> >

[] [ ]

Rami et Oussama, de retour Gaza en guerre...

(Tags)
 
Des clbrits dnoncent la guerre contre Gaza Emir Abdelkader 0 2014-08-01 07:11 PM
Briser les 11 mythes qu'Isral a construit sur le Hamas, Gaza, et les crimes de guerre Emir Abdelkader 0 2014-07-31 11:02 PM
Il a particip aux crimes de guerre commis Gaza : ... Emir Abdelkader 0 2014-07-25 11:16 PM
Gaza : Navi Pillay accuse Isral de possibles crimes de guerre Emir Abdelkader 0 2014-07-23 11:14 AM
Manifestations en France dnonant la guerre contre Gaza Emir Abdelkader 0 2014-07-14 08:26 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Rami et Oussama, de retour Gaza en guerre...

Rami et Oussama, de retour Gaza en guerre aprs des annes de prison Isral






Certains Palestiniens feraient tout pour quitter la bande de Gaza. Rami et Oussama, eux, viennent dy tre renvoys par Isral et dcouvrent, meurtris, les ravages de la guerre aprs des annes dans les prisons de l ennemi . Au propret poste-frontire dErez, vaste hangar militaris, les deux jeunes Palestiniens, cheveux bruns et ras, ont lair perdus, tandis que tout prs, des chars israliens bombardent Gaza.
Librs aprs des annes dans les geles israliennes, ils sapprtent rentrer. Mais le Gaza quils ont quitt na rien voir avec celui quils retrouvent. Pilonne depuis prs dun mois par larme isralienne, qui cherche rduire nant les capacits militaires du mouvement islamiste Hamas, la petite enclave palestinienne est mconnaissable. Ca, cest le Hamas? Non, ctait une cole et a ctait une mosque , souffle, la gorge noue, Oussama, en regardant le chapelet ddifices ventrs en bordure de la route qui les conduit du poste dErez leur nouvelle vie.
A lentre de Gaza, les dchets samoncellent, des enfants saluent lautocar. Les deux hommes descendent, tout prs de lhpital al-Shifa, balay par les sirnes des ambulances. Oussama file vers Deir al-Balah (centre), Rami jusqu Rafah, prs de la frontire gyptienne. Ctait pour moi un rve de retourner Gaza, mais a t un vrai choc. Tout est dtruit. Tout a chang. Mme dans mon quartier Deir al-Balah, des maisons taient dtruites , confie le lendemain Oussama au tlphone, sous le bruit des bombes. Ce trentenaire aux traits durs avait t arrt un an en fvrier 2008 pour une incursion illgale en territoire isralien, avant dtre reconnu coupable dtre un combattant illgal , dit-il. Sa peine sest termine jeudi.
En pleine guerre, il a t refoul dans la bande de Gaza, que beaucoup rvent de fuir. Depuis le dbut de lopration militaire isralienne contre le Hamas, dbut juillet, la bande de Gaza a des airs de prison en flammes, avec ses 1,8 million dhommes, de femmes et denfants pris au pige daffrontements sans possibilit de quitter lenclave, soumise un double blocus isralien et gyptien. Seule lumire pour Oussama: sa femme et ses quatre enfants dont la petite Sara, ne au dbut de sa dtention, quil na jamais vue.
Vouloir mourir en revoyant Gaza
Blagueur au passage la frontire, Rami se vote peu peu, pour essuyer des larmes avant larrt dans le centre-ville de Gaza. Son arrive Rafah, aprs deux ans et demi de dtention, il ne la annonce personne. Je suis libr, ce devait tre un jour heureux, mais ce ne lest pas. L, je vois Gaza en ruines, Gaza en guerre. Ce que je vois ce sont des martyrs, des gens qui souffrent. Mieux vaut mourir que de vivre comme a, sans dignit , raconte-t-il.
En janvier 2012, Rami, alors g de 19 ans, avait t arrt avec deux amis prs de la frontire isralienne. Ils nous ont accuss de faire partie de la rsistance, ont dit que nous tions prs de la frontire pour des reprages, que nous tions des terroristes.
Selon les donnes les plus rcentes dAmnesty International, fin 2012, plus de 4.000 Palestiniens taient emprisonns en Isral, dont quelques centaines en dtention administrative, une disposition qui autorise lemprisonnement de personnes, gnralement pour des raisons de scurit, sans jamais les juger. Au cours des derniers mois, le nombre de Palestiniens crous en vertu des dtentions administratives a augment de manire significative , assure Deborah Hyams, dAmnesty International.
Et depuis loffensive terrestre dans la bande de Gaza, un nombre encore inconnu de Palestiniens a t arrt, souligne-t-elle. En juin, des organisations de soutien aux prisonniers palestiniens avaient fait tat denviron 5.600 dtenus palestiniens en Isral, dont 340 en dtention administrative. Aprs deux ans et demi sans tre mis en accusation , Rami a t libr de la prison de Ramon. On ma dit que jtais libre. Jtais surpris. Je me suis dit: Cest la guerre, pourquoi me librent-ils? .


(Afp)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Rami et Oussama, de retour Gaza en guerre...




07:31 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,