> >

[] [ ]

Nigeria : Plus de 60 otages chappent leurs ravisseurs islamistes

(Tags)
 
Abbas accuse les ravisseurs des 3 Israliens de vouloir dtruire les Palestiniens Emir Abdelkader 0 2014-06-18 02:16 PM
Identification des ravisseurs des 2 diplomates tunisiens en Libye (MAE) Emir Abdelkader 0 2014-04-23 05:48 PM
Les partis islamistes radicalisent leurs positions sur le bilan de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2013-11-24 02:53 PM
Des otages trangers doivent une fire chandelle leurs collgues algriens Emir Abdelkader 0 2013-01-22 03:07 PM
Prise d'otages en Algrie : 30 otages et 11 islamistes tus Emir Abdelkader 0 2013-01-17 11:50 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Nigeria : Plus de 60 otages chappent leurs ravisseurs islamistes

Nigeria : Plus de 60 otages chappent leurs ravisseurs islamistes

Soixante-trois des 68 femmes et jeunes filles enleves en juin dans le nord-est du Nigeria dans une srie dattaques attribues au groupe islamiste Boko Haram ont russi chapper leurs ravisseurs, a indiqu dimanche une source scuritaire.
Ces attaques, qui avaient dur plusieurs jours, ont eu lieu dans la semaine du 16 juin dans le village de Kummabza, dans le district de Damboa, dans lEtat de Borno.
Une source scuritaire de haut rang de Maiduguri, la capitale de ltat, qui a souhait rester anonyme, a confirm lAFP que 63 des otages ont russi schapper vendredi soir.
Je viens de recevoir lalerte, de la part de mes collgues de la rgion de Damboa, quenviron 63 des femmes et jeunes filles kidnappes ont pu rentrer chez elles a, pour sa part, dclar dimanche la presse Abbas Gava, un reprsentant des milices locales de lEtat de Borno qui travaille en troite collaboration avec les forces de lordre. Elles ont eu ce geste courageux au moment o leurs ravisseurs se sont absents pour mener une opration , a-t-il prcis.
Des affrontements ont en effet oppos les islamistes larme vendredi soir, suite une attaque des insurgs dans la ville de Damboa, lissue desquels plus de 50 islamistes ont t tus, selon larme. Ni le porte-parole des armes, ni le porte-parole du gouvernement fdral ntaient joignables dimanche soir pour ragir ces informations.
Un responsable de Damboa avait affirm, lors de cet enlvement, que certaines des filles taient des enfants gs de 3 12 ans. Boko Haram a commenc enlever des jeunes filles dans cette rgion bien avant le rapt de plus de 200 lycennes de la ville de Chibok, galement dans lEtat de Borno, mi-avril, qui a provoqu une vive motion au Nigeria et dans le monde.
Un rapport de Human Rights Watch datant de fin 2013 fait notamment tat denlvements et de viols de femmes et de jeunes filles par le groupe islamiste et denrlement de force de jeunes enfants.
Selon des experts militaires, larme nigriane, sous-quipe, est incapable de combattre efficacement Boko Haram, dont linsurrection pour linstauration dun Etat islamique dans le Nord a fait des milliers de morts en cinq ans (plus de 2.500 depuis le 1er janvier).
Des habitants de Chibok se sont rendus vendredi Abuja pour demander lONU dintervenir en raison de laggravation des violences dans la rgion et pour rclamer au gouvernement nigrian des ngociations immdiates avec Boko Haram pour la libration des lycennes, dont 219 sont toujours portes disparues.
Selon Pogu Bitrus, le chef du conseil des anciens de Chibok, Boko Haram a men 15 attaques contre 19 villages dans le district de Chibok depuis lenlvement des lycennes le 14 avril, faisant plus de 200 morts.
Une cinquantaines de militants du mouvement Bring back our girls (Rendez-nous nos filles), qui manifeste presque quotidiennement Abuja en soutien aux lycennes de Chibok, a tent de marcher dimanche jusqu la prsidence, de faon spontane, mais a t invite rebrousser chemin par les forces de lordre.
Cela fait 83 jours que les jeunes filles ont t enleves, nous manifestons depuis 68 jours mais personne ne nous coute , a dclar Aisha Yesufu la presse.
Nous avons donc dcid daller manifester jusquau Prsident pour quil sache que nous sommes toujours l () et quil y a toujours des filles dans la brousse depuis 83 jours et quon ne fait rien pour elles .


(Afp)





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Nigeria : Plus de 60 otages chappent leurs ravisseurs islamistes




06:58 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,