> >

[] [ ]

La communaut internationale condamne et demande un cessez-le-feu

(Tags)
 
la branche arme du Hamas rejette le cessez-le-feu propos par lEgypte Emir Abdelkader 0 2014-07-15 12:23 PM
le cabinet de scurit isralien accepte le cessez-le-feu propos par lEgypte Emir Abdelkader 0 2014-07-15 12:22 PM
Abbas demande l'ONU de placer la "Palestine sous protection internationale" Emir Abdelkader 0 2014-07-13 06:58 PM
Vote de la communaut algrienne en France :... Emir Abdelkader 0 2014-04-15 06:37 AM
Syrie: Les rebelles choquent la communaut internationale Emir Abdelkader 0 2013-05-17 07:22 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La communaut internationale condamne et demande un cessez-le-feu

La communaut internationale condamne et demande un cessez-le-feu




Des condamnations, des appels un cessez-le-feu et des regrets. La communaut internationale se montre trs critique lgard dIsral, qui franchit une nouvelle tape dans son agression contre les Palestiniens de la bande de Ghaza. Lassassinat de civils et denfants, ainsi que la dcision de larme isralienne de lancer une offensive terrestre ont suscit de vives ractions de la part des responsables internationaux, commencer par le secrtaire gnral de lONU, Ban Ki-moon.


Ce dernier dplore lassaut terrestre isralien sur Ghaza et demande Isral de faire bien davantage pour faire cesser les pertes civiles. Lors dune brve dclaration, faite jeudi dernier au sige de lONU New York, Ban Ki-moon regrette que, malgr (ses) demandes rptes et celles de nombreux dirigeants rgionaux et mondiaux, ce conflit dangereux se soit encore aggrav.

Il qualifie galement de consternante la mort de quatre garons palestiniens, suite un bombardement isralien. Il ne peut y avoir de solution militaire ce conflit. Cela vaut pour Isral et pour les Palestiniens, aussi bien que pour la Syrie, indique encore le secrtaire gnral de lONU. Le Parlement europen a ragi lui aussi, jeudi dernier, en appelant un accord de cessez-le-feu entre Isral et le Hamas. Il nexiste aucune justification des attaques ciblant dlibrment des civils innocents, estime le Parlement europen, qui met, en revanche, le Hamas et larme isralienne sur le mme pied dgalit.

En effet, dans une rsolution adopte en sance plnire Strasbourg, le Parlement europen appelle le Hamas et les autres groupes arms mettre un terme immdiatement leurs tirs de roquettes sur Isral depuis la bande de Ghaza. Il demande galement la fin de toute action militaire isralienne contre Ghaza. Le conflit en cours cause des pertes tragiques en vies humaines et des souffrances inacceptables aux populations civiles des deux camps. Il faut un arrt immdiat de tous les actes de violence qui menacent la vie de la population civile, ajoute la mme source.

Sexprimant au nom de la chef de la diplomatie de lUE, Catherine Ashton, le sous-secrtaire italien pour les Affaires trangres, Benedetto Della Vedova, souligne quil faut convaincre les responsables israliens et palestiniens de prendre les dcisions audacieuses et courageuses ncessaires pour mettre fin lactuelle spirale de violence et reprendre les ngociations.

Une tentative de gnocide systmatique

De son ct, la France salue la dmarche de mdiation gyptienne et appelle Isral exercer la plus grande retenue lors de son opration terrestre dans la bande de Ghaza. Cette offensive, rapportent les agences de presse, suscite une trs vive proccupation Paris. Selon le ministre franais des Affaires trangres, lannonce du dbut dune offensive terrestre isralienne dans la bande de Ghaza reprsente un revers pour la France et son chef de la diplomatie, Laurent Fabius.

La France marque sa trs vive proccupation quant la dcision isralienne de lancer une intervention terrestre Ghaza, prcise le porte-parole du Quai dOrsay, Romain Nadal, dans son communiqu. Il est essentiel de protger les populations civiles et dviter de nouvelles victimes, ajoute-t-il, confirmant que la visite de Laurent Fabius dans la rgion vise soutenir les efforts en faveur dun cessez-le-feu immdiat et dune trve durable qui rpondent aux besoins scuritaires dIsral et aux besoins humanitaires et conomiques palestiniens.

Nayant toujours pas condamn lattaque contre la bande de Ghaza, les Etats-Unis dAmrique demandent seulement Isral de redoubler defforts pour viter de faire des victimes civiles. Nous estimons que davantage peut tre fait pour protger les civils, dclare la porte-parole de la diplomatie amricaine, Jennifer Psaki, qualifiant dhorrifiantes les images denfants morts, mercredi dernier. Lvnement tragique met en vidence le fait quIsral doive prendre toutes les mesures possibles pour protger les civils et les empcher dtre tus, soutient-elle.

Face aux ractions mitiges des Occidentaux, la Turquie condamne vivement les bombardements israliens sur la bande de Ghaza, qui sont, selon le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, une tentative de gnocide systmatique des Palestiniens. Ce nest pas la premire fois que nous sommes confronts une telle situation. Depuis 1948, tous les jours, tous les mois et surtout pendant le mois sacr du Ramadhan, nous assistons une tentative de gnocide systmatique de la part de lEtat hbreu, lance-t-il, en interpellant les pays musulmans : Jen appelle au monde musulman : hormis quelques pays, jusqu quand allez-vous garder le mutisme quand vos frres sont lchement massacrs, dit-il.

Premier pays proposer une initiative de paix, lEgypte dnonce galement lescalade isralienne. LEgypte condamne lescalade isralienne Ghaza et souligne que loffensive terrestre comme les raids ariens ne font quaggraver la situation et naident pas Isral assurer sa scurit, soutient un porte-parole du ministre gyptien des Affaires trangres. Ce dernier charge encore le Hamas, qui avait refus la proposition gyptienne. Si le Hamas avait accept la proposition gyptienne, il aurait pu sauver les vies dau moins 40 Palestiniens, estime le mme ministre.


Madjid Makedhi




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La communaut internationale condamne et demande un cessez-le-feu




03:48 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,