> >

[] [ ]

La vritable perspective de la Torah juive quant la Palestine

(Tags)
 
Michle Sibony (Union Juive Franaise pour la Paix)... Emir Abdelkader 0 2014-07-18 04:03 PM
Cest un vritable hold-up... Emir Abdelkader 0 2014-04-10 02:57 PM
Les points de perspective de Zeroual Emir Abdelkader 0 2014-03-22 04:27 PM
Fille juive israelienne de Hassan II Emir Abdelkader 0 2013-11-03 05:24 PM
Amour vritable et profond. Emir Abdelkader | french Forum 8 2013-05-16 02:53 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-07-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La vritable perspective de la Torah juive quant la Palestine

La vritable perspective de la Torah juive quant la Palestine, la lgitimit et le droit de retour








Encore une fois, les vnements catastrophiques qui se passent Gaza nous arrachent des cris de protestation et en appellent notre solidarit face leurs souffrances. Nous tenons dclarer, nous tenons confirmer le vritable soutien juif pour le peuple palestinien. Ils ont le droit lgitime de gouverner la Palestine en entier. Ces terribles vnements ne sont quun maillon de plus dans la longue chane de Nakba, une chane de douleurs et de tragdies pour le peuple palestinien.
Depuis prs de cent ans, la Terre Sainte a t le thtre de conflits, souvent violents, entre diffrents groupes. Encore ce jour, la bataille fait rage. Des milliers de personne ont trouv la mort au cours de ces annes sanglantes. Encore rcemment, nombre de femmes et denfants ont t abattus. Et lon nentrevoit aucunement la fin de ces souffrances.
Une grande partie de ce conflit sest droule dans la ville sacre entre toutes, Jrusalem. Une ville pourtant dcrite dans la Torah sacre juive comme la ville de la paix.
À plusieurs reprises au cours des sicles derniers, au Moyen-Orient et partout dans le monde, les dirigeants nationaux ont tent de rsoudre ce conflit et dapporter la paix dans cette rgion. Toutes leurs tentatives ont chou. Des Empires incluant ceux dAngleterre et des Turcs ottomans ont t entrains dans ce conflit. Aujourdhui, lAngleterre nest plus que lombre de ce quelle fut et la Turquie Ottomane nest plus. Malgr tout, les conflits qui les opposaient perdurent.
Aujourdhui, je voudrais vous poser trois questions trs simples. 1) Quel est le vritable conflit en Terre Sainte? 2) Qu'est-ce qui la caus et pourrait lattnuer? 3) À qui revient vraiment de diriger Quds, Jrusalem, en fait la Palestine entire?
Jespre rpondre ces trois questions aujourdhui, mais dabord, permettez-moi de proposer quelques dfinitions.
Cest devenu un lieu commun dans les journaux de parler de conflit juif-arabe ou juif-palestinien. Certains rfrent mme un conflit judo-islamiste.
Selon nous, toutes ces dfinitions des problmes au Moyen-Orient sont fausses. Et trs dangereusement fausses.
Nous le maintenons, les Juifs et le Judasme nentretiennent aucun sujet de conflit avec les Arabes, les Musulmans, les Palestiniens ou quelque autres groupes que ce soit.
Ce malentendu dcoule de labsence dune dfinition claire de ce quest le judasme et de ce que cela veut dire dtre Juif. Rav Saadya Gaon, un Juif rudit babylonien du neuvime sicle a crit : La Torah est notre unique identit nationale.
Cette phrase constitue le point de dpart de toute discussion sur le judasme, et par consquent, de toute discussion sur les Juifs.
Nous sommes un peuple en vertu de la Torah.
Nous sommes tenus dobir au Tout-Puissant, comme il est crit dans la Torah. Nous comprenons notre destine telle quelle se trouve dcrite dans la Torah.
Nous considrons nos souffrances ou notre prosprit comme nous lenseigne la Torah.
Nous attendons impatiemment la venue du Messie et la fraternit universelle comme nous lannonce la Torah.
Tous nos points de vue, quils soient politiques, sociaux ou historiques, doivent trouver leur source dans la Torah et ne certainement jamais se trouver en conflit avec elle.
Jusquaux tout derniers sicles, cest de cette faon que tous les Juifs comprenaient leur identit juive. Chacun avait un projet national et un projet personnel. Ctait la parfaite obissance la volont du Crateur.
Ainsi, lorsque les Juifs ont assist la destruction de leur temple Jrusalem et vcu lexil qui sen est ensuivi, ils lont compris travers la vision des prophtes et de la Torah. Cette vision ne pouvait tre plus claire. Les gens avaient pch et, par consquent, renonc leur droit la terre. Leur exil tait une punition, et seul le Tout-Puissant pourrait y mettre un terme. Ce quIl ferait lorsque les pchs seraient expis et la leon apprise : lobissance totale au Tout-Puissant.
