> >

[] [ ]

La situation Gaza est absolument intolrable

(Tags)
 
Le communiqu de la honte de lElyse sur la situation Gaza ! Emir Abdelkader 0 2014-07-10 09:07 AM
Fabius : Bouteflika se souvient absolument de tout Emir Abdelkader 0 2014-06-10 12:30 AM
la situation en Libye un dsordre ... Emir Abdelkader 0 2014-04-26 06:03 PM
A lire absolument cela vous fera reflechir abou khaled | french Forum 4 2012-02-26 02:36 PM
Gaza is yours gaza is mine 0 2010-05-17 07:15 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-18
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,965 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La situation Gaza est absolument intolrable

Interview Le prsident de Shalom Akhshav(*) : La situation Gaza est absolument intolrable




Algeriepatriotique : Le bilan de l'attaque isralienne contre Gaza a fait plus de 200 morts et plus de 1 500 blesss ? Quand, selon vous, cette agression prendra-t-elle fin ?

Ilan Rozenkier : Jespre que a sera le plus tt possible. Le plus tt possible cela se fera, moins il y aura de victimes et plus la possibilit de trouver une solution politique ce conflit sera possible, mme si on peut porter un certain nombre de jugements concernant la faon dont Isral a ragi aux attaques du Hamas. Il ne faut pas oublier que le Hamas porte lentire responsabilit de ces incidents, au-del du meurtre des trois Israliens par les tirs de roquettes, sans interruption, qui existaient dj avant mme cet assassinat et, donc, le terme dagression nest pas forcment, dans le cas prsent, celui qui correspond le plus la ralit.

La ralit est quil y a plus de morts du ct palestinien que du ct isralien et que toutes ces victimes sont des civils et des enfants
Tout fait. Effectivement. Et cest le paradoxe dont la population civile porte le fardeau le plus lourd. Cest un paradoxe parce que le Hamas qui a dans ses orientations la suppression dIsral et llimination du plus grand nombre de juifs possible, et qui a attaqu Isral pour essayer den tuer le maximum, ny arrive pas et Isral est dans une situation actuelle de dfense, mme si on peut porter des jugements et des condamnations de la politique qui a t mene jusque-l on aura peut-tre loccasion dy revenir au cours de cet entretien , mais dans ltat actuel des choses, Isral, qui est dans une situation de dfense, finalement, a trs peu de victimes. Cela tant, si les roquettes du Hamas ne font pas de victimes, cest, dune part, par chance et, dautre part, parce quIsral a beaucoup investi pour protger sa population civile, ce qui nest pas le cas du Hamas. Vous savez trs bien et cela a t dnonc , les leaders du Hamas appellent les populations civiles rester prs des cibles de lancement des roquettes, au moment o ces mmes leaders du Hamas se cachent pour essayer dviter dtre touchs par les frappes israliennes. Cest la population civile, je le reconnais, qui en paie le prix le plus lourd et cest la raison pour laquelle il faut, au plus vite, que cette guerre cesse. Jespre que le cessez-le-feu humanitaire de quelques heures qui, normalement, devrait intervenir au moment o nous parlons sera respect de part et dautre pour le plus grand bien des populations civiles qui sont, encore une fois, les principales victimes de ce conflit.


Avez-vous ragi ce nime massacre par les Faucons de Tel-Aviv contre les populations civiles de Gaza ?

Nous avons ragi dans la mesure o les positions du camp de la paix en Isral sont claires. Il y a des critiques contre le gouvernement isralien concernant la politique dexpansion des colonisations dans les territoires occups ; une politique que nous considrons comme tant contreproductive et qui est une entrave une solution politique au conflit. Cela tant, toute population a le droit de se dfendre. Le Hamas, qui na pas t de main morte quand il a men sa guerre contre le Fatah pour prendre le contrle de Gaza et qui sest livr, lui-mme, des assassinats contre des militants du Fatah, porte actuellement lentire responsabilit du dclenchement des oprations. Nanmoins, il est clair quil ny a pas de solution militaire ce conflit. On ne va pas et on ne pourra pas roccuper la bande de Gaza. Donc, il faut trouver une solution politique. Il faut sortir par le haut de ces affrontements et je le dirai jamais assez le plus tt sera le mieux, car cest la population civile qui en paie le prix.


