> >

[] [ ]

Grande Allemagne ? Non, minus Brsil !

(Tags)
 
La presse allemande : LAllemagne a trembl face lAlgrie Emir Abdelkader 0 2014-07-01 01:09 PM
Algrie Allemagne : ractions Emir Abdelkader 0 2014-07-01 12:57 PM
DIRECT : Algrie 1 Allemagne 2 Emir Abdelkader 0 2014-07-01 01:09 AM
Algrie-Allemagne : La revanche ! Emir Abdelkader 0 2014-06-28 02:33 PM
Brsil-Croatie (3-1), le Brsil s'impose dans la douleur Emir Abdelkader 0 2014-06-13 12:47 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Grande Allemagne ? Non, minus Brsil !

Grande Allemagne ? Non, minus Brsil !




La Seleao qui sest lourdement incline (7-1) face la Mannschaft en demi-finale de sa Coupe du monde ne valait pas grand-chose compare ses devancires. Cet chec cinglant confirme les carences affiches par lquipe de Luiz Felipe Scolari depuis le dbut de la comptition. Un drame pire que le Maracanazo de 1950. Dans 50 ans, tout le monde sen souviendra encore.

Le Brsil a vit le ridicule dune limination prmature, mais il na pas pu couper lhumiliation ! Une humiliation inattendue par lampleur du score, incroyable ce stade de lpreuve, mais un chec quon pouvait pressentir au vu des rencontres prcdentes mme si personne ne pouvait bien sr prvoir une telle correction.
Pire dfaite depuis 1920

Cette droute contre lAllemagne vient clturer le chapitre le plus noir de la fabuleuse histoire du Brsil au Mondial. Jamais une quipe navait encaiss autant de buts en demi-finale dun rendez-vous plantaire : les prcdents records remontaient 1930 (Argentine Etats-Unis 6-1 et Uruguay Yougoslavie 6-1) et 1954 (RFA Autriche 6-1).
La Seleao navait encaiss que 8 fois 5 buts (ou plus) dans toute son histoire. La dernire fois que le Brsil avait pris 5 buts, ctait en 1963 (5-4 contre la Bolivie en finale de la Copa America), et la fois davant remontait 1938 (6-5 contre la Pologne). Les 5 buts encaisss en une demi-heure nont pas dquivalent ce niveau. La dernire quipe tait Hati contre la Pologne en 1974, mais ce nest videmment pas le mme pedigree. Surtout, il sagit de la plus large dfaite des Jaune et Vert depuis 1920 contre la grande quipe dUruguay (6 buts dcart).
Demi-finale flatteuse

Lors du premier tour, les Auriverde avaient dj affich de grosses lacunes, notamment derrire contre la Croatie qui mritait au moins le nul et qui laurait obtenu sans le penalty inexistant accord Fred (3-1). Le manque criant defficacit devant le Mexique sublim par un norme Ochoa dans la cage (0-0) avait fait un peu oublier les carences dfensives des arrires latraux (Marcelo et Alves), trop ports sur le jeu, et l'indigence du milieu de terrain. La victoire contre un trs faible Cameroun (4-1) avait masqu la misre dun collectif inexistant, Neymar tant charg de faire la diffrence quasi tout seul, Fred voluant des annes lumires de son niveau de juin 2013 en Coupe des confdrations.
Le huitime de finale contre un bon Chili avait confirm les doutes. La chance avait sauv les partenaires de Thiago Silva lorsque Pinilla avait tir sur la barre en toute fin de prolongation, sans compter les trois tirs au but rats ensuite. Et pour liminer la Colombie en quart de finale, le Brsil navait d son salut qu sa charnire centrale et son agressivit parfois limite (2-1).
Peu de grands joueurs

Cette humiliation vient rappeler une vrit criante quon a tendance oublier. Le Brsil na plus autant de grands joueurs quavant. Beaucoup ont compar cette quipe celles de 1994 et 2002 qui avaient t championnes du monde sans dvelopper un football trs attractif. Cest oubli que la paire Romario-Bebeto dune part, le trio Rivaldo-Ronaldo-Ronaldinho dautre part, possdaient un talent fou dont seul Neymar peut senorgueillir aujourdhui.
Football trs pauvre

Hormis le prodige du FC Barcelone et ventuellement Thiago Silva, les deux absents de la soire, la slection ne dispose que de bons joueurs, pas de fuoriclasse comme disent les Italiens. Felipao Scolari na pas russi btir un collectif qui aurait pu compenser ce manque de qualit et il sest pass de quelques lments expriments (Kaka, Ronaldinho) ou de jeunes dous (Lucas, Coutinho) qui auraient pu apporter autre chose que Fred, Bernard ou Jo solutions offensives pathtiques. Le bilan savre accablant. Il faudra que le Brsil remporte le prochain Mondial pour que les Brsiliens pardonnent. Sils pardonnent un jour.
PS : si lon excepte lEspagne, rcent gant du foot, tous les grands pays ont soulev la Coupe du monde domicile : lUruguay en 1930, lItalie en 1934, lAngleterre en 1966, la RFA en 1974, lArgentine en 1978, la France en 1998.








 

()


: 1 ( 0 1)
 

Grande Allemagne ? Non, minus Brsil !




07:49 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,