> >

[] [ ]

Les salafistes tunisiens ftent dans les rues et les mosques le massacre des quatorze soldats

(Tags)
 
soldats tunisiens tus dans une attaque terroriste prs de la frontire algrienne Emir Abdelkader 0 2014-07-17 11:23 AM
soldats tunisiens tus dans une attaque terroriste... Emir Abdelkader 0 2014-07-17 08:46 AM
La slection nationale parade dans les rues dAlger (vido) Emir Abdelkader 0 2014-07-02 11:50 PM
Les Verts dans les rues dAlger demain aprs midi Emir Abdelkader 0 2014-07-01 10:22 PM
Benflis menace dorganiser des manifestations dans les rues en cas de fraude lectorale Emir Abdelkader 0 2014-03-05 09:16 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les salafistes tunisiens ftent dans les rues et les mosques le massacre des quatorze soldats

Les salafistes tunisiens ftent dans les rues et les mosques le massacre des quatorze soldats




Les salafistes tunisiens ont clbr dans les mosques et les rues, travers plusieurs villes du pays, la mort des quatorze soldats tus dans une embuscade Djebel Chaambi, hier mercredi, daprs plusieurs sources mdiatiques tunisiennes. Linformation a t confirme par le porte-parole du gouvernement. Au mme moment, le chef du gouvernement, Mehdi Joma, a donn des instructions pour lutter contre ce genre de manifestations. Des scnes filmes montrent, en effet, des islamistes enthousiastes dployant des emblmes typiquement salafistes en signe de joie, quelque temps peine aprs lannonce du carnage, le plus effroyable jamais enregistr depuis le dbut des attaques terroristes dans ce pays. Dans certaines mosques, des groupes de salafistes ont mme accompli une salat choukr (prire de remerciement), pour remercier Dieu de ce quils considrent comme un exploit. Si ces rites sadiques dun autre ge choquent aujourdhui en Tunisie, cest que lopinion publique avait tendance sous-estimer la dangerosit et la cruaut de ces groupes que certains politiques croyaient pouvoir intgrer dans le processus dmocratique. LAlgrie a connu ce phnomne pendant la dcennie noire, lorsque les partisans du FIS et des groupes arms manifestaient leur joie de faon ostentatoire, aprs chaque attentat retentissant. Pour eux, un massacre contre une population sans dfense Mda, un attentat suicide contre un bus au Boulevard Amirouche ou un attentat contre le prsident Mohamed Boudiaf taient comptabiliss comme des hauts faits darme. Leur joie sexprimait soit par des manifestations de rue, des prires hystriques ou travers des discours faisant lapologie des crimes terroristes, limage des dclarations sinistrement clbres dAnouar Haddam et de Mourad Dhina pour, la fois, justifier ces crimes et tenter den tirer des dividendes politiques. Cette machination sordide atteint habituellement son apoge pendant la priode du mois de Ramadhan. Les terroristes choisissent souvent ce mois sacr pour intensifier leurs actions et chercher obtenir le plus grand impact mdiatique. Chose laquelle les Tunisiens ne semblent pas prpars. Au plan politique, le ministre de la Dfense, Ghazi Jribi, a estim, lors dune confrence de presse, que les premiers lments dinformation en sa possession indiquaient que les terroristes qui ont perptr lattentat staient infiltrs par la frontire, sans prciser leur pays de provenance. Le ministre prcise que le groupe terroriste tait compos de 40 60 lments. Il a soulign, cette occasion, que la coordination avec lAlgrie est toujours de mise, considrant que ces attaques visaient tous les pays de la rgion. De son ct, le ministre de lIntrieur, Lotfi Benjeddou, a rvl la presse que les services de scurit tunisiens avaient djou six attentats terroristes depuis le dbut du mois de Ramadhan. Il a promis dintensifier la lutte contre les sites salafistes, en ractivant la structure mise en place il y a quelques mois. Il a conclu son intervention en clamant : Nous sommes en guerre contre le terrorisme.

R. Mahmoudi




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les salafistes tunisiens ftent dans les rues et les mosques le massacre des quatorze soldats




04:41 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,