> >

[] [ ]

Ça fait mal...

(Tags)
 
Ghardaa fait sa toilette Emir Abdelkader 0 2014-04-28 06:32 PM
Ghardaa Le Mzab fait confiance Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-04-19 03:51 PM
Mme Staline naurait pas fait a Emir Abdelkader 0 2014-04-19 02:53 PM
Quest ce qui fait exploser Hocine Malti ? Emir Abdelkader 0 2014-04-10 11:59 AM
Un clip qui fait pschitt Emir Abdelkader 0 2014-04-03 11:02 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Ça fait mal...

Ça fait mal...



Il n'y a mme pas eu de match... Mardi soir, en demi-finale de la Coupe du monde, le Brsil a t humili par l'Allemagne (7-1) sans jamais avoir les moyens d'exister contre les troupes de Joachim Löw. Toni Kroos, Miroslav Klose, Thomas Mller, Andr Schrlle, ... les bourreaux de la Seleao sont nombreux.

Ce nest pas un Maracanzo, cest bien pire ! LAllemagne a donn une vritable leon de football une quipe du Brsil dsorganise et tout simplement beaucoup moins forte quune Mannschaft rgle au millimtre, qui propose du jeu en mouvement, avec des dcalages, des prises dintervalle et des appels parfaits. Les artistes ntaient pas en jaune et vert mais bien en rouge et noir au stade Mineirao. Et quand le talent se cumule une tactique parfaite, cela donne un carton plein que le Brsil entier a pris en pleine figure au cur dune premire priode qui a tourn la dmonstration.

De fait, lenvie et la hargne des Auriverde nauront tenu que 10 minutes. Le temps pour lAllemagne de passer la premire sous la forme dun corner frapp par Toni Kroos que Thomas Mller reprend tranquillement en pleine surface (1-0, 11e). Une erreur flagrante de marquage qui signe le dbut de la dbandade. LAllemagne domine sur ses points forts avec une capacit sortir les ballons et liminer les Brsiliens avec une facilit dconcertante, notamment sur le flanc droit dsert par un Marcelo trs haut.


Le public finit par changer de camp
La punition arrive dans la foule. Toni Kroos trouve Thomas Mller dune passe somptueuse dans la surface, cela profite Miroslav Klose qui sy reprend deux fois pour crucifier le Brsil et devenir le meilleur buteur de lhistoire de la Coupe du monde avec 16 buts (2-0, 23e). Le Brsil est groggy, il va rapidement tomber KO. Dans la minute, Toni Kroos envoie un missile de lextrieur du gauche (3-0, 24e) avant que Sami Khedira ne trouve tranquillement le Munichois en retrait (4-0, 26e). LAllemagne ne veut surtout rien lcher et continue crire lhistoire grce son jeu offensif qui fait encore mouche lorsque Mesut Özil trouve le Merengue (5-0, 30e)

Tout va beaucoup trop vite pour une quipe du Brsil qui a dj perdu ses illusions et ne joue plus pour une finale mais pour lhonneur. A la pause, Luiz Felipe Scolari change ses plans en lanant Ramires et Paulinho en jeu. Mais cette quipe dAllemagne a tout pour elle. Et quand le Brsil joue son va-tout, cest Manuel Neuer qui entre en scne ! Le portier jaillit pour couper un centre (51e) avant de remporter ses duels face Oscar (53e), doublement devant Paulinho (54e) puis devant Fred hu par le public (59e).


Il ny a de toute faon plus de match depuis bien trop longtemps. LAllemagne samuse et manque de mettre le sixime lorsque Thomas Mller contraint Julio Cesar une grande parade (61e). Cest Andr Schrrle qui sen charge en reprenant un centre de Philip Lahm (6-0, 68e) La dfaite tait dj gigantesque, elle est historique puisque jamais le Brsil navait encaiss 6 buts depuis laprs-guerre. La racle nest malheureusement pas termine puisque le Blue de Chelsea enchane par un but exceptionnel (7-0, 79e). Cette fois, le public brsilien se lve et applaudi avant de lancer des Ol chaque touche de balle de l'Allemagne. Le but d'Oscar n'y change videmment rien (7-1, 90e). La Selaao a subi la plus grande humiliation de toute son histoire...


source: football
Par: Michael Balcaen


ouvalalgerie
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Ça fait mal...




10:24 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,