> >

[] [ ]

Alger en transe pour ses hros

(Tags)
 
Alger fait un triomphe ses hros Emir Abdelkader 0 2014-07-02 11:15 PM
Alger dit non la demande daccrditation dAl Jazeera pour les prsidentielles Emir Abdelkader 0 2014-04-16 11:44 PM
Scurit au Sahel : Le Mmorandum dAlger pour commencer Emir Abdelkader 0 2014-02-08 04:35 PM
Saladin Saladin (1137 - 1193) Un hros pour les Arabes Emir Abdelkader 0 2012-11-12 04:38 PM
Le FLN a lanc la Bataille dAlger pour gagner ... Emir Abdelkader 0 2012-07-07 02:21 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Alger en transe pour ses hros

Bain de foule pour les verts : Alger en transe pour ses hros




Aroport international Houari Boumedine. Il est un peu plus de 13h. Une foule compacte est masse devant le grand portail du salon dhonneur, nich entre lancienne et la nouvelle arogare.


Les supporters piaffent dimpatience de voir enfin surgir les Feghouli, Brahimi et autre Mbolhi pour leur sauter dessus. En attendant, ils font la fte. Grosse ambiance entre ghata, fumignes, trompettes et karkabou. Plusieurs troupes folkloriques ont t mobilises pour la circonstance. Lavion de lquipe nationale est prvu 13h25, indique une jeune femme du service information de laroport.
Pendant ce temps, une autre colonie de Fennecs fait son apparition : cest notre quipe nationale de handibasket. Elle devait senvoler en direction de Inchon, en Core du Sud, pour participer au Championnat du monde de handibasket. Nous leur souhaitons bonne chance.
A lextrieur de laroport, lambiance est de plus en plus folle. Ils sont venus dun peu partout, certains en famille, pour faire un accueil triomphal nos hros. Des vagues daficionados des Verts continuent daffluer en bravant les rigueurs du Ramadhan.

