> >

[] [ ]

Beaucoup de musulmans ont vot pour le Front national

(Tags)
 
La grossire propagande du front national Emir Abdelkader 0 2014-06-23 08:17 PM
Le Front national et les Harkis se mobilisent... Emir Abdelkader 0 2014-06-15 03:33 PM
le triomphe franais du Front national Emir Abdelkader 0 2014-05-26 02:11 PM
Le Front national a provoqu un sisme en France Emir Abdelkader 0 2014-05-26 01:40 AM
Bouteflika a beaucoup donne pour la wilaya de chlef : Emir Abdelkader 0 2014-03-21 08:34 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Beaucoup de musulmans ont vot pour le Front national

Dalil Boubakeur Algeriepatriotique : Beaucoup de musulmans ont vot pour le Front national




Algeriepatriotique : Quelle est la raison de votre visite Alger ?

Dr Dalil Boubakeur : Ma visite dans mon pays est tout fait naturelle, au regard de lattachement qui me lie ma ville natale. Je suis n Skikda, mais jai vcu Alger. Je viens rgulirement rencontrer mes amis et des responsables, qui tous ont intrt connatre, premirement, la vie de notre communaut en France et, deuximement, le rle que joue la Grande Mosque de Paris pour mettre en exergue la volont des pouvoirs publics et du peuple algriens daider leurs frres dans leurs preuves et souffrances.
Avez-vous t invit par le directeur de cabinet de la prsidence la Rpublique pour participer aux consultations sur la rvision de la Constitution ?
Non, je nai pas t invit pour les consultations sur la rvision de la Constitution. Nous avons donn notre accord enthousiaste au Prsident et nous faisons confiance ce dernier pour trouver les lments de solution ncessaires, qui sont exclusivement du ressort des autorits algriennes, mais o nous serions moins aptes donner un avis utile.
Peut-on esprer un avenir meilleur, voire un panouissement de la communaut musulmane de France avec limage trs ngative de lislam et des musulmans vhicule par des discours populistes facilits par la monte du radicalisme islamique ?
Vous avez cit deux ou trois lments qui jouent contre la communaut musulmane, mais ils ne sont ni justes, ni fonds, ni mme porteurs dun quelconque avenir. Il y a une protestation contre limmigration alors que depuis longtemps nos frres et surs sont installs en France. Sil y a une immigration lheure actuelle, elle est du fait des gens dEurope de lEst. Cest de l que proviennent les plus grands contingents, mais certains partis extrmistes continent comme si nous tions toujours dans la priode du lendemain de lindpendance maintenir cette rancune et ce rejet contre les familles musulmanes, o tout est mlang. On mlange lislam, les femmes musulmanes, les jeunes des banlieues, les chmeurs, et aussi les lments qui sont travaills par les salafistes, via notamment le web, ce qui amne des jeunes partir vers la Syrie et la Turquie pour revenir ensuite avec la volont de commettre des actions extrmement dangereuses pour la communaut. Et puis, il y a lislam vhicul par certains, avec une pratique un peu extrmiste, un peu salafiste et un peu wahhabite, si je puis dire. Ces gens ont politis lislam comme les Frres musulmans en Egypte ou les wahhabites dans certains pays musulmans, en ngligeant le fait que notre communaut est malkite et que limam Malek est un imam de la juste mesure, de lquilibre, du juste milieu et de la neutralit en matire politique. Cette authenticit musulmane que nous avons toujours pratique, notamment au Maghreb, nest absolument pas un danger ni un facteur qui entrane les jeunes vers le djihadisme ou vers lagressivit ou le fanatisme vis--vis de leurs cibles. Ces cibles leur sont dictes, je le dis bien, par certaines organisations, notamment sur Internet, qui usent dune influence terrible sur les jeunes afin de les attirer vers une forme de combat, de lutte et de haine, non de djihad, parce que le djihad ne signifie pas tuer des gens, le djihad, dans un premier temps, veut dire faire un effort sur soi-mme, et cest quand la vie ou la religion sont menaces que le djihad prend la signification de lutte, comme cela est spcifi dans le Coran. Aller sur les champs de bataille et apporter la destruction, la violence et la mort au nom de lislam fait du tort tous les musulmans, parce que lislam est une religion de paix, de misricorde, de solidarit et de tolrance.
La Convention citoyenne des musulmans de France pour le vivre ensemble vient de voir le jour. Pourquoi avoir attendu si longtemps pour ragir ?
