> >

[] [ ]

Irak: nouvelle avance jihadiste, Washington envisage des frappes de drones

(Tags)
 
Un jeune jihadiste franais mort dans une attaque-suicide en Irak Emir Abdelkader 0 2014-05-24 02:15 PM
Obama flicite la Tunisie pour sa nouvelle Constitution et invite M. Joma Washington Emir Abdelkader 0 2014-02-04 12:52 PM
Des think tanks amricains en qute dune nouvelle approche, Washington face lquation algrienne Emir Abdelkader 0 2013-11-28 03:51 PM
Prsident Mohamed Abdelaziz: nous souhaitons que la visite de Kerry au Maroc favorise une avance ve Emir Abdelkader 0 2013-11-08 06:26 PM
Syrie : La caution arabe aux frappes militaires Emir Abdelkader 0 2013-09-09 12:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Irak: nouvelle avance jihadiste, Washington envisage des frappes de drones

Irak: nouvelle avance jihadiste, Washington envisage des frappes de drones




Les jihadistes se sont empars lundi de certains secteurs dune ville stratgique du nord-ouest de lIrak, poussant la fuite la moiti de la population, une nouvelle avance survenue alors que Washington envisage des frappes de drones pour aider le gouvernement irakien.
Les Etats-Unis, qui se sont militairement retirs dIrak fin 2011, ont par ailleurs dit envisager de discuter avec lIran de la rponse lavance jihadiste, mais ont exclu toute coopration militaire avec Thran, avec qui ils nont plus de relations diplomatiques depuis 34 ans.
La semaine passe, lors dune offensive fulgurante, les jihadistes de lEtat islamique en Irak et au Levant (EIIL) -qui bnficient notamment du soutien de partisans du rgime dchu de Saddam Hussein- ont pris le contrle de la deuxime ville dIrak, Mossoul, dune grande partie de sa province Ninive (nord), de Tikrit et dautres secteurs des provinces de Salaheddine, Diyala (est) et Kirkouk (nord).
Lundi, les insurgs tentaient de semparer de la totalit de Tal Afar, une enclave chiite dans la province majoritaire sunnite de Ninive. Stratgique, cette ville est situe 380 km au nord-ouest de Bagdad sur la route vers la frontire syrienne, alors que lEIIL aspire crer un Etat islamique dans la zone frontalire.
Les forces de scurit ont affirm quelles avaient repouss lassaut des insurgs, mais plusieurs responsables et un habitant de la ville ont assur que les insurgs avaient pntr dans Tal Afar. Un responsable du gouvernement provincial de Ninive a mme annonc quils en avaient pris le contrle total.
Quelque 200.000 personnes -soit la moiti de la population de Tal Afar et de ses environs- ont fui en raison de lavance des jihadistes, selon un responsable municipal, Abdulal Abbas, qui a rclam une aide internationale.
La veille, les insurgs staient empars dAl-Adhim, dans la province de Diyala.
Massacre abominable
Aprs plusieurs jours de dbandade, les forces de scurit irakiennes ont pourtant affirm dimanche avoir repris linitiative, assurant avoir tu 279 insurgs et repris samedi deux villes au nord de la capitale.
LEIIL, connu pour ses exactions en Syrie o il est trs actif, a annonc de son ct sur Twitter avoir massacr 1.700 chiites membres des forces de larme de lair, une affirmation qui na pu tre vrifie de manire indpendante, mais qui a provoqu une vive condamnation des Etats-Unis.
Dnonant des actes abominables, le dpartement dEtat a estim que lun des premiers objectifs de lEIIL (tait) dinstaurer la frayeur dans les coeurs de tous les Irakiens et de semer la division entre les diffrentes confessions religieuses.
Face loffensive des jihadistes, qui contrlent galement depuis janvier des secteurs de la province dal-Anbar (ouest), le secrtaire dEtat amricain John Kerry a indiqu que le prsident Barack Obama procdait un examen minutieux de chaque option sa disposition, y compris des frappes de drones.
M. Kerry a par ailleurs indiqu que Washington tait dispos parler avec Thran de la crise en Irak, alors que des reprsentants des deux capitales ngocient lundi Vienne sur le dossier du nuclaire iranien.
Je nexclurais rien qui puisse tre constructif, a-t-il dclar Yahoo News qui linterrogeait sur une ventuelle coopration militaire avec lIran.
Mais quelques heures plus tard, le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby, a indiqu quil ny avait aucune intention () pour coordonner des actions militaires entre les Etats-Unis et lIran.
Evacuation de personnel diplomatique
Inquiets de la situation, les Etats-Unis, lAustralie mais aussi lONU ont commenc vacuer une partie de leur personnel diplomatique de Bagdad.
Cinquante-huit des quelque 200 employs internationaux de lONU sont ainsi partis lundi pour Amman avec pour objectif de les rinstaller Erbil, dans le nord de lIrak, a annonc lorganisation.
Des employs amricains seront transfrs vers les consulats dErbil et de Bassora (sud), des rgions pargnes par les violences, et dautres vers lambassade des Etats-Unis en Jordanie, selon le dpartement dEtat.
Washington a annonc par ailleurs lenvoi de renforts autour de son ambassade situe dans la Zone verte de Bagdad, dj hautement scurise.
Alors que les divisions confessionnelles sont extrmement fortes en Irak, les sunnites, au pouvoir sous Saddam Hussein, sestimant marginaliss par les autorits domines par les chiites, lArabie saoudite a rclam la formation dun gouvernement dunion nationale.
Ryad a estim que la politique confessionnelle du Premier ministre chiite Nouri al-Maliki, soutenu par Thran, avait conduit la dstabilisation du pays.
Les Etats-Unis ont demand ce sujet Thran de ne pas agir en Irak de manire communautaire, cest--dire en sabstenant dattiser les tensions entre chiites et sunnites, selon la porte-parole du dpartement dEtat Jennifer Psaki.


(Afp)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Irak: nouvelle avance jihadiste, Washington envisage des frappes de drones




02:48 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,