Quelles sont, selon vous, les vritables raisons de cette agression

? Est-ce vraiment les tirs de roquettes partir de la bande de Gaza ou y a-t-il des causes inavoues ?

On peut toujours mettre des hypothses. Il est possible quil y ait des arrire-penses chez les uns et chez les autres. Toutefois, il est indiscutable et aucun pays ne pourrait laccepter quon tire des roquettes sur une population civile. Vous parlez dagression et de crimes israliens, noublions pas que viser une population civile, cest galement considr comme un crime de guerre. Donc, sil y a des crimes qui sont commis, ils sont commis de part et dautre. Sauf quil y en a un qui vise dlibrment une population civile et lautre qui essaie de toucher des rampes de lancement qui, au mpris des populations civiles, ont t installes au cur des habitations civiles, ce qui correspond, l aussi, un crime de guerre. Effectivement, si on met en avant le fait que sil y a plus de victimes civiles que de militants du Hamas, cela veut dire que le Hamas a pris toutes les prcautions ncessaires pour cacher et camoufler ses propres militants en mettant en avant la population civile qui je le rpte paye le prix le plus lourd de cette guerre. Cest une situation absolument intolrable dont personne ne se rjouit en Isral. Que des femmes et des enfants soient tus nest une satisfaction pour personne.
Le rapprochement entre le Hamas et le Fatah drange l'Etat hbreu et Tel-Aviv l'a clairement fait savoir en mettant en demeure le prsident de l'Autorit palestinienne, Mahmoud Abbas, de choisir entre la paix et la rconciliation avec le Hamas.


Ne pensez-vous pas que la dcision d'attaquer Gaza a t prise il y a longtemps et que Netanyahu n'attendait que le moment opportun pour dclencher les hostilits ?

Non, je ne le pense pas. Nous pensons que la position du gouvernement isralien face la cration de ce gouvernement de rconciliation nationale est errone. Il fallait laisser ce gouvernement, qui est un gouvernement de techniciens, faire un certain travail. Linitiative prise par le Hamas est, sans doute, davantage expliquer partir de son affaiblissement du fait de ce qui sest pass en Egypte, de son isolement. Donc, le Hamas essaie de rouvrir des canaux pour pouvoir, nouveau, acheminer des armes et trouver de largent pour payer ses fonctionnaires et lutter contre son affaiblissement de par la perte de soutien en Egypte et en Turquie. Cest probablement de ce ct-l quil faut chercher lorigine de linitiative du Hamas plus que dans les arrire-penses des principaux dirigeants israliens.


Vous militez pour la paix au Proche-Orient depuis des dcennies, mais votre combat semble vain. Pourquoi le conflit isralo-arabe ne trouve-t-il pas de solution ce jour ?

Vaste question. Je pense que la raison est peut-tre rechercher mme si cela peut paratre paradoxal du ct de la psychologie des uns et des autres, dans le manque de confiance absolue qui existe dans une trs grande couche de la population aussi bien isralienne que palestinienne, lgard de lautre, et davoir ce sentiment que chacun, finalement, au fond de lui-mme, ne souhaite que la disparition ou lasservissement de lautre. Et, partir de l, on narrive pas, effectivement, faire les pas ncessaires et prendre les dcisions douloureuses qui doivent amener un compromis de part et dautre et qui permettrait la rsolution du conflit et la coopration entre un Etat isralien et un Etat palestinien. Effectivement, cela fait trop longtemps que ce conflit dure. Cependant, il faudra bien quune solution politique soit trouve, parce que la force ne pourra aucunement permettre de dpasser ce conflit.


Pensez-vous que les deux parties refusent la paix ?