Il y a eu une priode o la prsidence du Conseil franais du culte musulman (CFCM) a t confie, durant deux mandats, un frre marocain qui na pas estim quune charte pour le vivre-ensemble soit utile ou ncessaire. Pour ma part, cela ma paru lmentaire. Jai t choisi pour reprendre la prsidence du CFCM et jai accept, parce que la situation des musulmans tait assez difficile. Seulement, cette fois-ci, mon objectif tait de communiquer nos frres et surs musulmans les principes sur lesquels nous devons nous mettre daccord pour vivre ensemble. Nous ne sommes pas des gens qui voulons nous rvolter contre la loi ou bien se rfugier dans un communautarisme. Nous voulons mnager entre nous un systme de dialogue et de vivre ensemble. Tout le monde a contribu donner son point de vue concernant cette convention.
Pourquoi les fdrations musulmanes existantes en France peinent-elles sunir puisque leur combat est le mme : contrer lislamisme radical ?
Parce quil y a une espce de crainte daborder ces problmes extrmement difficiles et dangereux. Les organisations salafistes ou extrmistes sont des facteurs de crainte de se voir dsavou ou menac. La plupart des actions se font clandestinement. Vous avez un frre ou un membre de votre famille qui peut dun jour lautre changer de conviction, et vous apprenez subitement quil est parti faire le djihad. Il y a deux manires de recruter les jeunes : les garons sont recruts directement ou partir de sites internet ; les filles sont demandes en mariage condition quelles partent pour le djihad. Quand elles arrivent, on les marie. Le mari fait le djihad et sil meurt, la fille sera oblige de devenir une djihadiste. Tout ceci se fait clandestinement, mme la police franaise est dans lincapacit de le dceler, laffaire Merah en est la preuve. La police le connaissait, mais elle na jamais eu de doute jusqu ce quil commette ses mfaits. La mme chose pour le tueur du muse juif Bruxelles. Alors, quelle action mener ? Les discours, tout le monde en fait, nos mosques en font tous les jours. Seulement, ce nest pas l que a se passe, cest en dehors. Dans les prisons, ils sont des proies directes. Ils sont forms clandestinement et leur sortie, ils trouveront des organisations qui les prendront en main. Mme les Etats ne peuvent rien. Et cest grce Internet que la clandestinit se maintient.
Avec la monte de lislamophobie, les discriminations dans les secteurs de lenseignement, de lemploi, du logement et des loisirs, qui visent les jeunes, ont augment ne France. Comment voyez-vous lavenir de la communaut musulmane en France ?
La France est, aujourdhui, dans une priode de crise historique. Une crise conomique, sociale et politique, mais surtout une crise des valeurs. Cest terrible ce qui se passe en France. La vie devient de plus en plus chre et le chmage augmente. Il y a beaucoup dentreprises franaises majeures qui ferment et mettent des ouvriers dehors. Il y en a mme qui se sont installes ltranger pour fuir la crise. Pour les ntres, cest pire. Ils ne sont pas dorigine europenne, et ce sont souvent des familles modestes, ou de familles installes rcemment dans les banlieues ou dans les cits, o, davance, elles sont confrontes au chmage, lchec de la scolarisation, celui de lautorit parentale et lchec conomique. Ils entrent, ainsi, dans les circuits de lconomie parallle, se mettant en quelque sorte au ban de la socit. Ils sont dcourags au sein dune socit qui leur refuse tout. Ils ne sont mme pas considrs comme des personnes part entire et ne vont trouver que des portes fermes. Si lEtat franais ne fait pas un minimum deffort vis--vis de ces banlieues, on ira vers de plus en plus de difficults. Le 93 est un dpartement sinistr, parce que les fonds, les aides sociales ou les richesses de la France qui en a les moyens vont ailleurs, et non pas aux musulmans, parce quil y a toujours ce quon appelle le plafond de verre. Il y a du racisme et du rejet, et les souvenirs de la guerre dAlgrie ne donnent pas aux musulmans et surtout ceux qui viennent de notre pays lavantage dtre considrs. Il y a des diffrences dans le traitement des diffrentes immigrations. Ceux qui sont les plus maltraits sont les Roumains. Les Algriens font des efforts terribles, et comme ils ont un peu de culture franaise, ils y arrivent, dans une petite mesure, mais vous avez des gens qui sont favoriss, comme ceux qui viennent du Maroc. Il y a un meilleur accueil pour eux, de meilleures conditions, dans le nombre de mosques, le nombre des commerces... Il y a des accords bilatraux qui favorisent certaines immigrations. Nous esprons y avoir droit nous aussi. Nous avons fait le ncessaire pour tre galit avec les autres. Avez-vous vu le comportement de certaines femmes qui veulent imposer une vision de plus en plus radicale, politique celle-l, de la communaut et dans le domaine religieux ? A ce moment-l, il y a un risque double : soit la monte du rejet des musulmans qui, par consquent, mnera des incidents, soit le refuge communautariste, o les musulmans se regroupent dans une vision exclue de la socit, ce qui augmentera les discours hostiles et populistes. Cela nous fera entrer dans un cercle vicieux si personne ne fait aucun effort.
