> >

[] [ ]

la russite du plus grand cureur de nez du football

(Tags)
 
Grand homme en baudruche Emir Abdelkader 0 2014-02-28 07:14 PM
La naissance dun grand Prophte Emir Abdelkader | french Forum 0 2014-01-19 10:23 PM
Quelles retombes pour le football algrien ? Emir Abdelkader 0 2013-11-21 01:56 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
la russite du plus grand cureur de nez du football

Derrire le sacre allemand, la russite du plus grand cureur de nez du football

Parce quil nest pas un ancien grand joueur et na jamais rien gagn en club, Joachim Löw tait, lorsquil est devenu slectionneur de lAllemagne en 2006, un parfait anonyme.
Quatre ans plus tard, il tait lentraneur de la slection la plus sduisante du monde mais qui ne savait pas gagner. Et dimanche soir Rio, dix ans aprs avoir pos pour la premire fois ses fesses sur le banc de la Mannschaft aux cts de Jrgen Klinsmann, Löw est enfin devenu un entraneur qui gagne.
Un parcours qui nest pas all sans critiques ni remises en question mais a mis dans la lumire un entraneur extrmement fin, curieux et travailleur.
1
Un entraneur moderne, glamour mais secret




Oui, Joachim Löw passe son temps se curer le nez en sachant pertinemment que des centaines de millions de personnes le voient.

Oui, il serre la main de Cristiano Ronaldo la seconde qui suit.

Hormis ce quil convient dappeler un TOC, tant donn la rcurrence du geste, Löw fait trs attention son image. Et ce nest pas celle que vous vous faites des Allemands.
Le slectionneur champion du monde soigne son look, en se teignant les cheveux, en arborant des tee-shirts blancs moulants au col en V lors de ses balades sur la plage ou des chemises impeccables en match.
Lors du Mondial sud-africain, cest son pull en cachemire bleu cobalt qui avait fait sensation en Allemagne, pour des raisons tenant davantage la superstition qu la mode : il lavait port lors des trois rencontres durant lesquelles la Mannschaft avait marqu quatre fois.
Classieux et tnbreux (on ne le voit jamais sourire, mme aprs un but), Löw plat aux Allemandes peut-tre y a-t-il alors une part de jalousie dans le traitement que lui rservent les journalistes sportifs. Ni Facebook ni Twitter, cest un communiquant lancienne mais trs prsent dans la presse. Et aussi la mi-temps des matches, dans les publicits.

Il mne nanmoins une vie trs simple. Cet amateur de bons vins, fils de chauffagiste, vit toujours Fribourg, dans la Fort-Noire o il est n et dont il garde un fort accent souabe. Il matrise le dialecte du coin et dit de Fribourg que cest [son] Huntington Beach , en rfrence la ville californienne o sest retir Jrgen Klinsmann aprs son dpart de la slection allemande.
L-bas, il est sr de ntre drang par personne. On la rarement vu aussi nerv quaprs la publication de photos voles de ses vacances avec sa femme Daniela, quil a rencontr il y a 37 ans au lyce professionnel elle avait 15 ans, lui 17 et quon aura du mal classer dans la catgorie femmes de footballeurs .
2
Un esthte du foot, qui admire lEspagne et Wenger




Deux entraneurs inspirent beaucoup Joachim Löw : Arsne Wenger et Arrigo Sacchi. Le premier parce quil a transform un club de bourrins en pouponnire de jeunes talents, capables de produire un football dlicieux, nettement moins de gagner. Le second parce quil a su conduire une rvolution footballistique dans un pays conservateur, attach sa vieille identit de jeu.
Le slectionneur allemand a un peu des deux en lui. Ce qui compte, cest de faire le spectacle, de conqurir les esprits par la qualit du jeu, pas tellement daccumuler les titres. Low le rpte longueur dinterviews. Au Parisien :
Il faut que les gens puissent dire : Cette quipe est formidable, mme sil lui arrive de perdre. Il est essentiel de susciter des motions et quon se souvienne de nous dans le futur.
Löw est un grand admirateur du jeu de lEspagne, qui a limin deux fois sa slection, en finale de lEuro 2008 et en demies du Mondial 2010. Ses dfaites nont fait que renforcer ses convictions, quil exprime ainsi dans So Foot :
Je suis presque convaincu quon ne peut plus gagner de manire dgueulasse aujourdhui. Quand je vois lvolution du football ces dernires annes, jai limpression que le ct commando militaire consignes, moral, combat et volont ne suffit plus.
Löw, ancien attaquant modeste dont les qualits techniques remarquables nont pas rsist un corps fragile, a une vision esthtique de son sport. Une victoire ne compte pas si elle est moche. Le Frankfurter Rundschau dit qu il sest cherch un football qui correspondait son style vestimentaire.
3
Un homme souple