Heureusement que le temps est clment et la chaleur supportable. Des groupes de supporters ont continu pied en longeant la route qui relie Dar El Beda laroport. Cest le cas de Hamid, 42 ans, employ la Seaal et rsidant aux Eucalyptus. Hamid est accompagn de ses deux enfants, Soheib et Oussama. Nous avons pris le bus, aprs, nous avons parcouru une bonne distance pied pour le plaisir de voir notre quipe nationale, explique Hamid. Cest le Ramadhan mais jai tenu venir avec mes enfants pour saluer la performance de notre quipe. Jai d dserter mon poste de travail pour venir, ajoute-t-il. Hamid arbore un maillot des Verts floqu du nom de Yebda. Son tee-shirt porte mme une signature du socitaire de Grenade.
Cest un vrai maillot, machi mderrah. Je lai gagn dans une loterie la foire. Cest le maillot avec lequel il a tir le penalty lors du match contre le Maroc qui sest droul Annaba (1-0 pour lAlgrie), lance firement notre ami. Son fils Soheib, 7 ans, porte, quant lui, un maillot Ziani. Il sagrippe un poteau en tendant le cou par-dessus la foule. Son autre fils, Oussama, est vtu dun maillot jaune aux couleurs du Brsil estampill Neymar.
Allah Akbar Halilhodzic !
Jespre que mes enfants feront du foot, lche Hamid. Jai tenu les ramener pour leur inculquer lamour du maillot et leur communiquer ce sentiment de fiert nationale, dit-il. Comme la grande majorit des fans, Hamid est impressionn par le parcours des Verts durant cette Coupe du monde. Ils ont t au top ! reconnat-il avec motion. Hamid nous confie quil a t tout de mme trs affect par la dfaite contre lAllemagne : Jtais abattu. Ctait comme si javais perdu un membre de ma famille. Mais au fond, ce ntait pas une dfaite tellement notre quipe sest surpasse. Dans la foule, il renchrit : Jespre que Halilhodzic va rempiler. Je lui demande de rester. On ne doit pas le laisser sen aller. Ce serait de lingratitude que de le laisser partir.
Et puis, on a maintenant une quipe, on ne va pas repartir de zro. Je souhaite simplement quon donne leur chance aux joueurs locaux. Des barrires de police sont disposes tout au long de la bande de bitume menant au salon dhonneur. Les supporters sont masss de part et dautre. On se croirait au stade Mustapha Tchaker, le porte-bonneur des Verts. Les plus tmraires ont pris dassaut la toiture du prau reliant les deux arogares. Dautres ont grimp sur les branches des eucalyptus gants qui bordent le site en agitant des drapeaux. Les aficionados des Fennecs scandent lunisson les slogans habituels des stades. One, two, three, viva lAlgrie, Miziria ou Tayha El Djazar, ou encore Allah Akbar Halilhodzic fusent de ces bouches assches et gutturales. Le Ramadhan ne semble pas avoir deffet sur eux. Certains redoublent dingniosit en termes de costumes.
Un supporter est affubl dune djellaba aux couleurs de lAlgrie. Tel autre sest entirement maquill le visage en blanc, vert, rouge. Un troisime sest confectionn un masque anonymous, aux couleurs nationales l aussi. Mme les tout-petits y vont de leur tenue de circonstance. Les femmes ne sont pas en reste dans cette fte. Voici, dailleurs, une jeune fille entirement drape de lemblme national et portant un bb tout mignon coiff dun foulard blanc et vert. Je suis venue pour les voir de prs et les saluer, explique cette femme au foyer. Ils ont t normes. Jespre que notre entraneur va rester. Il a fait du bon travail, iniste-t-elle. Sid-Ali, 27 ans, poireaute calmement derrire la haie en bullition. Jattends mon frre qui rentre aujourdhui du Brsil et jen profite pour voir, en mme temps, les joueurs de lquipe nationale, confie-t-il.
Sid-Ali sest dplac spcialement de Staouli o il gre avec ses frres une usine de matriaux de construction. Je devais y aller, moi aussi. Jai mme pris le billet. Mais mes deux frres mont devanc, alors jai t oblig de rester. Mais il compte se rattraper lors de la prochaine Coupe dAfrique. Cest sr que jirai ! martle-t-il. Dautant plus sr quil a t charm par la prestation des Verts lors de ce Mondial. On a vu une grande quipe. Jespre quelle va gagner la Coupe dAfrique, exulte-t-il. Sid-Ali plaide, lui aussi, pour le maintien de Halilhodzic. Il a fait un trs bon travail. Il faut le garder. Il a su construire une quipe. Nous avons besoin de stabilit.
Un parfum dOmDurman
Il faut reconnatre que Sid-Ali na pas attendu les dernires prouesses des Verts pour senflammer pour nos fabulous 23. Jai dj t Omdurman en 2009, assure-t-il. Jai suivi lquipe nationale partout. Sidi-Ali estime que lambiance, hier, tait tout de mme moins explosive que celle du 19 novembre 2009, au lendemain de la victoire contre lEgypte. Peut-tre est-ce leffet du Ramadhan ? Non, je pense que le contexte tait diffrent en 2009. Cela faisait longtemps quon ne stait pas qualifis une Coupe du monde (depuis 1986, ndlr) et puis, il y avait aussi leffet de linjustice que nous avions subie au Caire. Les Egyptiens hagrouna. Ils nous avaient agresss et il fallait rpondre, argue-t-il.
