> >

[] [ ]

Pourquoi il faut sinquiter de la Libye

(Tags)
 
Passeport biomtrique : ce quil faut savoir Emir Abdelkader 0 2014-01-15 12:11 PM
La libye refuse la cration dune unit pour protger lONU en Libye Emir Abdelkader 0 2013-12-17 02:50 PM
Gambie : il ne faut jamais dire Jammeh Emir Abdelkader 0 2013-11-25 02:47 PM
Libye : pourquoi le Premier ministre Ali Zeidan a-t-il t enlev? Emir Abdelkader 0 2013-10-11 03:34 PM
Lhomme quil faut Emir Abdelkader 0 2013-09-18 02:11 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Pourquoi il faut sinquiter de la Libye

Pourquoi il faut sinquiter de la Libye




A lors que la communaut internationale sattendait la passation du pouvoir en Libye entre le Conseil national gnral et la Chambre des dputs, lue le 25 juin dernier, la tension est monte dun seul coup Tripoli, dimanche dernier, avec lexigence des milices de Misrata du retrait de celles de Zentane, du pourtour de laroport de Tripoli. Une vritable guerre a t dclenche. Quen est-il ?




Une bataille range oppose, depuis dimanche dernier, les forces de Misrata celles de Zentane autour de laroport international de Tripoli, ferm depuis. Les Misratis menacent mme de recourir aux avions de chasse pour dloger leurs adversaires de leurs positions.
La Libye glisse, ainsi, vers une guerre civile, peine trois semaines aprs les lections du 25 juin qui se sont soldes par la dfaite des islamistes. Linstallation de la nouvelle Chambre des dputs est prvue pour la semaine prochaine et une quipe gouvernementale permanente est attendue pour les semaines suivantes. Mais, les milices proches des islamistes ne lentendent pas de cette oreille.

Le Conseil national gnral ne semble pas prt au dpart. Lvolution de la situation durant ces derniers mois en Libye montre clairement lexistence de tiraillements entre le pouvoir lgislatif (le Congrs national gnral) et le pouvoir excutif (le gouvernement) qui a bloqu la vie politique en Libye.
La bataille Al Karama du gnral Haftar et la crise des ports ptroliers font partie de cette lutte dinfluence. Ce blocage a empch llection dun nouveau chef du gouvernement aprs lviction, en fvrier dernier, de Ali Zedan par le Congrs. Aprs de multiples bouleversements, cest Abdallah Thaney, chef du gouvernement par intrim, qui est rest ce poste jusqu llection attendue, par la nouvelle Chambre des dputs, dun nouveau chef de lExcutif en Libye.
Avant la monte des prils des derniers jours, le pays vivait donc dans lattente de linstallation du Parlement qui vient dtre lu le 25 juin dernier. Malgr la bataille El Karama du gnral Haftar lEst, la situation voluait positivement avec la rouverture des ports ptroliers et la reprise de la production et de lexportation du ptrole. La situation voluait donc dans le sens voulu par les forces luttant contre le terrorisme. Celles-l mme qui ont gagn les lections du 25 juin, souligne le docteur Souleymane Brahim, doyen de la Facult de droit de Benghazi.
Pourquoi maintenant ?
Cette issue na pas plu aux islamistes, appuys par les milices de Misrata. Les islamistes ont pressenti le resserrement de ltau autour deux, aussi bien sur le plan politique que militaire, poursuit le Dr Brahim. Pour ragir, les islamistes nont trouv de prtexte que le slogan de dmilitarisation de Tripoli lencontre des milices de Zentane qui protgent laroport international depuis la chute dEl Gueddafi et dont les forces font dsormais partie des troupes rgulires de lEtat, conclut le doyen, pessimiste quant lvolution prilleuse de la situation.
Intervention internationale ?

Alors que la Libye ne parvient toujours pas se doter dinstitutions lgitimes, mme aprs les lections, le gouvernement de Abdallah Thaney se trouve dans lincapacit de ragir, faute de force dissuasive sa disposition.
Les gouvernements successifs sigeant Tripoli ont bnfici dun consensus entre les forces de Zentane et de Misrata, ce qui nest pas le cas depuis la chute de Ali Zedan. Le conflit entre ces deux forces signifie le risque imminent dune guerre civile, moins dun consensus de dernire minute, remarque lex-membre du Conseil national de transition, Mansour Younes.

Sentant le risque, le gouvernement envisage de recourir une force internationale pour dfendre lautorit lgitime en Libye. Mais Thaney oublie quune telle issue ncessite du temps pour se mettre en place et son issue nest pas vidente. La solution passerait plutt par linstallation rapide de la nouvelle Chambre des dputs, comme la propos lUnion europenne, conclut luniversitaire. La Libye est encore la croise des chemins. Puissent les tribus et les notables trouver une solution cette nouvelle monte de tensions.


Mourad Sellami






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Pourquoi il faut sinquiter de la Libye




10:34 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,