> >

[] [ ]

Irak: un influent religieux chiite en faveur du dpart de Maliki

(Tags)
 
Irak: Doha dnonce la marginalisation des sunnites par Maliki Emir Abdelkader 0 2014-06-16 02:34 PM
Le Daash dicte sa loi Nouri Al Maliki Emir Abdelkader 0 2014-06-12 02:22 PM
Fallouja, un os dans la gamelle de Maliki Emir Abdelkader 0 2014-05-11 02:18 PM
Very influent personalities (Vip 2013) - Top 15 Emir Abdelkader 0 2014-01-03 07:34 PM
Un influent commandant rebelle syrien succombe ses blessures Emir Abdelkader 0 2013-11-18 02:18 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-16
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Irak: un influent religieux chiite en faveur du dpart de Maliki

Irak: un influent religieux chiite en faveur du dpart de Maliki


Le dpart du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki constituerait "une part importante" de la solution la crise politique en Irak, estime le porte-parole d'un influent religieux chiite dans un entretien l'AFP. Il s'agit de la premire fois qu'un leader religieux chiite appuie ouvertement un dpart du pouvoir de M. Maliki, lui-mme chiite.
Par ailleurs, cette dclaration de cheikh Ali al-Najafi, porte-parole de son pre, le grand ayatollah Bachir al-Najafi, apparat comme un signe supplmentaire de la volont du clerg chiite, habituellement discret, de jouer un rle plus actif dans les affaires du pays.

La formation rapide d'un gouvernement d'union est vue comme une tape cruciale pour faire face l'offensive fulgurante des insurgs sunnites, mens par les jihadistes de l'Etat islamique (EI), qui ont su exploiter les profondes divisions politiques.
"C'est une partie de la solution. Une partie importante", a dclar lundi M. al-Najafi, en rfrence au dpart de M. Maliki.

"C'est le point de vue du marja al-Najafi", a-t-il-dit, en parlant de son pre, l'un des quatre plus importants leaders religieux chiites, qui constituent la marjaya.
Le grand ayatollah Ali Sistani, la tte de la marjaya, avait dj appel le 20 juin, via son porte-parole, la "formation d'un gouvernement efficace qui soit acceptable sur le (...) plan national (et qui) vite les erreurs du pass".

Cette dclaration n'tait pas proprement parler un appel au dpart de M. Maliki, mais constituait une critique implicite du Premier ministre sortant, un homme accus d'avoir accapar le pouvoir et marginalis la communaut sunnite (minoritaire), prparant ainsi le terrain l'offensive des insurgs sunnites lance le 9 juin.

M. Maliki, au pouvoir depuis 2006, entend briguer un troisime mandat, son bloc parlementaire tant arriv en tte aux lgislatives, mais les Arabes sunnites comme les Kurdes, et mme certains chiites, rclament son dpart.
La marjaya plus implique

L'ayatollah Sistani avait galement appel armer ceux voulant combattre les insurgs, dans la premire fatwa appelant au jihad de la marjaya depuis plus de 90 ans, malgr des dizaines d'annes de guerre et de violences.
"Dsormais, la marjaya voit un rel (...) danger pour l'Irak, (...) l'Irak pourrait s'effondrer en quelques heures ou quelques jours, et a besoin d'une position (commune) de la part de tout son peuple pour protger l'unit du pays", a dclar M. Najafi, qui s'exprimait dans la ville sainte de Najaf, 150 km au sud de Bagdad.

L'Irak avait t plong en 2006 et 2007 dans un conflit meurtrier opposant milices chiites Al-Qada, appuy par les sunnites, dclench par un attentat contre un mausole chiite au nord de la capitale.
"L'ampleur et le type des combats sont diffrents cette fois. Le nombre de combattants est diffrent. Daash est diffrent d'Al-Qada", a indiqu M. Najafi, en rfrence l'acronyme arabe de l'EI.

"C'est quelque chose de plus dvelopp qu'Al-Qada, en termes de force, de coordination, d'organisation et de financement", estime-t-il, alors que les insurgs se sont empars en l'espace de quelques jours de plusieurs pans du territoire dans le nord et l'est du pays.

La marjaya avait dans le pass une position plus circonspecte et pris garde de rester l'gard de l'arne politique.
Mais la situation a volu, a assur M. Najafi, sous-entendant que la marjaya allait dsormais donner plus de voix.
"Quand il y a un problme (au sein d'une famille, ndlr), c'est au pre de le rgler (...) la marjaya, c'est ce pre", a-t-il dit.
"Dans toute crise, vous aurez le conseil de la marjaya. Et cela pour la stabilit de l'Irak, sa protection, son unit, et pour rassurer" les Irakiens et leurs voisins, a-t-il poursuivi.


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Irak: un influent religieux chiite en faveur du dpart de Maliki




02:03 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,