> >

[] [ ]

Les Etats-Unis vengent leur ambassadeur tu en Libye

(Tags)
 
L'Algrie et les Etats-Unis s'engagent approfondir leur dialogue politique Emir Abdelkader 0 2014-04-04 07:17 PM
Les Etats-Unis et le Qatar ont impos leur calendrier lAlgrie Emir Abdelkader 0 2014-04-02 03:33 PM
Algrie- Etats-Unis :... Emir Abdelkader 0 2014-03-31 12:52 PM
les Etats-Unis et lEurope interpellent le Maroc Emir Abdelkader 0 2013-11-19 02:01 PM
Les Etats-Unis ne peuvent pas cibler un partenaire... Emir Abdelkader 0 2013-04-27 10:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les Etats-Unis vengent leur ambassadeur tu en Libye

Les Etats-Unis vengent leur ambassadeur tu en Libye

Larrestation du suspect, Abou Khattala, ancien dtenu de Guantanamo, est intervenue, dimanche dernier, lissue dune opration secrte laquelle le FBI a pris part aux cts des forces spciales amricaines en Libye.


Le prsident Barack Obama vient probablement de sauver le rve dHillary Clinton de se porter candidate la prochaine prsidentielle amricaine. Comment ? Le quotidien amricain, le Washington Post a rapport, dans son dition du mardi 17 juin, larrestation dAhmed Abou Khattala, lun des cerveaux de lattaque du 11 septembre 2012 contre la mission diplomatique amricaine de Benghazi qui avait fait quatre morts, dont Christopher Stevens, lambassadeur des Etats-Unis en Libye.
On se rappelle quau lendemain de lattaque, les rpublicains avaient carrment descendu en flammes lancienne secrtaire dEtat amricaine, lui reprochant de ne pas avoir pris suffisamment de mesures pour protger les employs de cette mission alors que la menace dattentats tait relle. En vengeant les victimes de lattaque en question, Barack Obama aura, en quelque sorte, neutralis les adversaires politiques de Mme Clinton, surtout que ceux-ci lattendaient patiemment au tournant. Bien quinform depuis lundi du rsultat de lopration secrte, le Washington Post a accept de ne pas publier aussitt linformation sur demande de la Maison-Blanche qui a avanc des raisons de scurit.
A en croire les sources du quotidien amricain qui a qualifi la nouvelle de victoire majeure pour ladministration Obama, larrestation du suspect, ancien dtenu de Guantanamo, est intervenue dimanche 15 juin lissue dune opration secrte laquelle le FBI a pris part aux cts des forces spciales amricaines, prs de Benghazi. Lopration a t rendue possible aprs plusieurs mois de planification, selon les mmes sources. Ahmed Abou Khattala, dtenu provisoirement dans un endroit sr hors de la Libye, serait dj en route vers les Etats-Unis, ont, par ailleurs, affirm des responsables amricains.
Aucun employ ou civil amricain, na t bless durant cette opration mene en troite collaboration avec les forces de lordre, a indiqu pour sa part le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby. Dclar terroriste depuis le mois de janvier dernier par le
dpartement dEtat amricain, Ahmed Abou Khattala est galement considr par les Etats-Unis comme le chef de la branche arme, Benghazi, du groupe islamiste Anar Al Charia. Les autorits amricaines ont refus, par ailleurs, de confirmer si dautres membres de ce groupe avaient t arrts avec leur leader. Anar Al Charia a t cr, en 2010, aprs la chute du rgime libyen du colonel Mouammar El Gueddafi. Au cours de sa visite, mardi, Pittsburgh, le prsident amricain a soulign que ce raid est un signal adress tous ceux qui souhaiteraient sen prendre aux citoyens amricains, o quils se trouvent.

Le message dObama
Barack Obama a insist sur le fait quil est important pour les Etats-Unis denvoyer un message au monde : quand un Amricain est attaqu, peu importe le temps que cela prend, nous retrouverons les responsables et nous les traduirons en justice. Jai lanc ce message le jour suivant (lattaque de lambassade). Je veux tre sr que, dans le monde, chacun entende clairement ce message, car le premier et le plus important de mes devoirs, en tant que Prsident et commandant en chef, est de garder les Amricains en scurit, a-t-il insist.
Ce discours, pour le prsident
Obama, qui compte galement dans son tableau de chasse Oussama Ben Laden, est destin aussi son personnel diplomatique en premire ligne dans certaines rgions du monde.
Beaucoup de dangers et de dfis nous attendent et nos diplomates servent avec courage, dans des situations trs difficiles. Ils doivent savoir que ce pays veille sur eux, et que nous donnerons toujours la chasse quiconque nous veut du mal, a-t-il insist. Les Amricains ont, rappelle-t-on, dj men, en octobre 2013, une opration similaire sur le territoire libyen au cours de laquelle les forces spciales amricaines avaient captur Abou Anas Al Libi, un responsable prsum dAl Qada.

Comme pour la premire opration, la Libye qui vit dans un chaos scuritaire et politique depuis le renversement de Mouammar
El Gueddafi a dnonc, hier, la capture sur son sol dun responsable prsum de lattaque meurtrire contre la mission diplomatique amricaine Benghazi, en 2012, et rclam quil soit jug en Libye o il fait lobjet dun mandat darrt. Le gouvernement condamne cette atteinte regrettable la souverainet de la Libye, a dplor le ministre des Affaires trangres dans un communiqu.


Une prime de 18 millions de dollars pour arrter 4 terroristes

Dix-huit millions de dollars, soit 13,3 millions deuros, cest le montant de la rcompense propos par les Etats-Unis pour toute information permettant larrestation de quatre terroristes qui oprent en Afrique de lOuest et du Nord. Un pactole de 5 millions de dollars, soit 3,7 millions deuros, a t propos pour tout renseignement aidant capturer Khalid Al Barnawi, chef prsum dAnsaru, responsable de lenlvement, en dcembre 2012, du Franais Francis Collomp.
Le groupe Ansaru est aussi cit dans le rapt et le meurtre dun Britannique et dun Italien, en mai 2011, et est dcrit par les Etats-Unis comme la branche radicale de Boko Haram, lie Al Qada au Maghreb islamique (AQMI). 3 millions de dollars, soit 2,2 millions deuros, ont t mis sur la table pour retrouver Abou Yousouf Al Muhajir, expert en explosifs, ancien membre dun groupe extrmiste gyptien (TWJ-Egypte). Oprant dans le Sina entre 2004 et 2006, le dpartement dEtat amricain indique quAl Muhajir serait impliqu dans plusieurs projets dattentats en Egypte, y compris contre des intrts amricains.
En outre, deux ttes sont mises prix pour 5 millions de dollars, soit 3,7 millions deuros, chacune. Il sagit de Hamad Al Khairi et dAhmed Al Tilemsi, fondateur du Mouvement pour lunicit du Djihad en Afrique de lOuest (MUJAO), oprant au Mali et au Niger et accuss davoir enlev plusieurs Franais, notamment Gilberto Rodriguez Leal, kidnapp en novembre 2012 dans le nord du Mali et dont la mort a t annonce.



(R. I.)


Zine Cherfaoui






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les Etats-Unis vengent leur ambassadeur tu en Libye




12:30 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,