Concrtement, comment le CFCM compte-t-il contrer le phnomne de lislamisme radical, vu la forte pression des extrmistes ?
Nous voulons que nos frres ouvrent les yeux sur ce vritable danger, notamment pour les gnrations futures. Il faut faire trs attention pour ne pas aggraver la situation actuelle, parce que les extrmismes se donnent la main, si je puis dire. Lextrmisme, sil est cultiv par des mouvements, par des imams salafistes ou par des sites internet, donnera raison aux discours populistes. Comment un parti nationaliste, qui tait 2% ou 3%, a pu devenir le premier parti en France ? Ce parti a rcolt le vote douvriers de gauche et de pas mal de musulmans. Parce quils disent quaprs tout nous voulons faire partie dun ordre. Dans certaines drives, il y a la question des jeunes qui sont entrans vers la drogue, vers la violence, vers les crimes, ce qui fait que nos frres et surs musulmans sont menacs par cette inscurit. Cette dernire est tellement grande dans les quartiers, qu Marseille, la dpute socialiste, dorigine algrienne, Samia Ghali a demand la prsence de larme. Pour vous dire quil y a un curement vis--vis de la violence. Plusieurs facteurs y sont lis et, ainsi, le vote populaire, lection aprs lection, fait monter le Front national et l, il y a un vritable danger pour lavenir des innocents. Ceci est un avertissement pour notre communaut, il y a une charte, cest le minimum pour nous prmunir contre ces drives, contre cette violence, contre les menaces qui viendraient nous si nous ne faisons pas attention, a nous concerne car ce sont nos enfants, nos familles, nos mosques, et tout cela participe dans la responsabilit du dveloppement de lintgrisme.
Mohamed Moussaoui, prsident de lUnion des mosques de France (UMF), impute au CFCM labsence de discours face au phnomne de radicalisation. Que lui rpondez-vous ?
Nous avons mis au point des textes entiers sur la violence. Dailleurs, qua-t-il fait quand il tait prsident pendant huit ans du CFCM, il na jamais manifest autre chose quun constat dsol. Cest trs difficile une organisation de faire autre chose que dinformer la communaut. Rcemment, nous avons vu que le discours dans certaines mosques a port. Est-ce quil est cout, nous verrons. Nous avons lintention de donner toutes nos mosques algriennes, et les autres qui nous coutent, le conseil important de sopposer ce radicalisme. Il y a deux jours, nous avons reu Rached Ghannouchi, il a pris la parole dans la Mosque de Paris o il a exhort les musulmans entrer dans la citoyennet, avec leurs droits et devoirs en tant des lments de paix.
Vous croyez son discours ?
Actuellement, son discours est cout parce quil a lexprience. Nous voulons croire cette analyse. Effectivement, en Tunisie, aujourdhui, la population est heureuse de vivre en paix. En Egypte, aussi, les Frres musulmans ont t compltement lamins et leur chef emprisonn. Ce nest pas facile, mais nous sommes satisfait et heureux que dans un pays comme lAlgrie, qui a souffert normment durant la dcennie noire, la volont et le bon sens ramnent les gens la raison, mme ceux qui se sont engags violemment dans lislam politique. La politique est laffaire des politiciens qui peuvent orienter le pays ou lui donner son idologie dans lintrt de la population. Lislam cest la spiritualit, cest la pratique des lments qui font dun musulman un homme de paix, qui pense ses devoirs, Dieu et duquer sa famille et lui donner des principes et des valeurs de lislam. Il faut revenir une conception saine de lislam, non politise et non violente, capable dlever le niveau religieux, spirituel et intellectuel. On a besoin de meubler la mmoire de nos jeunes, de leur donner une identit, lutter pour cette identit et lutter pour un islam vrai. Certes, peut-tre quil y a des Etats qui ont intrt semer le trouble et qui ont les moyens de le faire comme cest arriv en Algrie.


Interview ralise par Mohamed El-Ghazi



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Beaucoup de musulmans ont vot pour le Front national




08:06 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,