> >

[] [ ]

les sparatistes auraient supprim des "indices vitaux"

(Tags)
 
"Un missile tir d'une zone contrle par les sparatistes" Emir Abdelkader 0 2014-07-18 06:52 PM
"" "" "" "" Emir Abdelkader 0 2014-03-14 12:24 AM
" " " " "" "" Emir Abdelkader 0 2013-09-12 10:13 PM
" " "": " " Emir Abdelkader 0 2013-01-29 06:58 PM
"""""""" 18 2012-05-19 06:10 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool les sparatistes auraient supprim des "indices vitaux"

Crash du vol MH17 : les sparatistes auraient supprim des "indices vitaux"



Alors que le travail d'enqute, hautement sensible, n'a pas encore dbut, Washington met en cause les rebelles pro-russes de l'est de l'Ukraine.




Les enquteurs et observateurs internationaux arrivent samedi 19 juillet Kiev, en esprant pouvoir se rendre sur le lieu du crash de l'avion malaisien, probablement abattu par un missile, dans l'est de l'Ukraine. Mais leur travail s'annonce particulirement complexe dans un environnement trs perturb par le confit arm entre l'Ukraine et les sparatistes pro-russes.
La Malaysie dnonce une "trahison" pour les victimes

Dans la matine, les gouvernements ukrainien et malaisien ont affirm tour tour que des rebelles prorusses ont altr des indices sur le site du crash de l'avion, ce qui risque de faire capoter l'enqute et reprsente une "trahison" l'gard des victimes.
L'intgrit du site a t compromise, et il y a des indications montrant que des indices vitaux n'ont pas t prservs sur place. Des interfrences sur la scne du crash risquent de fausser l'enqute elle-mme", a dclar le ministre des Transports malaisien Liow Tiong Lai.

"Ne pas empcher de telles interfrences constituerait une trahison l'gard des vies qui ont t ananties", a-t-il lanc, alors qu'il doit se rendre en Ukraine samedi.
"Nous devons avoir un accs total au site et nous assurer que les indices sur le site de l'accident ne sont pas altrs", a ajout le ministre. "Le plus important maintenant est d'tablir qui a abattu l'avion malaisien MH17. Nous rclamons justice".
La chute jeudi du vol MH17 Amsterdam-Kuala Lumpur de Malaysia Airlines a fait 298 morts.
L'Ukraine craint la destruction de "preuves"

Presque simultanment, le gouvernement ukrainien a accus les rebelles, souponns d'avoir abattu le Boeing malaisien, de "chercher dtruire, avec le soutien de la Russie, les preuves de ce crime international". Le site du crash se trouve dans la zone tenue par les sparatistes pro-russes, prs de la ville de Chakhtarsk.
Les terroristes ont transport 38 corps de victimes la morgue de Donetsk, o des spcialistes parlant avec un net accent russe ont dclar qu'ils procderaient leur autopsie", indique le gouvernement dans une dclaration officielle.

Selon Kiev, "les terroristes cherchent aussi des moyens de transport grande capacit pour transporter les restes de l'avion en Russie".
Il accuse les rebelles de ne pas permettre aux organes comptents ukrainiens de commencer l'enqute et de ne pas laisser les reprsentants et experts trangers accder au site.
Un chef sparatiste a confirm samedi des journalistes de l'AFP prsents sur le site, Grabove, que des corps avaient t emmens la morgue de Donetsk. "27 corps ont t enlevs ce matin", a-t-il dit. Les combattants prorusses bloquaient l'accs au primtre du crash.
Une zone de scurit autour du site

Ce regain de tension intervient alors que les premires quipes trangres en charge de l'enqute, les Nerlandais et les Malaisiens, arrivent en Ukraine. Encore tt ce matin, la situation semblait matrise, des membres du "groupe de contact" comprenant l'Ukraine, la Russie et l'OSCE, ayant annonc qu'ils taient parvenus un accord avec les rebelles prorusses de l'est de l'Ukraine sur la mise en place d'une zone de scurit autour du site du crash.
Cette zone de scurit, qui s'tend sur 20 km, devait tre "pour que l'Ukraine puisse remplir l'objectif essentiel : (...) identifier les corps et les remettre aux familles", indiquait Valentyn Nalyvatchenko, le chef des services de scurit ukrainiens, sur la premire chane de tlvision ukrainienne, dans la nuit de vendredi samedi.
<span id="mce_marker" data-mce-type="bookmark">&#200B;</span>
De nombreux enquteurs internationaux