Ce jour-l, sans la moindre intervention humaine, toutes les nations serviront ensemble le Tout-Puissant.
Tenter de fuir lexil, passer outre, pour ainsi dire, un dcret divin, apparat comme grotesque et suprmement impudent.
En fait, les Sages du Talmud lont prdit sur la base de livres prophtiques : toute tentative de mettre prmaturment fin lexil rsulterait en des souffrances indicibles et en effusions de sang.
Voil ce qutait lapproche des Juifs travers le temps. Les Juifs vivaient humblement, recherchant et entretenant de bonnes relations avec tous les hommes. Ils se sont efforcs dtre des citoyens patriotiques lorsque ctait possible. Leur devoir, ctait de mener une vie range, dans la pit et la modestie, et ainsi sanctifier le nom du Tout-Puissant par leur conduite.
Au XIXe sicle, plusieurs segments de la socit europenne ont commenc se dtacher de la religion. Diffrents mouvements hrtiques ont grandi, attirant la fois les Juifs et les goys. Communisme, volutionnisme, critique de la Bible, plusieurs formes de libralisme religieux et lac, mouvements de rforme juifs et des dizaines dautres, autant de mouvements qui ont attir des millions de gens loin du Tout-Puissant et de Sa Loi.
Dans cet esprit dathisme coup de tout lien avec la Torah et la tradition juive et en opposition avec la voix pratiquement unanime des Rabbins et des Sages, la fin du XIXe sicle voit natre un nouveau mouvement : le sionisme.
Ce mouvement reprsentait lantithse exacte de toutes les croyances des Juifs depuis des milliers dannes. Mettre humainement un terme lexil, ctait renier la Providence divine et Son droit de rcompenser et de punir. Convier les juifs retourner massivement en Terre Sainte, ctait violer une des clauses fondamentales de lexil selon le Talmud. Et enfin, confiner ses fidles une position dont le rsultat invitable tait la guerre, ctait condamner des milliers de victimes, soldats comme civils, Anglais, Juifs, Palestiniens et autres Islamistes. Bien entendu, ces guerres, dclares ou non, ne devaient surprendre personne; elles taient le rsultat attendu de cette hrsie dont lHistoire fut la victime.
Depuis le tout dbut du sionisme, les chefs traditionnels religieux de toutes les branches de la communaut juive sy sont opposs au dernier degr. Nation aprs nation, le sionisme na su attirer que ceux dont la foi tait dj affaiblie et dont les connaissances des doctrines de base taient minimales. Ce nest quaprs la Seconde Guerre mondiale, alors que les Juifs mergent de lHolocauste, quils se retrouvent sans chef et motionnellement secous, que le sionisme arrive faire une perce importante chez certains juifs pratiquants.
Tout au long du XXe sicle, les Sionistes ont cherch conduire des masses de juifs vers la Palestine dans le but de conqurir leur terre par limmigration. Dincident en incident, ils ont provoqu la population autochtone de mme que les administrateurs du mandat britannique. À plusieurs reprises, leurs agressions ont dgnr en guerres civiles de divers degrs dintensit. Nombreux sont les habitants des trois populations y avoir perdu la vie.
Pourtant, avant larrive des immigrants sionistes, dans la priode immdiate prcdant la Premire Guerre mondiale, de petites communauts croyantes et de Juifs antisionistes vivaient Jrusalem, Hebron, Safed et Tiberias. Ces petites communauts ne cultivaient aucun dsir de rgner sur la terre ni de la submerger dimmigrants juifs.
Ctaient pour la plupart des Rabbins consacrs ltude et la prire, de petits commerants ou des travailleurs. Jamais ils nont t victimes de violence ou de perscution de la part des Palestiniens locaux. Parfois les deux, Juifs comme Palestiniens, ont d souffrir ensemble la domination ottomane.
Ces Juifs qui aujourdhui vivent en Terre Sainte et partout dans le monde, ces Juifs dont les anctres se rappellent ces annes de paix, ces Juifs tmoignent des relations amicales entre Juifs et Musulmans ou entre Juifs et Chrtiens, Jrusalem et sur lensemble de la Terre Sainte.
Cette bonne volont que lon doit ces Juifs pieux au travers des sicles sest retrouve en pril cause des actions et de la propagande des Sionistes qui cherchent diaboliser tous les Palestiniens, tous les Arabes et tous les Musulmans.
Une des pires tragdies engendres par le sionisme, cest cette association faite dans lesprit populaire entre le Judasme et le sionisme, entre les Sionistes et les Juifs, tant chez les Juifs que chez les non-juifs.
