> >

[] [ ]

L-bas, pas d'impunit

(Tags)
 
Des dlinquants svissent en toute impunit Emir Abdelkader 0 2014-05-28 02:21 PM
Torture : Amnesty exhorte le Maroc mettre fin limpunit quasi-totale Emir Abdelkader 0 2014-05-14 05:49 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-29
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool L-bas, pas d'impunit

L-bas, pas d'impunit



Les supporters algriens qui pensaient trouver au Brsil le mme laxisme dont ils profitent en Algrie de la part des autorits sont tombs de haut. L-bas, comme dailleurs dans nimporte quel autre pays rgi par les rgles de lEtat de droit, on ne badine pas avec la loi ni avec le rglement. Les fumignes sont interdits dans les comptitions de la Fifa, et au Brsil, cette disposition est applique. Deux supporters sont interdits dentre au stade de Porto Alegre et ne pourront pas voir le match contre lAllemagne, le seul peut-tre quils nauraient pas voulu manquer, cote que cote. Deux sur 2 000 ou 4 000, cest une proportion ngligeable. Elle correspond certainement celle qui, dans notre pays, vhicule lincivisme non seulement dans les stades, mais dans la rue, au travail Un pour mille. Pourtant, cette minorit est impunie. Pourquoi ? Sans doute, parce quelle est utile ; elle constitue un auxiliaire prcieux dans la gouvernance locale et, de ce fait, elle est mme chouchoute. Localement, aucune autorit na montr la moindre volont de rappeler lordre ce un pour mille et encore moins de lduquer pour lamener au comportement que dicte le respect des autres. Les responsables locaux ont besoin de ce un pour mille pour pouvoir soccuper de futilits qui tapent lil, et dont ils esprent peut-tre quelles leur procureront de bonnes affaires, mais aussi des dividendes politiques. Au point den oublier jusqu leur devoir le plus lmentaire lgard de la population : ramasser les ordures, pas uniquement dans un patelin perdu et dlaiss parce que sans intrt, mais en plein centre de la capitale, qui prsente les allures dune vitrine affreusement sale. Nettoyer les villes, comme le souhaitait le gouvernement, nexige aucune technologie de pointe ni un management de haut niveau, que lon serait oblig dimporter coup de devises, il suffit juste de faire son travail et de soccuper du cadre de vie dcent exig par le citoyen.

K. M.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

L-bas, pas d'impunit




12:45 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,