Je ne pense pas que les deux parties refusent la paix. Je pense et tous les sondages le montrent quaussi bien chez la population isralienne que chez la population palestinienne il y a une aspiration la paix, il y a une aspiration ce que, enfin, chaque population puisse mener une vie normale. Il y a eu des erreurs qui ont t commises de part et dautre. Je ne pense pas quil y ait une symtrie parce que, effectivement, Isral est plus fort et plus puissant que la Palestine, donc il y a une responsabilit qui lui incombe justement du fait de sa force pouvoir prendre le risque de la paix aprs avoir encouru, pendant trs longtemps, les risques de la guerre. Le risque de la paix est plus difficile prendre. Malheureusement, il y a un dcalage dans les dcisions qui ont t prises par les uns et les autres. Il est clair que si les signes de bonne volont et la dnonciation des agressions, des assassinats ou des actes de terrorisme par lAutorit palestinienne devant les ministres des Affaires trangres des pays arabes avaient t entrepris plus tt, peut-tre quil y aurait eu une forte confiance en Isral dans le partenaire palestinien. On naurait pas entendu ce qui, de notre point de vue, tait une erreur cette phrase : Il ny a pas de partenaire palestinien avec qui ngocier. Nous, nous considrons quil y a un partenaire et que ce partenaire cest Mahmoud Abbas. Il est vrai que si des signes avaient t donns plus tt la population isralienne, on aurait pu progresser. Et si le gouvernement isralien avait pris des dcisions justes et raisonnables, en particulier en matire dexpansion des colonisations, il aurait cr, sans doute, un climat plus propice la progression des ngociations. Personne en la matire nest blanc, mme si, encore une fois, on ne peut pas tablir une symtrie entre les uns et les autres.


Toute critique contre le sionisme est assimile de l'antismitisme. Comment expliquez-vous cet amalgame ? Est-il entretenu ou est-ce d une confusion entre la religion juive et la doctrine sioniste belliciste et expansionniste ?

Sur le plan politique et intellectuel stricto sensu, on peut effectivement critiquer le sionisme qui est une doctrine politique sans verser pour autant dans lantismitisme. De mme quon peut critiquer lislam vous mexcuserez la comparaison ! , sans tomber dans lislamophobie. Il y a, effectivement, un sentiment de dfense des uns et des autres, ds lors quon critique certaines personnes qui ont du mal accepter la critique, que ce soit chez les partisans du sionisme, dans le cadre du judasme, ou bien de lislam et des musulmans. Mais il est vrai quun certain nombre de critiques glissent trs facilement de lun et de lautre et dans certains cas, cest parce quon ne veut pas sen prendre directement lun quon essaie de lattaquer par lautre. Mais compte tenu des positions qui ont t prises par les uns et les autres avant, on sait ce quils ont derrire la tte. Donc, il y a une confusion qui sinstaure. Une confusion qui devra tre claircie et dpasse le plus rapidement possible.


Vous confondez entre religion et doctrine
Il faut savoir que les juifs ne sont pas simplement les partisans dune religion et cest l o rside effectivement la complexit. Etre juif, ce nest pas tre adepte dune religion. Il y a des juifs lacs, des juifs qui croient en Dieu et dautres non. Il y a des juifs qui respectent la religion et dautres, au contraire, se font un malin plaisir faire exactement le contraire de ce que les principes de la religion enseignent et qui, pourtant, se considrent comme juifs et sont vus comme des juifs par les autres. Etre juif, cest appartenir un peuple, cest une culture. Cest quelque chose de compliqu, mais lquation juif = religion juive est une quation errone et qui entrane beaucoup de consquences nfastes.


Comment percevez-vous le rle de l'Egypte dans le conflit isralo-arabe la lumire des derniers dveloppements politiques dans ce pays ?

