> >

[] [ ]

Qui est responsable des catastrophes au Moyen-Orient ?

(Tags)
 
Si la Syrie perd la bataille, le chaos s'tendra tout le Moyen-Orient Emir Abdelkader 0 2014-01-20 01:42 PM
Les deux Franois et la chrtient dOrient Emir Abdelkader 0 2014-01-18 02:43 PM
LArabie saoudite finance Al-Qada au Moyen-Orient Emir Abdelkader 0 2013-12-10 01:30 PM
Le roi de Jordanie dmolit les dirigeants du Proche-Orient Emir Abdelkader 0 2013-03-20 06:54 PM
Lge moyen des algriennes au mariage est de 30 ans Emir Abdelkader 1 2012-06-28 08:03 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,936 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Qui est responsable des catastrophes au Moyen-Orient ?

Qui est responsable des catastrophes au Moyen-Orient ?

Les États-Unis dAmrique ne sont pas responsables de ce qui sest pass en Libye, ni ne sont responsables de ce qui se passe en Irak aujourdhui, a dclar le secrtaire dtat amricain John Kerry lors dune confrence avec des journalistes au Caire, organise au cours de sa dernire tourne de crise au Moyen-Orient.
Pendant que Kerry parlait, lÉtat islamique dIrak et du Levant (EIIL) et une insurrection sunnite de plus en plus forte consolidaient leur emprise sur le Nord et lOuest de lIrak, dont les frontires du pays avec la Syrie et la Jordanie. Plus dun million dIrakiens ont t dplacs par ces combats, et des milliers ont t tus dans ce massacre sectaire qui va saggravant.
La Libye est dans un tat deffondrement complet, avec des luttes continuelles entre milices rivales, un gouvernement qui existe uniquement sur le papier, une production de ptrole en baisse dau moins 80 pour cent, et plus dun million de gens contraints fuir les violences. Des milliers sont enferms dans un rseau de prisons dirig par des groupes arms qui pratique une torture systmatique.
La dclaration de Kerry na fait que rendre officiel le leitmotiv de llite politique et des mdias depuis que la situation en Irak sest transforme en dbcle complte : les États-Unis nen sont en rien responsables.
Le commentaire du chroniqueur du New York Times Nicholas Kristof en tait typique. Cet imprialiste dfenseur des droits de lHomme qui fut un opposant affirm de linvasion amricaine de lIrak en 2003, crit maintenant : La dbcle irakienne nest pas la faute du prsident Obama. Ce nest pas la faute des rpublicains [] cest pour lessentiel la faute du Premier ministre irakien, Nouri Kamal al-Maliki.
Maliki, le pantin mis au pouvoir et maintenu en place par loccupation amricaine, devient le bouc missaire.
Thomas Friedman, le chroniqueur du Times sur les questions daffaires trangres, a crit dimanche que Maliki est un incendiaire, qui, la minute o lAmrique a quitt lIrak, aurait dlibrment laiss le chaos se rpandre. Cest le mme Friedman qui dclarait en 2003 que les États-Unis avaient envahi lIrak parce quon pouvait , qui parlait avec fiert des troupes amricaines fouillant maison aprs maison et qui ordonnait aux Irakiens de faire avec, et dclarait quil navait aucun problme avec une guerre pour le ptrole.
En coutant le flot de dclarations qui insistent sur lide que les États-Unis nont aucune responsabilit dans la tragdie toujours plus grave inflige aux peuples irakien et libyen, ce qui revient le plus fortement en mmoire, ce sont les criminels de guerre nazis Nuremberg, de Hermann Göring ceux du bas de lchelle, se levant tous un par un sur le banc des accuss et se dclarant non coupable.
Quels sont les crimes pour lesquels Kerry et tant dautres dans llite dirigeante de Washington ne portent aucune responsabilit ?
La description quils donnaient lpoque de leurs propres actions tait shock and awe , choc et effroi, le dchanement dune force destructrice colossale contre une socit dj ravage par une dcennie de sanctions amricaines sadiques. Tuant des centaines de milliers de gens et faisant des rfugis de millions dautres, la guerre et loccupation amricaines ont dtruit toutes les institutions de la socit irakienne, tandis que Washington fomentait dlibrment les divisions sectaires pour abattre le nationalisme irakien. Le dirigeant dchu du pays, Saddam Hussein, a t jug sommairement dans un procs la va-vite et excut en catimini.
