> >

[] [ ]

un jour pas comme les autres

(Tags)
 
Les 5 autres candidats dnoncent des dpassements Emir Abdelkader 0 2014-04-01 02:16 PM
PROPAGANDE MEDIATIQUE: le pouvoir et les autres Emir Abdelkader 0 2014-03-13 05:38 PM
Retour sur un procs pas comme les autres Emir Abdelkader 0 2013-12-05 02:10 PM
13 avril 1958, jour de gloire ! 13 avril 2013, jour du grand dpart ! Emir Abdelkader 0 2013-04-14 03:00 PM
Qui dautres part Bouteflika ? Emir Abdelkader 0 2013-04-13 03:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
un jour pas comme les autres

Reportage. Arrive des Verts Alger : un jour pas comme les autres




Heureusement quil me reste du diner dhier pour ce soir , remarque une dame accompagne de deux enfants. Cest ramadan mais les gens nont pas hsit sortir pour accueillir les joueurs de lquipe nationale, de retour du Brsil, aprs un Mondial historique.
Sur la place Audin, dans le centre dAlger, une foule commence se masser sur les trottoirs. Le soleil est de plomb. Les enfants portent des casquettes et les tlphones portables sont brandis, prts lemploi pour immortaliser le passage de lquipe nationale. Je viens de Cheraga, jai pris ma nice et mon petit-neveu , explique la dame sur le trottoir des Trois horloges, place Maurice Audin. Elle a dmarr 10 heures du matin et sest promene Alger avant de se retrouver sur cette place. Moi jaime Bouguerra, cest lui que je prfre , lance la petite-nice.
Les quelques places lombre des ficus taills en parasol sont trs prises. Difficile de se cacher du soleil. Ils ont pass Bobillot (nom dune ancienne rue la place du 1er Mai) ou pas ? Ils sont o ? Tes sr ? , interroge un homme au tlphone.

Les supporters viennent de loin
Les supporters appellent les amis ou la famille pour savoir si nos joueurs sont passs ou pas la place du 1er Mai. Lquipe nationale, qui a dmarr de laroport Houari Boumediene dans un bus impriale, doit passer par la place du 1er Mai, emprunter la rue Didouche Mourad, faire un crochet par la Grande Poste, et revenir par Hassiba Ben Bouali en direction du ministre de la Jeunesse et des Sports Belcourt.

Des barrires ont t dresses certains points du parcours pour contenir la foule. Et elle sera grandiose. À limage des joueurs qui ont dfendu le drapeau national lors du Mondial brsilien. Mon fils a le maillot de Feghouli. Je viens de Beni Messous et je naurais rat leur passage Alger pour rien au monde , explique un jeune homme, blond, une oreillette de tlphone scotche loreille. Son fils patiente assis sur le trottoir. Les policiers intiment un ordre aux conducteurs de faire vite. Le cortge arrive.
Hlicoptre, fumignes et youyous inaudibles
Un hlicoptre suit du ciel le cortge des joueurs. Une voiture de police tente douvrir la route ferme par la foule. Des enfants grimpent sur les poteaux. Un premier camion arrive, rempli de journalistes et de photographes. Le bus des joueurs est visible sur le haut de Didouche partir de la place Audin. Des gens, leur domicile, se mettent leurs fentres. Les employs dAir Algrie sont sortis leurs fentres face la place. Un enfant grimpe sur le poteau de lhorloge et fait brandir le drapeau algrien. Des femmes tiennent un couffin et tentent dapprocher au plus prs de la route. Le bus est visible. Les joueurs aussi.

Il est 16h55. Le soleil tape toujours aussi fort. Un hlicoptre survole bruyamment la place. Les femmes font des youyous quon nentend pas mais quon voit au geste de la main sur la bouche. En fronton du bus, un drapeau palestinien est tenu par un joueur. Les gens ne pouvant crier suite au vacarme de lhlicoptre, lvent les bras pour les saluer. Et les joueurs saluent en retour. Halliche est dans le coin du bus, il sourit la foule. Bouguerra embrasse dun geste gnreux. La petite-nice venue pour lui a d en trembler mais elle est invisible. La place est noire de monde.

Un policier en faction, un talkie-walkie la main, est hagard. Il semble perdu. Un autre tente de lui dire quelque chose, sans succs. Un geste de la main laisse penser quils abandonnent. Difficile pour eux de contenir la foule et surveiller. Le bus sen va vers la Grande Poste. La foule a dcid de suivre le bus. Audin se vide. Les voitures piges Mohamed V et au Tunnel des facults vont pouvoir reprendre leur course. Les joueurs sont partis vers la Grande Poste. Leur passage aura dur peine cinq minutes sur Audin. Suffisamment pour ravir tout le monde !




TSA-Algrie | Tout sur l'Algrie

 

()


: 1 ( 0 1)
 

un jour pas comme les autres




08:20 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,