> >

[] [ ]

Lettre d'un supporter algrien Marine Le Pen

(Tags)
 
Marine Le Pen : Pourquoi accepte-t-on les immigrs algriens ? Emir Abdelkader 0 2014-07-01 01:22 AM
Victoire de lAlgrie : un jeune supporter est mort Mulhouse dans un accident Emir Abdelkader 0 2014-06-23 08:20 PM
Moncef Marzouki est pass de dissident contre la dictature supporter de dictateur Emir Abdelkader 0 2014-06-07 06:57 AM
Bouteflika adresse une lettre au peuple algrien Emir Abdelkader 0 2014-03-22 10:44 PM
France : le diable s'habille en Marine Emir Abdelkader 0 2013-12-03 02:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Lettre d'un supporter algrien Marine Le Pen

VU D'ALGÉRIE Lettre d'un supporter algrien Marine Le Pen

Le journaliste Abdou Semmar ragit aux attaques de la prsidente du FN contre les supporters de l'quipe d'Algrie, accuss d'tre l'origine de dbordements en France la suite de la victoire des Fennecs sur la Russie.




Madame l'illustre prsidente du Front national.
Subjugu par le charme de votre mdiocrit et la sensualit de votre btise, j'ai toujours voulu vous crire. Mais l'opportunit ne m'a jamais t fournie. Et aujourd'hui, Allah me donne enfin le privilge de m'adresser vous. Je dis bien Allah, puisque vous persistez croire depuis des lustres qu'un Arabe, un Algrien, un Berbre, un Maghrbin, bref un Nord-Africain ne dispose d'aucun libre arbitre et ne pense uniquement qu'occuper la rue pour prier matin et soir.
Je vous assure, ma chre madame, que je prfre de loin diner avec une blonde incendiaire comme vous que de m'agenouiller jour et nuit sur le trottoir de votre pays bien-aim. Mais peu importe ce que vous croyez, pensez, imaginez ou ressentez. Je ne vous cris pas pour philosopher avec vous puisque vous me privez d'ores et dj de ce plaisir, tant donn que je ne suis, vos yeux, qu'un vulgaire supporter violent, agressif et sauvage.
En ralit, aprs m'avoir accus, sans m'entendre, d'avoir commis des violences, vous voulez m'enlever ma double nationalit ! Sauf que je vous informe solennellement que la plupart de ces supporters "violents" que vous accablez sont d'abord franais. Oui, Franais, comme vous. Pas suffisamment blancs, bourgeois, bobos et aussi bien "assimils" que vous, mais franais tout de mme. Je vous invite vrifier leurs cartes d'identit. Si vous voulez leur enlever leur nationalit franaise, faites-le ! Mais, de grce, pourquoi m'impliquer moi, le pauvre supporter algrien qui n'a que sa joie de vie exprimer ?
J'ai brl des voitures, vol des magasins, saccags des Abribus ? Il faudrait d'abord, madame, que je puisse dcrocher un visa Schengen pour pouvoir traverser toute la Mditerrane qui nous spare. Et mme si le visa m'a t accord, vous pensez sincrement que mon premier dsir est de venir caillasser des vhicules de police ? Dans mon pays, l'Algrie que vous connaissez tant, je me suis longtemps frott ces vhicules blinds. Ils ne m'inspirent aucun fantasme. Vous comprendrez donc qu'une fois sur votre territoire, s'en prendre des policiers, ou des policires, serait le dernier de mon souci.
Je ne peux accepter cette injustice supplmentaire qui suit d'ailleurs la campagne mdiatique diffamatoire dclenche par vos partisans sur les rseaux sociaux et dans les mdias franais. Vous envoyez vos "chiens" placarder des affiches qui me sont hostiles, me diabolisant tout-va et m'accusant de tous les maux. Et pourtant, le chmage qui bat des records chez vous, ce n'est gure de ma faute. Votre croissance conomique en berne, ce n'est pas de ma responsabilit. Le dclin de vos lites politiques, je n'ai absolument rien fait pour le provoquer. La fracture sociale qui mine votre pays, ce n'est pas mes "one two three viva l'Algrie" qui risquent de l'aggraver. Vos fromages, vins, chteaux et jardins luxuriants, ce n'est pas un match de mon quipe nationale qui va les menacer.
Cette dnonciation de ma prsence en France est, hlas, banale, et n'aurait pas pris d'ampleur en cette priode estivale davantage propice aux amours qu'aux hostilits sous la forme de langues de feu, si vos calomnies odieuses n'avaient t accrdites par les commentaires maladroits de plusieurs autres acteurs politiques de la droite franaise.
Au final, vous me reprochez quoi au juste ? D'tre un Algrien tout court ? Ou de ne pas tre suffisamment franais ? Et pourtant, chez moi Alger, je n'ai jamais demand le devenir. Quant ces "camarades" originaires de vos banlieues et qui dfilent pour les victoires de mon pays, ce sont vos concitoyens, pas les miens. Ils paient les impts chez vous, ils cotisent chez vous, ils contribuent la cration de votre richesse nationale. Moi, ils ne se souviennent de mon existence que lorsque mon quipe nationale marque quelques buts. Vous les dtestez ? Vous les hassez ? Je suis certain qu'ils prouvent les mmes sentiments votre gard. Mais en quoi moi, simple et pauvre supporter algrien, suis-je concern par vos histoires de dsamours qui vous opposent ces banlieues tnbreuses ?
Ces territoires occultes sont les fruits des politiques de votre pays et non pas des victoires footballistiques de ma slection nationale. Au reste, accepter en silence d'tre victime d'une injustice, c'est s'en rendre complice. Je ne fais que demander justice, en vous appelant cesser de fantasmer sur ma soi-disant violence endmique. M'instrumentaliser politiquement ne vous servira rien. Il ne vous garantira mme un deuxime tour d'une lection prsidentielle. Demandez Moubarak, le dictateur [gyptien] dchu, qui a tent de droguer son peuple en me collant l'image du supporter haineux qui dclare la guerre son pays ! Saisissez les messages de ces leons de l'Histoire. En attendant, je vous prie, Madame la prsidente, d'accepter le trs noble mpris que je vous prsente.






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Lettre d'un supporter algrien Marine Le Pen




09:22 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,