Tout cela se voulait justifi par des inquitudes sur les armes de destruction massives et les liens entre Bagdad et Al Qada. Comme le monde entier le sait maintenant, tout cela ntait que mensonges.
Il ny avait aucune arme de destruction massive et il ny avait pas dAl Qada en Irak jusqu ce que limprialisme amricain renverse le gouvernement du pays et mette son tissu social en pices. En fait, il ny avait pas dAl Qada du tout avant que Washington dcide dinciter une guerre sanglante mene par des islamistes droitiers en Afghanistan dans les annes 1980.
En Libye et maintenant en Syrie, le gouvernement Obama a abandonn le prtexte de la guerre contre le terrorisme en faveur dune justification tout aussi cynique et frauduleuse pour organiser des changements de rgimes : les droits de lHomme. En Libye, les États-Unis et lOTAN ont lourdement bombard le pays tout en organisant et en armant des milices diriges par les islamistes dans une guerre sectaire qui a dtruit toutes les structures gouvernementales et sociales existantes. Comme en Irak, cela sest termin par le meurtre brutal du dirigeant lac du pays, Mouammar Kadhafi.
Washington mne une guerre du mme genre pour obtenir un changement de rgime en Syrie, soutenant les islamistes sunnites et les milices sectaires qui sont diriges par lEIIL, la mme force qui sest empare dune bonne partie de lIrak. Les États-Unis esprent mettre fin cette guerre par lassassinat dun troisime chef dtat arabe lac, Bashar el-Assad.
Rien que la semaine dernire, Obama a propos denvoyer pour 500 millions de dollars darmes aux rebelles syriens des armes qui, tout le monde le sait, finiront dans les mains de lEIIL, que les États-Unis sont censs vouloir battre en Irak.
Alors que les contradictions et les illusions de la politique de Washington deviennent de plus en plus flagrantes, les responsables amricains agissent tout simplement comme si les Amricains ne remarqueront rien, ou croiront nimporte quoi. Comme si, par exemple, il ne verraient pas que 500 millions de dollars peuvent tre mobiliss instantanment pour une guerre criminelle alors que les travailleurs se voient dire quil ny a pas dargent pour la sant, lducation, les logements ou les emplois.
La destruction que les oligarques amricains ont mise en uvre au Moyen-Orient, avec toutes ses terribles consquences humaines, est la manifestation extrieure de leur rle destructeur aux États-Unis mmes brisant la base industrielle du pays, transformant son conomie en un casino pour parasites financiers, dtruisant les emplois et les conditions de vie de millions de gens. Sans rponse la crise croissante lintrieur, ils se tournent vers la violence lextrieur, ne faisant quajouter la catastrophe quils ont cre outremer.
Les pas responsable et pas coupables des Kerry, Kristof, Friedman et autres partisans des agressions militaires amricaines ne seffaceront pas. Limprialisme amricain est responsable de crimes terribles contre lhumanit.
Pour autant, personne na t tenu pour responsable. Ni ceux de Washington Bush, Cheney, Rumsfeld, Rice, Powell etc. qui ont conspir pour mener une guerre dagression ; ni ceux du gouvernement actuel, dObama jusquen bas de lchelle, qui ont conspir pour protger leurs prdcesseurs et continuer les mmes politiques prdatrices ; ni les galonns de larme qui ont men cette guerre ; ni les entreprises prives qui en ont profit ; ni les mdias menteurs qui ont contribu imposer cette guerre au public amricain ; ni les universitaires lches et conformistes qui lont justifie et lont accepte.
Ensemble, ils sont responsables des catastrophes qui ont t infliges aux peuples dIrak, de Libye et de Syrie.


Bill Van Auken





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Qui est responsable des catastrophes au Moyen-Orient ?




03:20 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,