> >

[] [ ]

Humiliation, vexation, affront, camouflet...

(Tags)
 
La justice espagnole assne un srieux camouflet au Maroc Emir Abdelkader 0 2014-06-25 06:28 PM
Cest pour Rabat que le vote de lONU est un camouflet Emir Abdelkader 0 2014-04-30 03:37 PM
laffront au roi Mohammed VI Emir Abdelkader 0 2013-08-10 03:04 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Humiliation, vexation, affront, camouflet...

Humiliation, vexation, affront, camouflet, honte, mortification, abaissement, dgradation, avilissement, gifle

Impossible dimaginer un titre une telle droute. Impossible dimaginer un tel match. Du jamais vu dans une comptition de ce niveau. Que dire dune telle dfaite ? Les mots manquent, tant le scnario parat surraliste. Compte tenu de lhistoire, de la passion et de la tradition footballistique au Brsil, cest tout un systme qui seffondre.
Lente rosion
Depuis prs de 30 ans, le beau jeu, le supplment dme brsilien seffiloche au fil du temps. Le mythe est mort. On ne parlera plus jamais du Brsil, comme on a pu le faire jusqu cette date du 08 juillet 2014, qui restera comme le jour o est morte une certaine ide du football. Depuis le dbut de ce Mondial, jai eu loccasion dcrire que cette quipe ntait pas la hauteur des attentes de son public. Ds le match douverture face la Croatie, la Seleao a fait ple figure, la suite a t lavenant moyenne, mdiocre, poussive et pour finir catastrophique. Comme a coutume de dire le grand Johann Cruyff : Lobjectif nest pas la victoire, cest de bien jouer . Les Fennecs en ont fait la dmonstration, tous les observateurs louent leur engagement et leur combattivit. Je ne me rjouis pas de cette dfaite historique du Brsil. Dans le fond, cest un Empire qui seffondre sous nos yeux bahis. Les nations naissent, croissent et meurent. Cest une vieille antienne de lanthropologie. Il en est de mme pour le football.
Deux ans de prparation
Dun point de vue strictement technique, on ne peut pas dire que ce fut un grand match. Il ny avait pas 22 joueurs sur le terrain, mais 11 seulement. Ce qui restera, cest la passivit des Brsiliens, ils taient comme trangers , pour citer Camus, cette rencontre, comme si ils navaient pas conscience des consquences. Ce qui nest pas le cas des Allemands. Cette Coupe du monde est prpare depuis deux ans, avec soin, minutie, mthode et galement le recours la science. Luniversit des sports de Cologne a t mise contribution ainsi que 50 tudiants sous la direction de Juergen Buschman professeur renomm. Le jeu de toutes les quipes sud-amricaines a t observ, dissqu, analys. Y compris les ractions dmotivit des joueurs. Aprs cela, on ne peut pas dire que la Mannschaft nait pas prpar son Mondial. Je ne suis pas fan de statistiques, mais il en est une que javais note : en 21 rencontres, le Brsil na perdu que 4 fois face lAllemagne et jamais domicile. Cette dfaite l restera dans lhistoire, par son ampleur et lon se souviendra que ce jour-l, la Samba tait synonyme de tristesse.




TSA-Algrie | Tout sur l'Algrie

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Humiliation, vexation, affront, camouflet...




07:40 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,