Les Pays-Bas, qui comptait 189 ressortissants parmi les 302 personnes bord - toutes mortes -, ont envoy une quipe du Bureau nerlandais pour la scurit, accompagne du ministre des Affaires trangres Frans Timmermans.
LireCrash du vol MH17 : qui tait dans l'avion ? La Malaisie a elle envoy une quipe de 62 personnes, attendue samedi dans la capitale ukrainienne. L'appareil appartenait Malaysia Airlines, contrle indirectement par l'Etat.
Interpol, l'organisation policire internationale base Lyon, s'apprte galement envoyer dans les prochaines heures une cellule de crise pour aider l'identification des victimes. Elle comprendra des experts en identification des victimes de catastrophes, issus d'une Commission internationale des personnes disparues.
Le FBI et l'autorit amricaine des transports prvoient eux aussi d'envoyer des enquteurs.
Rassembler effets personnels et restes humains

Sur le site de la catastrophe, les pompiers locaux ont marqu d'un bton surmont d'un petit chiffon blanc les emplacements des restes humains des victimes, dissmins sur plusieurs kilomtres carrs.

Les oprations de rcupration des corps risquent d'tre ralenties d'une part par des problmes techniques - il n'y aurait pas assez de chambres froides Donetsk pour les y stocker - et surtout par la ncessit de coordonner les travaux entre rebelles et loyalistes.
Sous une pluie fine, les secouristes se sont activs pour rassembler les effets des victimes : des cartes d'un jeu de Sept familles ou un guide touristique Lonely Planet "Bali and Lombok", autant de signes d'un dpart en vacances.
Si l'enqute parvient identifier avec certitude les auteurs du tir - qu'il s'agisse des rebelles pro-russes, des forces loyalistes ukrainiennes ou de l'arme russe - son rsultat risque d'avoir un impact dcisif sur le conflit arm qui dchire l'Ukraine depuis trois mois.
Sur les lieux de la chute du Boeing, des secouristes ont indiqu l'AFP qu'une des botes noires avait t retrouve. Mais ces botes ne pourront probablement pas aider dterminer l'origine du tir de missile.
LireCrash du vol MH17 : que peuvent dire les botes noires ? Un accs au site jusqu'ici limit

Les premiers observateurs internationaux taient arrivs sur place, prs de la frontire russe, vendredi : une trentaine de l'Organisation pour la scurit et la coopration en Europe et quatre reprsentants de l'agence de l'aviation ukrainienne. Aprs une brve discussion avec les responsables rebelles, les inspecteurs de l'OSCE ont pu accder une partie seulement du site.
LireCrash du vol MH17 : 4 questions sur une enqute sensible Selon Thomas Greminger, reprsentant de la Suisse l'OSCE, ils ont eu "un accs limit". "Nous ne sommes pas une quipe d'enquteurs. Nous sommes ici pour vrifier si le primtre est sr et si les (dpouilles des) victimes sont traites de la manire la plus humaine possible", a plaid Alexander Hug, l'un des responsables de l'quipe de l'OSCE.
Comme d'autres dirigeants, le prsident amricain Barack Obama et la chancelire allemande Angela Merkel ont soulign, lors d'une conversation tlphonique, la ncessit de garantir aux enquteurs "un accs complet, illimit et scuris" au site sur lequel l'avion s'est cras.
Washington dsigne les pro-russes

Évoquant un drame "atroce", Barack Obama a soulign que l'avion qui assurait le vol Amsterdam-Kuala Lumpur avait t touch par un missile sol-air tir "depuis un territoire contrl par les sparatistes prorusses".
"Cette tragdie rvoltante montre qu'il est temps que la paix et la scurit soient rtablies en Ukraine", a-t-il lanc, dnonant une nouvelle fois l'attitude de Moscou et soulignant combien les enjeux taient importants "pour l'Europe, et pas simplement pour les Ukrainiens".
Auparavant, Samantha Power, ambassadrice amricaine l'ONU, avait numr, devant le Conseil de scurit, les soupons pesant sur les rebelles, voquant l'utilisation d'un missile russe Buk de type SA-11. Elle a soulign que des sparatistes "avaient t reprs" jeudi matin en possession de ce type de systme de dfense antiarienne prs de l'endroit o l'avion s'est cras.
LireCrash du vol MH17 : le missile Buk, principal suspect




 

()


: 1 ( 0 1)
 

les sparatistes auraient supprim des "indices vitaux"




04:12 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,