> >

[] [ ]

"Ce qui s'est pass Sarcelles est intolrable", dnonce Valls

(Tags)
 
"" "" "" "" Emir Abdelkader 0 2014-03-14 12:24 AM
" " " " "" "" Emir Abdelkader 0 2013-09-12 10:13 PM
l'entourage du prsident Mohamed Morsi dnonce "un coup d'Etat militaire" Emir Abdelkader 0 2013-07-03 06:58 PM
Libye Libye : extradition de Mahmoudi, son avocat dnonce "des pratiques de voyous" Emir Abdelkader 1 2012-06-26 04:36 PM
"""""""" 18 2012-05-19 06:10 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
"Ce qui s'est pass Sarcelles est intolrable", dnonce Valls

"Ce qui s'est pass Sarcelles est intolrable", dnonce Valls

"S'attaquer une synagogue une picerie casher, c'est tout simplement de l'antismitisme", dclare le Premier ministre, aprs les heurts en marge d'un rassemblement pro-palestinien

Le Premier ministre, Manuel Valls, a estim lundi 21 juillet, en marge d'un dplacement Vassieux-en-Vercors (Drme), que "ce qui s'est pass Sarcelles est intolrable" et que "rien ne peut justifier la violence", aprs les heurts de dimanche soir lors d'un rassemblement en soutien aux Palestiniens.
"Ce qui s'est pass Sarcelles est intolrable, s'attaquer une synagogue une picerie casher, c'est tout simplement de l'antismitisme, du racisme", a dclar le Premier ministre. Il a ajout : "Rien en France ne peut justifier la violence, rien ne peut justifier qu'on s'en prenne des synagogues, des piceries, des magasins, des institutions juives".
"Un acte antismite"

Synagogues prises pour cible, picerie casher incendie, tract visant les Juifs : le ministre de l'Intrieur Bernard Cazeneuve a dnonc des "actes antismites" lundi matin au lendemain des violences Sarcelles (Val d'Oise) en marge d'une manifestation pro-palestinienne interdite, qui ont laiss la ville sous le choc.
"Quand on s'approche d'une synagogue, qu'on brle une picerie parce qu'elle est tenue par un Juif, on commet un acte antismite. Les choses doivent tre qualifies", a-t-il dclar devant la presse lors d'une visite Sarcelles, parfois surnomme "la petite Jrusalem" et qui compte une importante communaut juive sfarade.
Plusieurs commerces y ont t mis sac, notamment une picerie casher qui avait dj t vise par un attentat la grenade en septembre 2012 par le groupe dit de "Cannes-Torcy", une cellule terroriste dmantele peu aprs. Des voitures ont t brles et du mobilier urbain saccag.
Une ville sous le choc

Lundi, Sarcelles s'est rveille sous haute protection, avec des policiers tous les coins de rue. Dtritus, bris de verre et restes d'incendie restaient visible sur la chausse.
"Je n'ai pas dormi de la nuit, je n'tais pas tranquille. Des gens de tous bords ici vivent ensemble, on ne comprend pas", confie un homme juif de 67 ans dont la voiture a t dtruite par les casseurs et qui n'a pas souhait donner son nom.
Ces violences ont suivi un rassemblement interdit de soutien aux Palestiniens de Gaza. Dix-huit personnes ont t interpelles, dont 11 taient toujours en garde vue lundi matin, parmi lesquelles quatre mineurs. Neuf des manifestants arrts sont originaire de Sarcelles ou de la ville voisine de Garges-ls-Gonesse.
Samedi, une autre manifestation non autorise Paris avait dgnr en plusieurs heures d'affrontements entre la police et de jeunes manifestants.
"Ce n'est pas l'interdiction de la manifestation qui fait la violence, c'est la violence qui fait l'interdiction de la manifestation", a soulign lundi Bernard Cazeneuve devant la synagogue de Sarcelles, rptant "assumer" son choix de l'interdire.
Le ministre a estim qu'il tait "lgitime" de pouvoir exprimer une position sur les vnements Gaza, o plus de 500 Palestiniens ont t tus depuis qu'a dbut, le 8 juillet, l'offensive isralienne.
En revanche, il a jug "intolrable que l'on s'en prenne des synagogues ou des commerces parce qu'ils sont tenus par des Juifs". "Rien ne peut justifier de telles violences", a-t-il insist.
"La communaut juive a peur"

Selon des sources policires dans le Val d'Oise, la synagogue de Sarcelles, protge dimanche par un cordon de CRS et devant laquelle montaient la garde des militants de la ligue de dfense juive (LDJ), un collectif de jeunes activistes radicaux, n'a pas t atteinte par les violences. Une voiture a t incendie devant celle de Garges-ls-Gonesse, mais les flammes n'ont pas touch le btiment, selon les mmes sources.
Le ministre a aussi lu un tract sur BFMTV, qu'il dit avoir rcupr Sarcelles et qui avait justifi l'interdiction de la manifestation : "Venez quips de mortiers, d'extincteurs, de matraques, dimanche 20 juillet 2014. Venez nombreux, descente au quartier juif de Sarcelles".
"Ces petits voyous qui cassent Sarcelles ou ailleurs ne sont pas reprsentatifs de ce qu'est l'Islam de France", a-t-il comment. "Il faut tre capable de faire cette distinction".
"Un tel dferlement de haine et de violence, c'est du jamais vu Sarcelles. Ce matin, les gens sont abasourdis et la communaut juive a peur", a affirm Franois Pupponi, maire socialiste de Sarcelles, prsent aux cts du ministre.
Le grand rabbin de France, Ham Korsia, devait se rendre dans la soire la synagogue de la ville, selon le prfet du Val d'Oise, Jean-Luc Nvache.
"On s'attaque systmatiquement aux Juifs"

Interrog lundi matin sur France Info, Roger Cukierman, prsident du Conseil reprsentatif des institutions juives de France (Crif), a estim que le ministre de l'Intrieur avait fait "ce qui est ncessaire" en interdisant les manifestations de Paris etSarcelles, car "les faits dmontrent qu'il y a risque de trouble l'ordre public".
"Les faits, c'est qu'on s'attaque systmatiquement aux Juifs", a-t-il poursuivi, observant que "personne parmi ces manifestants ne va manifester devant l'ambassade de Syrie alors que la Syrie a tu 170.000 citoyens syriens musulmans".
Sur iTl, le recteur de la mosque de Paris et prsident du Conseil franais du culte musulman, Dalil Boubakeur, a lanc "un appel gnral et solennel la paix, l'apaisement, au calme, la retenue".
Deux nouvelles manifestations en soutien aux Palestiniens de Gaza sont prvues Paris mercredi soir et samedi aprs-midi. "Si ces manifestations peuvent se tenir, elles se tiendront. S'il y a une risque l'ordre public, elles seront interdites", a prvenu Bernard Cazeneuve.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

"Ce qui s'est pass Sarcelles est intolrable", dnonce Valls




07:13 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,