> >

[] [ ]

Belkhadem ou le symbole dun FLN en dconfiture

(Tags)
 
La Tariqa Tidjania un symbole de paix en Afrique Emir Abdelkader 0 2014-05-18 07:40 PM
Belkhadem en trouble-fte Genve Emir Abdelkader 0 2014-04-04 05:49 PM
Libye/Kadhafi: Portrait dune fratrie en pleine dconfiture Emir Abdelkader 0 2014-03-31 01:04 PM
La dsignation dOuyahia et Belkhadem ... Emir Abdelkader 0 2014-03-17 04:09 PM
sur les traces de Kahina, reine berbre symbole de la rsistance amazigh Emir Abdelkader 0 2013-10-21 03:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Belkhadem ou le symbole dun FLN en dconfiture

Belkhadem ou le symbole dun FLN en dconfiture

Soucieux de se positionner pour les futures chances lectorales, Abdelaziz Belkhadem a pris le risque de se donner en spectacle.


Le ministre dEtat a jou ce qui lui reste de cartes pour tenter de reprendre un parti qui lui a gliss entre les doigts en janvier 2013. Mais comme aucun secrtaire gnral du FLN na repris son poste, Belkhadem na pas russi, lui non plus, forcer le destin. Au lendemain de la tentative avorte de reprendre les rnes dun parti devenu beaucoup plus un ring quune tribune politique, les partisans de lancien secrtaire gnral sont rentrs chez eux. Hier encore, Abderrahmane Belayat, Kassa Assi et dautres cadres tentaient de rallier un maximum de membres du comit central leur cause.
Une uvre qui savre ardue vu la configuration du comit central et, surtout, de labsence dun enjeu immdiat. Car mme si bon nombre des membres du CC naiment pas forcment Amar Saadani, ils se voient dans lobligation de composer avec lui pour esprer gagner une quelconque position lors des futures chances politiques. Beaucoup de cadres qui nont jamais exerc de responsabilit se voient dj ministres dans une future recomposition de lExcutif, au cas o le chef de lEtat dciderait de recourir au rservoir politique du FLN.
Des postes sont galement pourvoir dans dautres instances, limage du Snat, probablement du Conseil constitutionnel ou le corps diplomatique.

Des fonctions qui ne peuvent tre promises, pour linstant, que par Amar Saadani qui se targue du soutien du chef de lEtat.
Abdelaziz Belkhadem a beau promettre, lui aussi, des postes de responsabilit. Mais celui qui a t durant 10 ans secrtaire gnral du FLN sest fait trop dadversaires pour prtendre revenir aux affaires. La preuve a t donne mardi, lorsque des membres du comit central qui nassistent presque jamais aux runions de leur parti et des proches de Ali Benflis sont venus spcialement barrer la route celui qui a longtemps symbolis le concept de barbeflne.

Pour sauver la face, le ministre dEtat, conseiller la prsidence de la Rpublique, sest affair rcolter un maximum de signatures du comit central en vue dimposer une rlection dun nouveau responsable la tte du FLN. Mais Belkhadem, qui a t dsign en 2003 secrtaire gnral sans mme tre membre du comit central, sait trs bien que la dsignation des responsables au FLN nest pas quaffaire darithmtique. Une rgle que Saadani semble avoir bien assimile, lui qui rpte : Aujourdhui, Amar est l. Mais demain, il y aura quelquun dautre, confirmant ainsi que le FLN nest jamais quun parti comme les autres.

Ali Boukhlef




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Belkhadem ou le symbole dun FLN en dconfiture




08:17 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,