Malheureusement, il y a une situation un peu paradoxale. Cest que lEgypte, actuellement, sest trouve confronte une trs grave crise. Lorsque Morsi a t port au pouvoir dans le cadre dune lection relativement dmocratique, il y a eu, par la suite, une drive du pouvoir les spcialistes de lEgypte le disent galement qui a entran des ractions hostiles aux Frres musulmans, ce qui ntait pas le cas au dpart. La rpression qui frappe actuellement les Frres musulmans en Egypte est extrmement dure. Cest le moins quon puisse dire. Ceci relve assez peu du principe de procdure dmocratique. Bien entendu, cela a des rpercussions sur la situation dans la rgion, puisque le Hamas tait trs proche des Frres musulmans. Pendant trs longtemps, lEgypte a contribu au renforcement du Hamas, par les tunnels, sur le plan financier et par la libert de manuvre quelle lui offrait. Actuellement, on assiste une situation qui sest renverse. Compte tenu des positions du Hamas qui, de mon point de vue, sont errones, je pense, queffectivement, ils paient maintenant le prix des erreurs qui ont t commises dans le pass.
150 000 Amricains de confession juive ont manifest aux Etats-Unis contre Isral et aucune chane de tlvision amricaine n'en a fait cas, selon nos informations. Comment expliquez-vous cette infodation des mdias mainstream au lobby pro-isralien ? Pensez-vous que les journalistes sont (vraiment) libres dans les dmocraties occidentales ?

Les journalistes semblent libres dans les dmocraties occidentales, dans la mesure o ils le sont dans leur tte. Je ne sais pas do provient ce chiffre, mais on retrouve dans la presse, comme en France, le compte-rendu de manifestations pro-palestiniennes. Cette appellation ne me convient pas parce quon considre, moi-mme et le camp de la paix, que ces pro-palestiniens qui sindignent des morts et des massacres, selon leur appellation, Gaza ou en Isral tolrent parfaitement bien ce qui se passe en Egypte, en Irak, en Afghanistan et en Libye. Des gens qui ont lindignation slective, a pose problme. En tout cas, en France, on a trs largement rendu compte des manifestations qui ont eu lieu pour soutenir le peuple palestinien. Je ne sais pas si dans certains pays arabes on a aussi rendu compte des drives qui, dans certains cas, ont accompagn ces manifestations.
Il y a eu des manifestations pro-israliennes aussi
Oui, il y a eu des manifestations pro-israliennes. Mais je parlais des drives qui ont eu lieu avec ces cris de mort aux juifs ! et ces tentatives dattaques de synagogues comme Paris o deux synagogues ont fait lobjet dattaques, non pas par lensemble des manifestants jinsiste l-dessus , mais par certains lments. Heureusement, en France, on assiste depuis quelques jours des condamnations de ces actes, y compris de la part des autorits musulmanes, ce dont on ne peut que se rjouir.


Les Occidentaux financent la rbellion islamiste arme en Syrie et la combattent ailleurs, dans le Sahel notamment. Comment expliquez-vous cette contradiction ?

Je ne pense pas que les pays occidentaux financent de faon massive cette rbellion telle que vous lappelez en Syrie. Les spcialits de la question, qui sont loin dtre pro-israliens, ont une vision diffrente des mouvements de rbellion et de rvolte contre la tyrannie dAl-Assad, des massacres de populations et de ceux, dailleurs, des Palestiniens les grands oublis de ces pro-palestiniens et qui se sont rfugis en Syrie. Sil y avait eu un soutien massif des Occidentaux lgard de la rbellion syrienne, je pense que cette rbellion serait dans une situation diffrente et ce nest probablement pas les islamistes les plus extrmistes qui semblent en avoir pris le contrle qui assurent aujourdhui la direction de ce mouvement. Les forces laques et la population civile qui, les premiers, se sont dresses contre Al-Assad, seraient probablement aujourdhui dans une meilleure situation sil y avait eu ce soutien massif des pays occidentaux. Sauf que les pays occidentaux, de ce point de vue, nont pas eu, sans doute, le courage de faire peut-tre ce quil aurait fallu faire, compte tenu des erreurs quils ont faites dj en Irak et en Afghanistan. Cela a sans doute jou un grand rle.


Interview ralise par Mohamed El-Ghazi et M. At Amara
(*) La paix maintenant.

Lorganisation Shalom Akhshav milite pour la reconnaissance de lEtat palestinien, le partage de la terre entre les deux Etats palestinien et isralien selon le trac de la Ligne verte, le partage de souverainet sur El-Qods, le dmantlement des colonies juives de Cisjordanie et de Gaza et le retour des rfugis palestiniens sur le territoire de lEtat palestinien.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La situation Gaza est absolument intolrable




03:57 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,