> >

[] [ ]

Vers une amnistie gnrale

(Tags)
 
Vers lindemnisation des ex-dtenus du sud Emir Abdelkader 0 2014-06-09 03:29 PM
Ltrange enthousiasme de Ksentini pour limplication politique de lANP et lamnistie gnrale Emir Abdelkader 0 2014-05-13 06:34 AM
Les Malkites dcrtent la grve gnrale Emir Abdelkader 0 2014-01-22 02:20 PM
LAssemble gnrale de lONU adopte une rsolution appuyant lautodtermination du peuple sahraoui Emir Abdelkader 0 2013-12-12 12:33 PM
Grve gnrale aprs l'assassinat de Mohamed Brahmi en Tunisie Emir Abdelkader 0 2013-07-26 04:18 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Vers une amnistie gnrale

Groupes arms du Sud

Vers une amnistie gnrale

Un dcret prsidentiel portant amnistie gnrale au profit des membres du Mouvement des enfants du Sahara pour la justice (MESJ) et des lments du groupe de Abou Zeid et Mokhtar Belmokhtar serait prvu.


Menes par des notables des rgions dIllizi, Djanet et Ouargla, sous la supervision dun haut grad conseiller la Prsidence, les ngociations autour de cette mesure auraient dur plusieurs semaines.
Dans les couloirs de la Cour dAlger, tout le monde sait que le renvoi la prochaine session des procs lis aux groupes arms activant dans le sud du pays est li aux ngociations entre les membres de ces organisations et les autorits pour une ventuelle amnistie.
Durant les deux dernires semaines, il y a eu le renvoi dau moins trois importantes affaires concernant la famille de Abou Zeid et les lments du MESJ la session criminelle prochaine, alors que toutes les conditions taient runies pour quelles soient juges le jour de leur programmation.

Les nombreux avocats prsents ntaient pas du tout surpris par une telle dcision. Des ngociations pour une ventuelle amnistie sont sur le point de prendre fin. Il nest donc par exclu que tous ceux qui sont aujourdhui au box des accuss se retrouvent en libert. Raison pour laquelle le renvoi de ces affaires a t dcid, explique un ancien btonnier, constitu pour dfendre un des membres du MESJ. Il y a quelques jours, un autre round des discussions, probablement le dernier, a eu lieu entre les missaires de la Prsidence et des reprsentants de ce mouvement, cr en 2007 et qui compterait une centaine dlments arms, actuellement en stand-by dans les montagnes du Tassili nAjjer, Djanet. Du ct de cette organisation que dirige Abdeslam Termoune, il est question dobtenir la concrtisation des revendications de 2004, axes sur la justice sociale et lamnistie gnrale.
En contrepartie, les autorits attendent la dissolution du mouvement et la rcupration des armes en sa possession. Pour nombre de nos interlocuteurs, ces ngociations ne sont plus du ressort du DRS, comme ctait le cas en 2008, mais de la Prsidence, par lintermdiaire dun haut grad conseiller au cabinet dEl Mouradia, et des notables dIllizi et de Djanet, pour faire descendre les jeunes du maquis du Tassili.
En 2004, des membres de ce mouvement, leur tte Abdeslam Termoune, avaient t arrts puis condamns une peine de 8 mois de prison, qui avait couvert la priode de leur dtention provisoire. Une fois en libert, le mouvement a vu certains de ses lments rallier les groupes terroristes de Abou Zeid et de Mokhtar Belmokhtar, alors que Termoune est rest fidle ses revendications jusquen 2007, o il a dcid de reprendre les armes et de participer lattaque qui a vis un avion militaire sur le tarmac de laroport de Djanet.
Retranch avec son groupe dans les montagnes du Tassili nAjjer, il garde cependant contact avec les notables qui le convainquent de se rendre. Il ngocie une sortie scurise pour la cinquantaine de jeunes qui sont ses cts en contrepartie de la remise de larsenal darmement quil a en sa possession aux services de scurit. Dans laccord, ces derniers devaient aussi remettre une somme dargent quivalente au montant dbours pour lacquisition des armes. Une clause qui na pas t respecte.
Dsabus mais infatigable, Termoune se perd dans la nature, mais aprs lattentat kamikaze contre le sige du groupement de la Gendarmerie nationale de Ouargla, en 2012, et les alles et venues des forces de scurit son domicile, il dcide de se rfugier dans les grottes du Tassili. Il est rejoint par de nombreux jeunes de la rgion qui vont sarmer, mais sans pour autant passer laction. Entretemps, un de ses proches compagnons, Lamine Bencheneb, cre un nouveau groupe arm, le Mouvement des enfants du Sahara pour la justice islamique, et rejoint Mokhtar Belmokhtar avant dtre abattu lors de lattaque contre le site gazier de Tiguentourine, en janvier 2013. Quelques mois plus tard, les premiers contacts avec les lments du mouvement de Termoune, de Bencheneb et des groupes de Belmokhtar et Abou Zeid sont entrepris.
De nombreux notables vont peser de leurs poids pour faire aboutir les ngociations, une anne plus tard. Principales revendications : lamnistie gnrale et une justice sociale pour les enfants du Sud. Le dcret consacrant cette amnistie devrait tre promulgu loccasion du 5 Juillet, fte de lindpendance du pays. Reste savoir si ce texte touchera uniquement ceux qui sont en situation de stand-by, ou sil concernera aussi les terroristes qui sont toujours en activit.


Salima Tlemani






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Vers une amnistie gnrale




05:02 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,