Un jeune se faufile dans la mare humaine en proposant fanions et charpes DZ 200 DA pice. Un autre a dispos carrment une panoplie dobjets ftiches sur le gazon pour se faire un peu dargent. Un fourgon diffuse des chansons la gloire de lEN. Les policiers saffairent mettre un peu dordre dans cette foule en folie en svertuant parquer les plus excits derrire les haies. Une femme nen a cure. Elle sillonne lalle centrale, drapeau en main, en chantant sa joie, suivie par des supporters exalts. Rana saymine ya Madame !, la chambrent des jeunes en transe. Dautres chantent : Ezawaliya rabbi yarhamhom.
Un barbu en qamis, deux charpes autour du cou, lune aux couleurs de lAlgrie, lautre reprsentant le drapeau de la Palestine, invite le public donner de la voix en rptant : Falastine echouhada. Un autre supporter arbore, quant lui, une pancarte de couleur rouge o est inscrit : Halliloreste, allusion une page facebook cre pour demander Raouraoua de garder Coach Vahid. Cela devient mme un mot dordre national, en juger par lampleur quest en train de prendre cette campagne, assortie dune ptition en faveur de Vahid. Mot dordre que rallie allgrement cette jeune fille, lunettes de soleil et fichu aux couleurs nationales, venue avec sa famille depuis Zralda : Je veux que Halilhodzic continue. Je veux lui dire que je ladore. Toute lAlgrie souhaite quil reste. Notre interlocutrice nous assure quelle tait prte reste jusquau ftour et quelle ne quitterait pas les lieux avant davoir enfin vu de prs ses hros du moment. Mon prfr, cest Slimani. Jaime aussi Feghouli et Mbolhi bien sr. Mais ils ont tous t magnifiques ! On est fiers deux !
Merci les guerriers !
Les minutes sgrnent dans leuphorie gnrale. 14h10. Nous pntrons dans la cour du salon dhonneur. Des dizaines de journalistes attendent lapparition de nos hros. Lavion a atterri, glisse un officier de police. Deux bus impriale, lun de lEtusa, lautre de la SNVI, sont stationns lintrieur de la cour. Finalement, cest le bus SNVI qui sera retenu pour la grande parade des Verts. Il est joliment bariol, avec un virevoltent 1, 2, 3, viva lAlgrie sur sa faade agrment des noms de tous les joueurs qui ont pris part cette belle pope brsilienne.
Le temps presse. La foule simpatiente. Une fort de camras et dappareils photo a pris position en contrebas des escaliers menant vers le salon dhonneur cernant le bus impriale de la SNVI. Merci les guerriers, lit-on sur une pancarte brandie par un fan. Un hlicoptre bourdonne dans le ciel. Les clameurs montent. 14h25. a y est, ils sont l ! On voit la tte du petit lutin Brahimi. Les appareils photo, iPad, tlphones portables, sont dclenchs en bloc et partent lafft de la moindre image. Halliche, Slimani, Yebda, Mahrez, Lacen, Mehdi Mostefa, Bougherra, Feghouli dfilent les uns aprs les autres et montent aussitt dans le bus sans faire la moindre dclaration. Les One, two, three redoublent dintensit.
Et quand enfin apparat Vahid, cest lapothose. Le slectionneur des Verts est accueilli en maestro, comme si tout le pays tenait lui exprimer sa gratitude et lui dire quil ntait pas seul. Les larmes quil a verses au terme de cet injuste match contre lAllemagne ont largement mu les Algriens. Vahid se fraie difficilement un chemin vers le bus tandis que ses ouailles montent sur le toit du vhicule. Groggy aprs un voyage aussi pnible, ils voulaient certainement prendre le temps de savourer cette autre victoire, celle davoir conquis le cur de tout un peuple. Les nouveaux dbarqus, comme Mahrez et Bentaleb, ont des toiles dans les yeux.
Alger droule le tapis vert pour ses hros
14h45. Le bus prend la route dAlger dans une explosion gnrale de joie. La foule masse lextrieur laisse clater sa passion des Verts et a clabousse mme la cohorte duniformes mobiliss pour assurer la scurit de lvnement entre BRI, gendarmerie, police, DRS, pompiers Un bouquet de fumignes enlumine le ciel. La foule est intenable. Mme la toiture du prau finit par cder. Une femme peste devant une camra contre lincivisme de certains supporters qui crasent tout sur leur passage. Un reporter faisant un direct pour une chane tl commente : On se croirait au 5 Juillet. Tout laroport semble stre mu en stade.
Et cest comme si Slimani venait dinscrire un but. Lquipe nationale va maintenant soffrir un bain de foule bien mrit dans les artres dAlger. Il nous faudra une heure et demie (dont une quarantaine de minutes juste pour sortir du parking de laroport) pour atteindre la capitale, soit le temps dun match rglementaire. Heureusement que le bain de foule joue les prolongations. Nous retrouvons nouveau cette ambiance de folie (dont nous navons pas manqu une miette grce au direct de la Chane III) Alger-Centre.
Le bus vient de descendre par Maurtania avant de gagner la place du 1er Mai et se stabiliser devant le ministre des Sports. Quelle journe pour nos hroques Fennecs ! Ils auront provoqu de vritables meutes de popularit, comme les Beatles en leur temps. Il nest pas certain que toutes les quipes ayant pris part ce Mondial puissent se targuer davoir un tel accueil leur retour au bercail. Hormis Halliche, Yebda et Bougherra, la grande majorit de nos caps navait pas vcu laccueil hystrique de 2009. L, ils avaient la preuve que ce peuple tait dfinitivement fou deux.


Mustapha Benfodil




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Alger en transe pour ses hros




10:01 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,