept minutes, pour disserter pendant 25 minutes, transgressant ainsi lhorizontalit de la confrence, affirme-t-il, en faisant allusion au candidat malheureux llection prsidentielle du 17 avril dernier, Ali Benflis.
De plus, Mohcine Belabbas dnonce lattitude de certains participants ayant tent de pousser vers des alignements claniques. Quelques prsidents de parti prsents la confrence ont pris part galement aux consultations avec le pouvoir et lge moyen des intervenants dpasse largement la soixantaine, a-t-il ajout. Ce faisant, le prsident du RCD met en cause galement les limites de lanalyse produite lors de cette rencontre. Censs, par leurs analyses et propositions, identifier les voies mme de mrir les facteurs politiques, conomiques, sociaux et culturels qui permettent de traduire lespoir dmocratique, les responsables politiques se sont plutt limits des lieux communs, a-t-il regrett.
Selon lui, la confrence a rvl, notamment, la crise de la conception politique de lavenir national et lchec des organisations politiques dans le renouvellement des lites. Do, enchane-t-il, la marginalisation consciente ou inconsciente des animateurs de la socit civile et de la jeunesse, acteurs incontournables de la construction de nouveaux rapports de force et donc de la mobilisation populaire.

Madjid Makedhi






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le RCD tire ses enseignements




03:32 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,