> >

[] [ ]

"Le danger vient des sectes"

(Tags)
 
"" "" "" "" Emir Abdelkader 0 2014-03-14 12:24 AM
" " " " "" "" Emir Abdelkader 0 2013-09-12 10:13 PM
"" .. "" "" Emir Abdelkader 0 2013-04-18 11:56 PM
" " "": " " Emir Abdelkader 0 2013-01-29 06:58 PM
"""""""" 18 2012-05-19 06:10 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-08
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
"Le danger vient des sectes"

DIALOGUE DES RELIGIONS EN ALGÉRIE




"Le danger vient des sectes"






Monseigneur Henri Teissier, ex-archevque d'Alger, l'historien Abderrahmane Khelifa et le Dr Soheib Bencheikh ont largement abord la question.
Le dialogue islamo-chrtien a fait l'objet d'une importante rencontre acadmique durant la soire de dimanche dernier Alger. La rencontre a t anime par Monseigneur Henri Teissier, ex-archevque d'Alger, l'historien Abderrahmane Khelifa et le Dr Soheib Bencheikh, ancien mufti de la mosque de Marseille.
La grande problmatique du dialogue inter-religions, a t aborde durant cette rencontre en prsence d'une importante assistance compose des professeurs de haut niveau, des anciens ministres algriens et des diplomates de plusieurs pays europens. Mettant en valeur l'apport des musulmans qui ont contribu grandement l'tablissement de la paix et de la fraternit entre les peuples.
Les confrenciers ont cit notamment l'Emir Abdelkader qui a libr les prisonniers et sauv les chrtiens durant la priode coloniale franaise, Charles de Foucauld qui a protg les musulmans dans les annes 1916 Tamanrasset et autres rgion du Sud algrien sans oublier l'rudit saint Augustin, un berbre de Souk Ahras. Il a t not durant cette rencontre galement que des chrtiens ont dfendu avec ferveur la cause algrienne aussi bien en Algrie que dans le monde occidental. En ralit, le dialogue a toujours exist entre les religions, et a permis de nouer des relations d'amiti, de fraternit et le dialogue tous les niveaux, notamment le domaine des changes commerciaux, ont expliqu les confrenciers. Ce n'est qu'aprs avoir dtourn la vocation de tolrance des religions et de l'islam des fins politiques ces derniers temps, que le monde a connu d'autres tournures au nom des religions pour semer le trouble et la haine, a-t-on ajout lors de la mme rencontre.
Il y a lieu de souligner que le dialogue spontan est souvent rest dans un cadre d'individualits au lieu de le porter un niveau politique suprieur dans le respect mutuel de toutes les religions et peuples. Monseigneur Teissier donne des exemples effarants qui portent sur des religieux qui ne dveloppent pas le dialogue avec les autres diffrences. Il m'est arriv de discuter avec un vque qui a grandi Oran est qui ne savait pas qu'il vivait dans un pays musulman, dira-t-il, rien que pour mettre en vidence, l'importance du dialogue et de l'ouverture avec les autres religions. Le mal vient de la misre, de l'ignorance et de la pauvret, prcise Mgr Teissier avec un sens de l'humour toujours gal lui-mme.
Les confrenciers ont soulign le fait que le danger ne vient pas des diffrences de religion, mais de sectes religieuses extrmistes qui instrumentalisent les religions des fins politiques, occultes et dstabilisatrices des civilisations humaines depuis la nuit des temps.
Le monde occidental a connu la mme situation que l'Algrie et autres pays qui sont touchs par les mouvements de guerre et de dstabilisation sociale, politique et conomique. Khelifa Abderrahmane, de son ct, n'a pas manqu de mettre en valeur l'importance de la diversit religieuse et culturelle tout en restant dans l'esprit du respect des liberts et choix des individus: La libert de conscience est un acte qui engage l'individu avec sa foi. Il faut comprendre autrui afin de crer de petites passerelles de dialogue entre l'islam et le christianisme comme cela a t dans l'esprit du sociologue et philosophe Abderrahmane Ibn Khaldoun.
Revenant d'un long exil de 26 ans, Dr Soheib Bencheikh, qui n'est plus prsenter, est revenu longuement sur la ncessit de faire la part des choses entre la politique et la religion. Il ne faut pas thoriser le dialogue des religions. Plutt, il faut aller vers la dcouverte d'autrui de manire spontane, dira-t-il avant d'insister sur l'obligation de dpolitiser la religion afin de laisser les personnes responsables devant leur propre conscience et foi. C'est l'islam officiel qui pousse les autres utiliser la religion leur tour pour rebondir sur la scne politique au nom de la religion, fera-t-il savoir.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

"Le danger vient des sectes"




02:00 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,