> >

[] [ ]

Les ralits dune cole bride

(Tags)
 
Ecole : Ces changements tant attendus ! Emir Abdelkader 0 2014-07-11 02:38 PM
cest lcole algrienne qui a form les terroristes Emir Abdelkader 0 2014-03-25 02:52 PM
Ghardaa : les lves reprennent le chemin de lcole Emir Abdelkader 0 2014-02-12 11:57 AM
Mali : l'cole du wahhabisme Emir Abdelkader 0 2013-12-24 02:40 PM
L'cole, les constantes nationales et la modernit Emir Abdelkader 0 2013-05-16 01:39 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Les ralits dune cole bride

Les ralits dune cole bride



Au premier jour du baccalaurat, au centre dexamen Ibn Khaldoun de Souk Ahras, un candidat libre a failli prendre partie une surveillante venue lui demander humblement de ne pas utiliser son mobile et de lui remettre des papiers sur lesquels taient copis des cours l Mme scne dans plusieurs autres centres.


Les rformes denvergure annonces par Nouria Benghebrit, ministre de lEducation nationale, ont remis lordre du jour les ralits dune cole bride, des dcennies durant, par des problmes pdagogiques et organisationnels multiples.
La professionnalisation du corps enseignant des trois paliers, le renforcement des cours de soutien pour les classes dexamen en impliquant walis et collectivits locales, la rvision des manuels scolaires, un programme de lutte contre la fraude lors des examens et notamment le baccalaurat et dautres axes importants de la nouvelle politique du secteur seront dbattus loccasion de la tenue des Assises nationales de lducation prvues aujourdhui et demain.

A Souk Ahras et probablement ailleurs, les avis convergent, sans passion ni vision manichenne, vers lindispensable thrapie pour un dpartement reconnu par la ministre elle-mme en de des aspirations de la nation. Le docteur Djalel Khecheb, professeur duniversit et auteur de plusieurs publications sur la psychologie de lenfant scolaris et les tudes comparatives entre diffrentes approches pdagogiques, sattaque au manuel scolaire : Sous dautres cieux, la conception du livre destin un apprenant qui dcouvre les couleurs et les mots associe psychologues, pdagogues, hommes de lettres et lite des beaux-arts. Or, on assiste en Algrie une vritable destruction des sens lmentaires chez lenfant par la remise de certains manuels, conus et rdigs en quatre mois par une seule personne. Du coup, nous proposons lenfant des thmes barbares choisis dans la prcipitation, des dessins aux couleurs fades et des fautes dimpression et de langue.
Dans le mme contexte, un jeune enseignant du cycle primaire a t trs embarrass le jour o il a d prsenter une leon-type devant ses collgues et linspecteur de la matire. Il sest rendu compte, ses dpens, que les cours contenus dans le livre scolaire taient diffrents de ceux du manuel de lenseignant.
Le docteur Khecheb appelle ce que soient bannis certains comportements ngatifs chez llve, notamment la fraude et la revendication lapproche de lexamen du baccalaurat de la limitation du seuil des cours dispenss le long de lanne.
Lallgement des programmes en privilgiant la qualit la quantit de lapprentissage, la formation continue des enseignants et la coordination entre les trois paliers font partie de lapproche de M. Khecheb.

Sagissant de lhumanisation de lcole, nombre de parents dlves prconisent limplication de psychologues dans le secteur pour mieux comprendre llve, voire programmer des sances de formation en psychopdagogie au profit du corps enseignant. Dautres encore plaident pour lallgement du volume horaire et cest M. Madani, enseignant lcole Malek Ibn Anes, qui le conforte par ses propos : Il nest pas rare de surprendre trois quatre lves en train de ronfler laprs-midi cause de la fatigue.
Kamel Boutouba, mdecin et membre de lAssociation des parents dlves, part du mme principe pour souhaiter que les nouvelles rformes tiennent compte de laspect psychologique de lenfant : Il existe des lves introvertis et souffrant de difficults imperceptibles ayant des effets nfastes sur leur scolarit. Le milieu familial ou les comportements maladroits de la part de quelques enseignants lintrieur de la classe peuvent tre lorigine de lchec scolaire (). Le complexe peut tre surmont parfois ds la premire sance avec un spcialiste.
Le baccalaurat est lexamen qui couronne douze ans dtude. Il nest plus permis de badiner avec les surveillants mobiliss en force lors des preuves et eux-mmes encadrs par une quipe de superviseurs. A Souk Ahras, les toilettes ont t places sous haute surveillance pour la dernire session, si bien que certains candidats malintentionns ont rdig des lettres dindulgence sur leurs copies dexamen en signe dchec de toute tentative.
Dans la commune de Hnencha, un lyce ouvert depuis seulement trois ans a cr la surprise avec un taux de russite de 70%. Le secret de cet exploit inattendu, cest le proviseur du lyce, en loccurrence Touhami Lakhdairia, qui le livre : Jai jou sur laffabulation dans les sanctions prvues pour les fraudeurs le jour du baccalaurat afin damener mes lves redoubler defforts et ne pas envisager dautre alternative
Les grves cycliques, cet autre phnomne qui colle immanquablement au secteur de lducation serait, prsume-t-on, lune des causes des maigres rsultats au baccalaurat. Nous avons une classe dexamen qui na pu achever quune assimilation relle de 25% du programme car les lves, dj dcourags par les grves, ont quitt les bancs des lyces ds le mois davril la faveur des cours particuliers, nous confie un autre proviseur.
Lheure est au dialogue et la concertation, si lon se fie aux dclarations de Moncef Khadraoui, membre du bureau de wilaya charg de lorganique au Syndicat national des travailleurs de lducation (SNTE) : Nous privilgions le dialogue toute autre forme de contestation dans la mesure o la tutelle, tant lchelle locale que nationale, demeure lcoute des proccupations des travailleurs du secteur. Mieux encore, dans une de ses dclarations, dans un esprit de continuit, la ministre a annonc ladoption de tous les accords conclus avec son prdcesseur. Le mme syndicaliste prconise la rvision du mode de droulement des examens de fin danne, la lutte contre la triche qui porte atteinte la crdibilit de lenseignement et prdit le chaos dans le secteur.

Abderrahmane Djafri




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les ralits dune cole bride




04:36 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,