> >

[] [ ]

Vol MH17 : des enquteurs nerlandais examinent les corps dans un train

(Tags)
 
Crash du vol MH17 : qui tait dans l'avion ? Emir Abdelkader 0 2014-07-18 02:51 PM
Une bombe explose dans un train en Egypte : cinq blesss Emir Abdelkader 0 2014-07-04 11:20 AM
Convocation du corps lectoral, Quand et dans quelles conditions ? Emir Abdelkader 0 2014-01-16 08:10 AM
Le prsident Bouteflika procde un mouvement dans le corps des walis (COMMUNIQUE) Emir Abdelkader 0 2013-10-25 08:05 PM
Il ne fallait ni Noirs ni Arabes dans le train de Shimon Peres Emir Abdelkader 0 2013-04-17 03:17 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Vol MH17 : des enquteurs nerlandais examinent les corps dans un train

Vol MH17 : des enquteurs nerlandais examinent les corps dans un train

Les sparatistes affirmaient avoir dplac les dpouilles dans des wagons rfrigrs afin de les protger de la chaleur. Mais ils ne le seraient apparemment pas.




La colre de la communaut internationale continue de gronder contre la gestion de la catastrophe arienne du vol MH17 de la Malaysia Airlines par les sparatistes pro-russes. Lundi, des enquteurs nerlandais ont cependant enfin pu examiner les corps du crash dans un train Torez, en zone tenue par les sparatistes pro-russes dans l'Est de l'Ukraine.
Un masque sur le visage, accompagns par des reprsentants de l'OSCE, les enquteurs ont ouvert les cinq wagons qui taient censs tre rfrigrs, mais apparemment ne l'taient pas, une trs forte odeur de corps en dcomposition faisant vaciller certaines personnes, y compris parmi l'escorte des rebelles.
"Le stockage des corps est de bonne qualit", a toutefois brivement dclar Peter Van Vilet, expert mdico-lgal hollandais, responsable de la mission dans l'Est, au milieu de 50 hommes en armes devant la gare de Torez. La dlgation a ensuite annonc qu'elle se rendait sur les lieux du crash.
Les Nerlandais veulent ramener les corps

Aux Pays-Bas, le Premier ministre hollandais Mark Rutte a dclar que l'objectif de son pays tait de faire partir les trains vers le territoire contrl par l'Ukraine, de prfrence la grande ville voisine de Kharkiv. "Les sparatistes ont dit que les observateurs internationaux doivent tre prsents au dpart du train. Les experts hollandais sont des observateurs internationaux, ils peuvent remplir ce rle", a-t-il ajout.
L'Ukraine est prte confier la coordination de l'enqute internationale sur le crash de l'avion malaisien, probablement abattu par un missile, aux Pays-Bas, "le pays qui a le plus souffert", a dclar lundi Kiev Arseni Iatseniouk.
"Nous avons trouv 272 corps [sur 298], 251 sont dj dans le train rfrigr. [...] Nous sommes prts envoyer tous les corps Amsterdam" pour procder leur autopsie et toutes les expertises indpendantes ncessaires, a ajout le Premier ministre ukrainien au cours d'une confrence de presse. Sur les lieux du drame gards par les rebelles arms qui en empchent l'accs depuis trois jours, les corps avaient disparu dimanche matin.
Selon un porte-parole des rebelles, 247 corps avaient t transports dans ce train "rfrigr". Alexandre Boroda, le "Premier ministre" de la "Rpublique populaire de Donetsk" autoproclame, avait auparavant expliqu que ce dplacement des dpouilles avait pour but de les protger de la chaleur et des animaux sauvages. D'aprs lui, les dpouilles ne devaient tre "transfres Kharkiv (en zone tenue par les forces gouvernementales) qu'une fois que des experts internationaux" seraient venus sur place Torez les examiner.
"Des sparatistes ivres empilent des corps"

Le secrtaire d'Etat amricain John Kerry a pour sa part dnonc une situation "grotesque", dcrivant des sparatistes pro-russes (galement suspects par Washington d'avoir abattu l'avion avec un missile sol-air) "en tat d'brit empilant des corps dans des camions, faisant disparatre des corps et des indices du site".
Quatre enquteurs de l'Organisation internationale de l'aviation civile (OACI) de l'ONU sont arrivs en Ukraine dimanche pour participer l'enqute internationale. L'agence onusienne devait prendre la direction de l'enqute, des inspecteurs de l'OSCE n'ayant eu qu'un accs "limit" au site du crash du Boeing 777.
Mais les conditions ne sont pas runies pour que les enquteurs puissent travailler en toute scurit sur les lieux de l'accident, a rapport un haut fonctionnaire de l'OACI. "Jusqu' ce qu'un passage scuris soit assur, nous n'enverrons pas les enquteurs sur le lieu du crash", explique un membre de l'organisation internationale de l'aviation civile.
Une quipe d'enqute australienne est galement Kiev, sans pouvoir se rendre sur le site. Le Premier ministre australien Tony Abbott a fait part de sa colre :
Il y a encore un sacr bout de chemin parcourir avant que quiconque puisse tre satisfait de la faon dont le site est gr. Cela relve plus du nettoyage de jardin que d'une enqute mdico-lgale. C'est totalement inacceptable."

Des dbris brls

Samedi, un porte-parole de l'OSCE rapportait que certains dbris semblaient "avoir t dplacs" sur le site du crash, faisant tat de "sacs de duty free ouverts" et de "bouteilles d'alcool casses", mais aussi de dbris apparemment brls, mais reposant sur des sections du sol qui ne prsentaient pas de traces d'incendie. De son ct, Kiev a dnonc la disparition pure et simple de morceaux de la carcasse.
Le Conseil de scurit de l'ONU doit se prononcer lundi sur une rsolution australienne qui condamnerait le tir de missile sur l'avion, exigerait que les responsables soient poursuivis et que les groupes arms ne compromettent pas l'intgrit du site du crash. Samedi, la chancelire Angela Merkel et Vladimir Poutine taient "tombs daccord" pour que le crash fasse lobjet dune enqute internationale et indpendante, sans que cela ne soit vritablement suivi d'effets.


(Avec agences)





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Vol MH17 : des enquteurs nerlandais examinent les corps dans un train




11:41 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,