> >

[] [ ]

Porto Alegre : au cur de la liesse des supporters

(Tags)
 
Les supporters algriens la dcouverte de Rio Emir Abdelkader 0 2014-06-21 02:53 PM
reconqurir le cur des Aurs Emir Abdelkader 0 2014-04-10 11:46 AM
Une rvolution au cur des rvolutions Emir Abdelkader 0 2013-11-27 01:51 PM
Qualification de lAlgrie : La liesse en vidos Emir Abdelkader 0 2013-11-20 03:46 PM
Énorme liesse populaire dans toute lAlgrie Emir Abdelkader 0 2013-11-20 03:41 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Porto Alegre : au cur de la liesse des supporters

Porto Alegre : au cur de la liesse des supporters




Dimanche, 17h50, sortie du stade. Le hall de la porte D du stade Beira Rio de Porto Alegre prend des allures de manifestation populaire dans les rues dAlger. Sauf que l, aucune revendication des participants. Simplement de la joie. Bonheur davoir t prsent ce dimanche 22 avril, ici, dans cet antre du football mondial quest le Brsil.
Mon cur a battu cent lheure pendant le match. Cest une libration pour moi cette victoire , lance Karim, tout en vert et blanc. Le stade se vide et des dizaines de camras immortalisent la sortie des spectateurs. Il y en a tellement quon croirait presque que ce sont les joueurs eux-mmes qui sont en train de quitter le stade.
Allah Akbar Halilhodžić
Mais les supporters lont mrite, cette sortie. Pendant 90 minutes, ils ont vcu sous tension pour leurs joueurs. Et le stress tait palpable, aprs la triste dfaite face la Belgique. À quelques minutes du coup denvoi, une bagarre clate dans les premiers rangs. Une histoire de numros de places non respects. Les nerfs sont vif. Et ds les premires minutes, le supporter est impatient. LAlgrie domine, mais ne parvient pas faire la diffrence. Halilhodžić et Slimani commencent tre insults. Pourquoi il la encore mis sur le terrain celui-l ? , se plaint un supporter.
Mais la 26e minute, le terrain fait mentir les supporters. Le coup de patte de Slimani rconcilie tout le monde. Allah Akbar Halilhodžić , entonnent les fans. Cest ne plus rien y comprendre. Mme pas le temps de sasseoir que le but de Halliche dun coup de tte rageur fait chavirer tout le stade. Le camp algrien hurle sa joie. Les supporters corens -si calmes avant le match, mais si vivants dans les tribunes- retrouvent un silence dglise.
Mais le supporter algrien en veut encore. Il a tellement t habitu la dite en Coupe du monde que cette soudaine avalanche de buts lui a donn faim. Et il est servi copieusement. Le tir crois de Djabou, la 38e minute, fait exploser les tribunes. Des inconnus se prennent dans les bras, les youyous fusent dans tous les coins de la tribune. Les stadiers sont sur les dents. Ils demandent tout le monde de sasseoir. Évidemment sans succs. Ils connaissent la rputation algrienne denvahissement de terrain pour un oui ou pour un non. Alors, 3-0, lAlgrien est encore plus imprvisible. Mais les spectateurs restent calmes. Et la chanson Mazal Mazal de Rabah Deriassa est reprise en cur.
On aurait pu les coincer ces Belges
Mi-temps. Le moment de disserter sur cette crasante domination. Il fallait quil mette Brahimi et Djabou ds le premier match. On aurait pu les coincer, ces Belges, et on serait pas l courir aprs la qualification , lance Aziz en crasant sa nime cigarette de la journe.
Le flottement des joueurs algriens en deuxime mi-temps nentamera pas le moral des troupes. Pas mme la rduction du score des Corens la 50e minute. Les supporters asiatiques se rveillent. Mais pas question de leur laisser le champ libre. Les One, two, three et autres Inchallah lAlgrie qualifie , repartent de plus belle. Et le but plein de classe de Brahimi la 61e viendra rcompenser leurs efforts. Voil notre vrai jeu ! L, on joue lalgrienne , lance Hakim.
Le deuxime but coren, quelques minutes plus tard, viendra ranimer le stress, teint aprs le quatrime but. Les supporters restent debout dans les arrts de jeu. Cette victoire, ils ne veulent pas la perdre. Larbitre siffle. Exultation. Les joueurs viennent la tribune. Il faut monter sur les siges pour les voir. Ils lancent une ola, reprise immdiatement par tout le monde. Assa Mandi harangue la foule dun poing rageur quelques mtres des premiers rangs. Probablement lun des plus beaux moments de la soire. Ce moment-l, les supporters le savent, ils ne sont pas prs de loublier.


TSA-Algrie | Tout sur l'Algrie

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Porto Alegre : au cur de la liesse des supporters




12:06 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,