> >

[] [ ]

Les mis en cause sont en majorit marocains

(Tags)
 
La majorit des journaux appartiennent des groupes occultes Emir Abdelkader 0 2014-06-03 02:25 PM
La majorit prsidentielle dans tous ses tats Emir Abdelkader 0 2014-05-28 05:17 PM
Majorit et minorits ethniques en Algrie ? Emir Abdelkader 0 2014-04-24 02:29 PM
Les dputs de la majorit acclament la candidature de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-03 05:38 PM
Qui sont les forces spciales qui sont intervenues Tiguentourine ? Emir Abdelkader 0 2013-01-20 03:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-16
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,939 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Les mis en cause sont en majorit marocains

La typologie du narcotrafic a chang, selon la gendarmerie

Les mis en cause sont en majorit marocains




De nouvelles voies dacheminement de drogue ont t dcouvertes par les services de la Gendarmerie nationale, mais les principaux itinraires restent les voies traditionnelles , savoir celles allant de la frontire ouest, de Tlemcen et Nama. Nouveaut : les rseaux neutraliss par les services de scurit sont composs de Marocains.

Le nombre dAlgriens impliqus dans le narcotrafic a enregistr une baisse ces derniers mois, selon un rapport rcent de la Gendarmerie nationale sur lapproche gographique et stratgique du narcotrafic en Algrie. Les services de scurit ont russi djouer 15 tentatives dintroduction de quantits importantes de kif trait Blida, El Oued, Relizane, Sidi Bel-Abbs, Oran, Tlemcen, Laghouat et Bchar. Ces oprations se sont soldes par la saisie de prs de 2 tonnes de kif trait et larrestation dune dizaine de narcotrafiquants, dont des Marocains. Laffaire la plus importante a port sur le dmantlement dun rseau de trafic de drogue Laghouat par les services de la Gendarmerie nationale suite un accident de la circulation. Les lments des Groupements des gardes-frontires (GGF) sont sur le qui-vive. Les patrouilles sur les bandes frontalires ont t renforces, les embuscades aussi, de mme pour les units de la scurit routire (USR) charges du contrle routier. La vigilance est de mise notamment durant le mois sacr qui connat une hausse de ce genre trafic. La plus grande quantit, soit 1.112 kg de kif trait, a t saisie par les GGF de la wilaya de Tlemcen dans deux oprations distinctes, dont une sest solde par larrestation dun narcotrafiquant marocain. Deux autres de la mme nationalit ont t interpells Bchar. En ce sens, les Marocains sont de plus en plus impliqus dans le trafic de drogue. Leur mission ne se limite plus lexportation de la marchandise vers lAlgrie. La majorit des narcotrafiquants arrts sont Marocains. La typologie a chang , a signal un rapport de la GN, qui a soulign que les rseaux neutraliss depuis le dbut de lanne sont composs plus de Marocains que dAlgriens. Les criminels spcialiss dans le trafic nont pas chang de stratgie, sauf que les narcotrafiquants algriens ne veulent plus sy aventurer, notamment avec le renforcement du dispositif scuritaire et judiciaire et les pertes causes suite aux saisies opres par les diffrents services de scurit et larrestation des barons et cerveaux des rseaux , a prcis une tude de la GN qui a galement soulign limplication des Marocains dans le transport et la livraison de la marchandise du Maroc vers lAlgrie via la frontire Ouest. En ce sens, le rapport sest rfr laffaire de An Sefra dans la wilaya de Nama, o les GGF ont interpell cinq narcotrafiquants marocains. Le recours galement linfiltration des rseaux criminels a engendr la suspicion entre les narcotrafiquants algriens et marocains. Pourquoi les narcotrafiquants poursuivent-ils leur trafic malgr le renforcement du dispositif de scurit au niveau des frontires ? Un officier suprieur de la GN proche du dossier affirme que ces narcotrafiquants nont pas le choix. LAlgrie reste la voie la plus sre, vu linstabilit qui caractrise la rgion du Sahel. Les narcotrafiquants ne baisseront jamais les bras et ne reculeront devant rien, ils ont dj recouru lutilisation darmes de guerre pour scuriser leur cargaison. Les enqutes ont galement confirm la connexion entre les groupes terroristes et les rseaux de narcotrafic.Cette forme de criminalit constitue une menace pour lAlgrie. Le narcotrafic est une guerre , a soulign le rapport de la GN. Durant les quatre premiers mois de lanne en cours, plus de 59 tonnes de drogue ont t saisies, soit une hausse de 75% par rapport la mme priode de 2013, selon lOffice national de lutte contre la drogue et la toxicomanie.


Nela B.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les mis en cause sont en majorit marocains




10:37 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,