La reprise de la Terre Sainte, la dpossession impose son peuple, leur perscution constante, linsensibilit face leurs appels et revendications en justice ont toutes t faites au nom dun soi-disant Isral , comme si une monstruosit pareille, cre pour renier et dfier les rgles du Tout-Puissant et de lhomme avait quoi que ce soit voir avec la vritable tche sacre enseigne dans la Torah.
Évidemment, sous le contrle puissant des Sionistes et des politiciens, les grands journaux se montrent rticents questionner la propagande sioniste, de peur de voir leurs carrires menaces par lAIPAC et lADL.
Par consquent, lon continue de confondre Sionisme et Judasme.
Et cela perdure malgr les efforts des antisionistes, lesquels tentent de livrer leur message depuis les 52 dernires annes. Les mdias ignorent rgulirement de grands rassemblements auxquels participent pourtant des dizaines de milliers de participants pour protester contre lexistence de cet État et de ses infamies.
Jai personnellement particip nombre de manifestations et dmonstrations contre ltat sioniste. Trs rarement, voire jamais, ont-ils t relats. De mme avons-nous publi plusieurs livres, ces derniers sont systmatiquement ignors.
Cette occasion qui mest offerte de mexprimer ce matin est une merveilleuse opportunit de sortir de cette prison cre par les mdias et dtaler la simple vrit propos du sionisme et du judasme, propos des Juifs et des Palestiniens.
Mes amis, des centaines de milliers de Juifs de partout dans le monde, Montral et New York, Jrusalem et Londres, Anvers, Jrusalem et ainsi de suite, sont des juifs orthodoxes qui rejettent compltement le sionisme.
Ils ont compris que le sionisme incarne le rejet du Tout-Puissant, que le sionisme a cr un État malin ayant usurp le nom d Isral et quil a assujetti le peuple palestinien un sicle infernal.
Maintenant, en rponse aux trois questions que jai poses en commenant cet expos, soit 1) Quel est le vritable conflit en Terre Sainte? 2) Qu'est-ce qui la caus et pourrait lattnuer? 3) À qui revient vraiment de diriger Quds, Jrusalem, en fait la Palestine entire?
Nous sommes dsormais en mesure, avec laide du Tout-Puissant, de proposer des rponses ces questions.
Le sionisme est la transformation du judasme qui, de religion et spiritualit est devenu nationalisme et matrialisme.
Le conflit au Moyen-Orient est fondamentalement caus par labandon du judasme de la Torah par les sionistes et leur rejet ultrieur des ordres divins, des projets de paix, dhumilit et de pit.
La cause immdiate de ce conflit est la dpossession vicieuse et la privation de leurs droits quont fait subir les militaires sionistes aux Palestiniens.
Enfin, concernant la dernire des trois questions : À qui appartient rellement et lgitimement la rgle de Quds, Jrusalem, en fait la Palestine entire?
Comment mettre un terme ce conflit et toutes les souffrances qui en dcoulent dans la situation actuelle?
Nous sommes trs reconnaissants envers certains Goys des Nations Unies, des États-Unis, de lancienne Union Sovitique et de partout ailleurs pour leurs tentatives de parvenir une entente.
Nous pouvons leur garantir, cependant, que leurs ides nauront aucun succs.
La crise au Moyen-Orient nest pas cause par le dfaut de plans de paix ou encore (D-eu nous en garde) le manque de ce que lon appelle la fermet dIsral!
La crise au Moyen-Orient nest cause que par une chose, le sionisme.
Seul le dmantlement complet de lÉtat d Isral , et nous prions pour que cela survienne rapidement et pacifiquement, fera triompher la Torah. Lorsque le sionisme steindra, et seulement alors, la paix reviendra bercer cette rgion en crise.
Voil nos espoirs et nos prires, et nous avons confiance que lespoir et les prires de tous les gens de bien, de partout dans le monde, puissent provoquer un changement. Que cessent enfin ces souffrances et ces pertes de vie.
Il est clair quil est difficile de concevoir cette fin heureuse notre histoire lorsque lon considre la situation telle quelle se prsente actuellement.
Sauf que rappelons-nous que le Crateur a un pouvoir et une capacit qui dpassent largement les pouvoirs de lhomme. Et, par-dessus tout, rappelons-nous que Sa compassion stend lensemble de Ses cratures.
Puissions-nous vivre jusquau jour o nous pourrons contempler tous les hommes unis dans un vritable esprit de fraternit, reconnaissant leur Crateur et Le servant tous en harmonie. Amen.
Merci a-salem aleikhim.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La vritable perspective de la Torah juive quant la Palestine




07:22 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,