Lors dune confrence de presse au Brsil, Joachim Löw a dit cette phrase que lon croirait ne jamais entendre dans sa bouche :
Le but nest pas de jouer un football fantastique. Cest de gagner.
La presse allemande sest gratte la tte. Depuis huit ans quil dirigeait la Mannschaft, Löw faisait la promotion du beau jeu, et tant pis si elle rentrait la maison les mains vides.
LEuro 2012 a t un dclic. La demi-finale perdue contre lItalie, alors que lAllemagne tait nettement favorite, la marqu psychologiquement. A lpoque, jtais 100% sr de ma tactique , dit aujourdhui Löw.
Ce nest quaprs stre fait remonter quatre buts par la Sude en qualifications pour le Mondial un dluge de critiques au pays que Löw sest rsolu changer des choses en dfense et devenir plus adaptable en match.
Lhomme est ttu. Il na jamais voulu avouer quil avait vir de bord. Ne pas croire non plus quil sest rinvent parce que la presse et tout ce que les mdias allemands ont de consultants lui tiraient dessus. Il est linverse de lentraneur qui veut sduire les experts, mme sil prte beaucoup dattention sa communication.
Mais il est arriv au Brsil en sachant quune seule chose comptait, aprs deux demi-finales et une finale : le titre.
En cours de comptition, Löw, trs critiqu jusquen quarts de finale pour le jeu dvelopp il faudrait savoir... , est subitement devenu gnial pour avoir fait certains changements contre la France : Philipp Lahm son poste naturel, arrire droit et retour de Miroslav Klöse, le chri des Allemands, en pointe.
L encore, lAllemand qui ressemble le plus Mireille Mathieu a su mettre de ct son amour-propre.
4
Lancien enfant de choeur aime le yoga et le travail mental






Joachim Löw Rio de Janeiro en juillet 2014 (EFE/Chema Moya/Sipa)

Peut-tre est-ce son pass denfant de chur. Ou ses nombreux checs sur le banc : il a plusieurs fois t licenci, Karlsruhe, en Turquie. Le fait est que Löw porte beaucoup dattention lpanouissement des hommes. On lui a souvent reproch de sentter slectionner des footballeurs qui traversaient des mauvaises passes.
Le coach allemand caresse ses protgs plus souvent quil ne les tape, mme sil nhsite pas carter ceux qui le doivent. Lorsquil en sort un la mi-temps parce quil nest pas assez bon, il voque toujours des crampes , face aux journalistes. Son management repose sur lindividualisation : chacun son programme de fitness et dalimentation.
Chaque joueur vient dans son bureau pour quils dcortiquent ensemble sa prestation en vido. On le dit lcoute, dans lchange permanent, nhsitant pas demander des avis sur ses choix tactiques.
Quand il tait ladjoint de Klinsmann, Löw soccupait de la tactique et susurrait consignes et conseils loreille des joueurs. Un film sur la slection allemande au Mondial 2006, faon Les Yeux dans les Bleus , avait rvl son rle essentiel lentranement.
Löw est un fan de yoga un prof de yoga a carrment accompagn les Allemands au Brsil , zen en toutes circonstances. Pendant le Mondial, il sest cr une bulle de relaxation : ses petites balades, look impeccable, lunettes de soleil et couteurs dans les oreilles, ont beaucoup amus les journalistes.
Le slectionneur allemand, qui a gravi le Kilimandjaro pour tester [ses] limites , entretient un rapport tranquille avec le stress ; son flegme nest pas une faade. Le stress aurait plutt tendance me calmer , assure-t-il. Une petite clope avant les matches lui suffit vacuer la pression.
5
Big data et terrain divis en 18 : un scientifique du foot




On aurait vite fait dimaginer Löw en philosophe romantique. Cest une erreur : le type est souvent qualifi de scientifique du foot , son management est minutieux, presque celui dun comptable.
Ce nest pas le cas de tous les entraneurs de foot : Löw est un trs grand connaisseur du jeu, un obsessionnel de la tactique qui passe des heures dcortiquer les stratgies adverses. Au Mondial, le jeu du Chili la beaucoup impressionn par sa varit tactique .
Il compare volontiers le fonctionnement dune quipe de foot la mcanique dune voiture (lui qui est priv de permis de conduire et fait de la promo pour Mercedes). Aucun mouvement nest le rsultat du hasard, tout doit tre rpt. Il divise le terrain en 18 rectangles dans lesquels chaque joueur sait comment se dplacer.
Le slectionneur allemand a su moderniser sa philosophie du beau jeu, la renforcer par un gros travail statistique. On a beaucoup vant la capacit de lAllemagne intgrer le big data : application qui compile des millions de donnes sur les joueurs, metteurs disposs aux quatre coins des terrains dentranement....
Ça ne date pas daujourdhui : il y a deux ans, il avait demand des tudiants de luniversit de sport de Cologne de dcortiquer le jeu du Portugal et de lui remettre leurs conclusions.
La slection allemande version Löw, ce sont des structures hyperperformantes lamricaine, un staff fourni et des ordres millmtrs.


http://www.youtube.com/watch?feature...&v=i4LaYnbUPnY


Joachim L


Joachim L



 

()


: 1 ( 0 1)
 

la russite du plus grand cureur de nez du football




04:25 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,