> >

[] [ ]

La diversit derrire le djihadisme

(Tags)
 
Dassh, le nouveau sigle du djihadisme globalis Emir Abdelkader 0 2014-07-01 03:55 PM
Boissons nergisantes : Le pige derrire le marketing Emir Abdelkader 0 2014-05-23 05:17 PM
qui se cache derrire les violences de ghardaa Emir Abdelkader 0 2014-03-20 02:52 PM
Des partis se serrent les coudes derrire Benflis Emir Abdelkader 0 2014-03-11 02:53 PM
Le Maroc derrire le kidnapping des diplomates algriens Emir Abdelkader 0 2013-03-27 05:59 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-18
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La diversit derrire le djihadisme

La diversit derrire le djihadisme






LEtat islamique en Irak, Boko Haram au Nigeria, des groupes terroristes dans le monde arabe et en Afrique qui psent dans le jeu gopolitique mondial.


Mais derrire lapparente uniformit de ces groupes se dissimulent des diffrences notoires. Lannonce de la rsurrection dun califat par lEtat islamique (EI), cheval entre lIrak et la Syrie, a donn au djihadisme une nouvelle dimension. Pour la premire fois, un groupe terroriste lidologie islamiste dpasse le simple pouvoir de nuisance que lui confrent les attentats pour annoncer la cration dune vritable entit politique. Mme si celle-ci relve encore largement de leffet dannonce, lEI met le terrorisme dit djihadiste au premier plan de lactualit internationale une fois encore.
Plus tt, Boko Haram avait provoqu lmotion de lopinion publique internationale en enlevant 223 lycennes dans le nord-est du Nigeria. Tous ces groupes affirment agir au nom de lislam, comme lexplique Bakary Sambe, directeur de lObservatoire du radicalisme religieux et des conflits en Afrique : Cest le mme salafisme pouvant aller jusquau takfirisme qui est en train denflammer aujourdhui le Moyen-Orient et lAfrique. Lagenda global est clair : instituer une lecture unitariste et dogmatique de lislam. Les conditions qui ont amen une vritable explosion du djihadisme en Afrique comme au Moyen-Orient sont les mmes : un affaiblissement de lEtat central et une diversification des sources de financement menant une hausse substantielle des ressources. Pour autant, les diffrents groupes djihadistes nagissent pas de la mme manire et le djihadisme revt une ralit plurielle.
Guerre
Samuel Laurent, spcialiste du monde arabe et des questions djihadistes estime que les djihadistes africains sont plus ingaux dans leurs stratgies, leurs financements, leurs objectifs et leurs ressources la fois humaines et militaires. Mais ils progressent et reprsentent une menace non ngligeable pour un continent qui demeure faible, rong par la pauvret et la corruption, et bien mal prpar au dfi de cette nouvelle guerre qui ne dit pas son nom. Dans le cas du djihadisme au Sahel, contrairement la plupart des pays du Moyen-Orient o les forces de scurit sont plus habitues aux groupes djihadistes, beaucoup de pays dAfrique subsaharienne commencent juste mesurer la relle menace politique et scuritaire que ces groupes font peser sur les Etats, affirme Imad Mesdoua, spcialiste des questions scuritaires africaines.
Et de poursuivre : Les groupes djihadistes en Afrique ont t en mesure dasseoir leur domination o les Etats centraux sont faibles et inefficaces. Cest le cas en Somalie, o les shebabs constituent plus quun groupe djihadiste mais galement une vritable force politique. Par ailleurs, la concentration en Afrique dEtats faibles conduit les terroristes sinscrire dans une logique de dterritorialisation, prcise Sambe, avant dajouter : Aujourdhui, les dveloppements inquitants dans le sud libyen ainsi que la porosit des frontires dans un contexte dabsence de coordination entre les pays de la rgion compliquent davantage la situation. Cest dans ce cadre que lexprience algrienne dans la lutte contre le terrorisme pourrait bien servir aux Etats africains.
Concurrence
Si les Etats narrivent pas se coordonner, les djihadistes, eux, arrivent entretenir des relations pour concrtiser leurs objectifs. Ainsi, les hommes de Belmokhtar mir dAQMI se sont rcemment allis au Mujao. De mme, les diffrentes allgeances de plusieurs groupes djihadistes lEI font tat du rseau qui existe entre ces organisations terroristes. Cela ne signifie pas que les tensions nexistent pas. Le meilleur exemple est la rivalit actuelle entre lEI et Al-Qada pour le leadership djihadiste. Feurat Alani, journaliste franco-irakien et expert de lEI, rvle : Il peut y avoir, et il y a dj eu, des alliances stratgiques de circonstance, mais lEI ne veut pas crer de lien avec les autres groupes. Mme si pour la prise de Mossoul il a accept de collaborer avec dautres factions comme les baasistes, les soufis. La finalit est de faire que ces groupes lui prtent allgeance. Il ny a pas de concurrence possible.
Si lEI a russi une perce fulgurante en Irak, cest en grande partie grce un mode opratoire particulier, qui sappuie sur les informations et le conseil militaire fournis par les anciens officiers de larme de Saddam Hussein, lesquels ont t carts et ont cur de retrouver une place au pouvoir, ajoute Alani. La monte du phnomne djihadiste illustre lincapacit des puissances mondiales y apporter une rponse adquate. Ainsi, au Mali, la fin de lopration franaise Serval nest en rien synonyme dune radication de la menace djihadiste.

Ce qu'on doit savoir sur le djihadisme

-LEI vs Al-Qada, le dur choix des djihadistes
La concurrence entre lEI et Al-Qada pour le leadership djihadiste sintensifie, au point que de nombreux groupes choisissent de rallier lun ou lautre. En Algrie, alors quil y a deux semaines un qadi dAQMI dclarait propos des combattants de lEI quils sont sur une voie juste, Droukdel, mir dAQMI, ne reconnat pas le califat dAl Baghdadi.
-Boko Haram, du sectarisme au terrorisme
Avant dexercer des activits terroristes et de dfrayer la chronique avec lenlvement de 223 jeunes lycennes, Boko Haram est longtemps reste une secte extrmiste, centre autour de la figure de son leader Mohammed Yusuf, populaire au point que des ministres tchadiens viennent couter ses prches. Depuis 2009, le groupe a volu et pratique dsormais les attentats de masse.
-La charte de lEI, nouvelle loi du califat
Depuis la prise de Mossoul, lEtat islamique a formalis la nouvelle loi du califat dans une charte en seize points. Elle interdit les manifestations publiques, impose le port du niqab et la prsence dun tuteur pour toute femme voulant sortir de chez elle. Cette charte souhaite restituer les modes de vie du premier califat. Reste savoir si la Rolex dAl Baghdadi est un progrs tolr.

Aghils At-Larbi et Amrane Mahfoud Medjani




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La diversit derrire le djihadisme




07:08 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,