> >

[] [ ]

Des partisans du changement dmocratique indigns

(Tags)
 
Le ple du changement dmocratique dcline linvitation dOuyahia Emir Abdelkader 0 2014-05-21 01:10 AM
Il y a un changement dans la pense des ex-militants du FIS ! Emir Abdelkader 0 2014-05-13 06:59 AM
Les boycotteurs dnoncent les menaces des partisans de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-04-07 03:50 PM
Les prsidentielles, le scrutin et le changement Emir Abdelkader 0 2014-04-03 06:10 PM
La convergence des forces de changement est toujours possible Emir Abdelkader 0 2014-03-11 02:56 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Des partisans du changement dmocratique indigns

Des partisans du changement dmocratique indigns




Atmane Mazouz du RCD, linvitation faite aux forces de lopposition, pour servir de dcor dans des consultations qui ont tourn une vritable comdie burlesque, ne peut tre prise au srieux.


Loption de la transition brandie par ceux ayant prfr boycotter ces consultations se veut lune des plus dangereuses formes dopposition lappel de la prsidence de la Rpublique la participation au dialogue sur la rvision constitutionnelle. Cest en ces termes que le directeur de cabinet de la Prsidence, charg de mener les consultations sur la rvision constitutionnelle, a qualifi la dmarche prne par les partis impliqus dans la Coordination nationale pour les liberts et la transition dmocratique (CNLTD).
Invit ragir cette dclaration au nom du Rassemblement pour la culture et la dmocratie (RCD), Atmane Mazouz a estim quOuyahia est dans une partition qui signe son conditionnement dfinitif. Il est le parfait missionnaire du clan qui cherche donner lillusion de tuteur.
M. Mazouz, dont le parti est partie prenante dans la CNLTD, considre que la sortie du directeur de cabinet de la Prsidence est un aveu dchec et les Algriens noublieront pas de sitt que ces dclarations viennent dun homme qui a institutionnalis les fraudes lectorales, excut tous les coups bas ports une dmocratie balbutiante et rat toutes les occasions pour la stabilit de la nation dans le seul souci de complaire au clan dominant.

Plus encore, note le mme responsable du RCD, linvitation faite aux forces de lopposition, pour servir de dcor dans des consultations qui ont tourn une vritable comdie burlesque, ne peut tre prise au srieux. M. Mazouz, notant ne pouvoir participer un processus dcri par lcrasante majorit de la classe politique, estime que la raction venant de ce genre de profil, devant limpotence du chef de lEtat et le blocage de toutes les institutions, sont lun des symptmes les plus svres rvlant la dchance et la rgression nationales. Et dindiquer quOuyahia feint dignorer ce que propose lopposition dans son document portant sur la transition dmocratique pour ne pas dsavouer le suzerain.
Le RCD considre que ces propos ont permis de mettre nu, encore une fois, les intentions caches dun clan qui sest impos par la force tout un peuple. Zinedine Tebbal du Mouvement pour la socit et la paix (MSP), autre membre actif de la CNLTD, sinterroge pour sa part sur les contours de cette valuation prmature des consultations par Ouyahia : Les consultations nont pas encore pris fin, pourquoi donc Ouyahia sempresse-t-il de les valuer ?
Le charg de communication du MSP estime quil y a l une volont affiche et prmdite de la part du directeur de cabinet de la Prsidence de sattaquer lopposition. Cela prouve que ce pouvoir na aucun respect pour lopposition, mais aussi que la CNLTD a russi son pari et cest ce qui le fait ragir ainsi, indique encore notre interlocuteur. M. Tebbal relve que le ton de la menace adopt par Ouyahia est le mme qui a servi le discours lectoraliste pour le quatrime mandat, bas sur une volont de faire peur aux Algriens et dassimiler la transition au danger : Ce discours qui veut nous replonger dans la peur ne peut plus fonctionner, nous ne sommes pas dans les annes 1990.
Le responsable du MSP relve que la fraude qui a servi hisser un parti ou un Prsident ne peut garantir un Etat dmocratique. Lanalyse dOuyahia est base sur de la fiction ; il parle de lAlgrie comme dun Etat dmocratique. Il est trs mal plac pour parler de dmocratie, lui qui a prsid le parti lu par la fraude. Il na pas de leon nous donner. Un pouvoir srieux dialogue avec lopposition et ne linsulte pas, dit-il. Et dajouter que ce que prne la CNLTD est la construction dun Etat dmocratique : Nous sommes dans la phase de prparation des propositions sur la marche suivre pour une transition relle et nous nexcluons pas de dialoguer avec le pouvoir.

Nadjia Bouaricha




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Des partisans du changement dmocratique indigns




07:09 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,