> >

[] [ ]

Grandes proccupations scuritaires face la monte des actes terroristes

(Tags)
 
LAlgrie doit faire face une menace relle qui remet en cause ses acquis scuritaires Emir Abdelkader 0 2014-07-18 03:24 PM
Face face entre un Mozabite et un Arabe sur la situation Ghardaa Emir Abdelkader 0 2014-07-06 11:53 PM
Faire face la monte en puissance des rseaux terroristes Emir Abdelkader 0 2014-06-04 02:59 PM
Vieux discours, vraies proccupations Emir Abdelkader 0 2014-05-29 03:28 PM
Tunisie: arrestation de huit personnes suspectes de planifier des actes terroristes dans le pays Emir Abdelkader 0 2014-05-22 03:34 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Grandes proccupations scuritaires face la monte des actes terroristes

Grandes proccupations scuritaires face la monte des actes terroristes



Ce qui se passe la frontire algro-tunisienne inquite.


Quinze militaires tunisiens ont t tus le 16 juillet dernier au mont Chaambi par un groupe terroriste multinational, dans lequel, selon des informations donnes par des officiels tunisiens, on compte des Algriens, des Tunisiens, des Marocains, des Libyens et autres nationalits. Cette rgion pose un vrai problme scuritaire aux deux pays, surtout avec laccentuation de la crise libyenne et la situation au Sahel. Voil le contexte dans lequel sest droule la rencontre, hier, au sige de la wilaya de Tbessa, entre le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et le chef du gouvernement tunisien, Mehdi Jomaa.
Selon une dpche de lAPS, M. Jomaa a t accueilli sa descente davion par M. Sellal, entour du ministre des Affaires trangres, Ramtane Lamamra, de lambassadeur dAlgrie Tunis, Abdelkader Hadjar, et des autorits de la wilaya de Tbessa. Son homologue tunisien tait accompagn par les ministres de la Dfense nationale et des Affaires trangres, Ghazi Jeribi et Mongi Hamdi, ainsi que de lambassadeur de Tunisie Alger, Abdelmadjid Ferchichi.
Les deux dlgations se sont runies pour examiner des questions dintrt commun la lumire de lvolution de la situation sous-rgionale, dune part, et des relations bilatrales, dautre part, aussi bien sur le plan de la coordination politique et scuritaire que sur celui du dveloppement frontalier. Sachant que la coopration scuritaire entre les deux pays existe dj et est chaque fois renforce, la rencontre dhier est certainement dicte par une volution dangereuse de la situation sur le terrain.
Lampleur des pertes humaines enregistres par larme tunisienne, le mode opratoire des assaillants qui ont fait usage pour la premire fois darmes lourdes, le nombre de terroristes qui ont particip lattaque (une soixantaine, selon des informations publies par la presse) dmontrent que ce qui se droule au mont Chaambi nest pas le fait dgars, mais dune entreprise bien orchestre pour menacer la scurit des pays du Maghreb.
Lattaque a dailleurs t revendique, partir du territoire libyen, par le chef terroriste Mokhtar Belmokhtar, qui sy est tabli depuis quelque temps visiblement pour des raisons stratgiques, de scurit pour lui-mme et surtout dapprovisionnement en matire darmement dans un pays livr au chaos et lanarchie. La situation la frontire Est ne peut donc que constituer une srieuse source dinquitudes. Des informations, publies dans la presse arabophone, ces derniers jours et citant des sources scuritaires, indiquent que le groupe provenait de Libye et que les services de scurit algriens avaient bien alert dun mouvement de terroristes aux frontires.
Que faire alors devant cette menace qui va crescendo dans cette rgion ? Le prsident algrien, Abdelaziz Bouteflika, selon lAFP, a affirm vendredi dernier que lAlgrie se tiendrait aux cts de la Tunisie pour exterminer le flau dangereux du terrorisme. Larme algrienne sera-t-elle alors amene oprer au-del de nos frontires pour aller prter main-forte au voisin tunisien ? Avec lvolution du danger que reprsente le salafisme djihadiste dans la rgion, les moyens de lutte contre les groupes terroristes ne pourraient certainement tre les mmes. Bien que rien nait filtr, hier, de la rencontre qui a eu lieu Tbessa entre MM. Sellal et Jomaa, il faut sattendre ce que les deux responsables prennent des dcisions qui sadoptent aux nouvelles donnes scuritaires.

Said Rabia






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Grandes proccupations scuritaires face la monte des actes terroristes




12:01 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,