> >

[] [ ]

Les chrtiens dIrak divisent le deal EIIL-sunnites nostalgiques de Saddam

(Tags)
 
IRAK. Les chrtiens de Mossoul menacs de mort par l'EI Emir Abdelkader 0 2014-07-22 08:53 AM
ONU : La perscution des chrtiens dIrak crime contre lhumanit Emir Abdelkader 0 2014-07-21 12:01 PM
Irak : les forces de scurit et des milices ont excut des prisonniers sunnites Emir Abdelkader 0 2014-07-12 11:33 AM
Irak: Doha dnonce la marginalisation des sunnites par Maliki Emir Abdelkader 0 2014-06-16 02:34 PM
Syrie : LEIIL impose la jizia aux chrtiens de Raqqa Emir Abdelkader 0 2014-02-06 12:24 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les chrtiens dIrak divisent le deal EIIL-sunnites nostalgiques de Saddam

Les chrtiens dIrak divisent le deal EIIL-sunnites nostalgiques de Saddam

Les chrtiens de la ville irakienne de Mossoul, que lEIIL a rige comme capitale de son califat, ont eu tout juste le temps de ramasser quelques affaires et de fuir vers des terres kurdes plus accueillantes. Le calife, chef de lEIIL, qui leur avait accord auparavant sa protection, a fini par les menacer de mort sils ne se convertissaient pas lislam. Comme tous les islamistes, le gourou feint dignorer ou ne sait pas que cette minorit habitait lIrak bien avant larrive de lislam. Ce changement d'attitude de lEIIL, qui a pris le contrle de la deuxime ville d'Irak le mois dernier, signifie que le mouvement se sent maintenant suffisamment en confiance pour imposer ses rgles extrmistes, prenant le risque de casser la coalition avec les sunnites, sans lesquels les djihadistes nauraient pas russi leur offensive qui les a conduits une centaine de kilomtres de la capitale Bagdad. Au dbut, ils ne nous ont pas menacs, mais une fois installs, ils ont commenc nous imposer leurs lois terroristes, a expliqu le pre Emmanuel Kelou, qui tait la tte de l'Eglise de Mossoul, le seconde ville irakienne de 2 millions d'habitants, et qui s'occupe maintenant des chrtiens qui ont trouv refuge Qaraqosh, environ 30 km de l, sous la protection des peshmergas kurdes. Certains chrtiens taient mme revenus chez eux aprs la prise de contrle de la ville lors de loffensive fulgurante lance par lEIIL et des insurgs sunnites, le 9 juin, rassurs par une quasi-absence d'attaques contre leurs coreligionnaires rests sur place. Le 14 juillet, lEIIL devait galement librer deux religieuses et trois orphelins, chrtiens, enlevs deux semaines plus tt. Un geste laissant esprer des relations sans animosits entre chrtiens et djihadistes. Mais quelques jours plus tard, les chrtiens ont d fuir la ville en masse aprs un ultimatum de ce groupe leur donnant jusqu'au 19 juillet pour quitter les lieux. L'EIIL avait appel les chrtiens se convertir l'islam, ou dfaut quitter la ville. Leurs maisons et biens ont t illico nationaliss. Cette attitude lui a alin les sunnites, y compris parmi ceux qui lui ont prt main forte contre le rgime de Bagdad, danciens militaires de Saddam Hussein et des membres de lex-Baas, le parti du dictateur pendu sur la place publique aprs un procs expditif. Les sunnites se sont ainsi eux aussi retrouvs pigs par lEIIL se rappelant que les djihadistes sont connus pour leurs excutions de masse et crucifixions de chrtiens et quau temps de Saddam Hussein, la religion ntait pas une ligne de dmarcation, du moins sagissant de chrtiens. Pour preuve, le vice-Premier ministre irakien Tarek Aziz, de confession chrtienne, qui a accompagn Saddam Hussein jusqu la prison. Des observateurs estiment que ce nouvel pisode de chasse aux chrtiens va contrarier la dynamique du soulvement sunnite en Irak, les nostalgiques de Saddam Hussein ainsi que les tendances post-Saddam acceptant de moins en moins les compromis la marge avec les djihadistes.
Pour le moment, ces forces qui ont fait le succs militaire des djihadistes attendent de voir jusquo ira l'EIIL dans l'application de son interprtation de l'islam maintenant qu'il commence se sentir plus fort dans les zones qu'il contrle.



D. B




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les chrtiens dIrak divisent le deal EIIL-sunnites nostalgiques de Saddam




09:23 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,