> >

[] [ ]

Les barbares savants.

(Tags)
 
Lempreinte des savants algriens en Afrique, un fait de lhistoire (rencontre) Emir Abdelkader 0 2014-03-10 06:56 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Les barbares savants.

Les barbares savants.






Du protocole d'Hannibal celui d'Attila en passant par l'apologie du gnocide celle du viol des femmes palestiniennes, les lois de la guerre, de l'occupation, du voisinage ; bref toutes les lois humaines se trouvent ainsi dlibrment bafoues par les barbares savants contemporains



Normalement, un barbare n'est pas savant. Ce fut ainsi, du moins, jusqu lavnement de la technologie moderne, cette fille btarde de la science. Qui, comme toute btarde, on l'a marie rapidement au premier venu. Justement, il se trouve que ce premier venu est souvent un barbare.

Et ce n est pas la premire fois que le dit barbare dfie, arm de sa technologie, le droit, une conception qui, par dfinition, lui est compltement trangre.

Souvenons-nous de la premire guerre mondiale quand la paysannerie franais, chair canon de la pseudo lite rpublicaine, et arme uniquement de son courage lgendaire charge au blanc un ennemi allemand surarm, lui, de sa science infuse.

Cette paysannerie longtemps berce par lidal chevaleresque de la beaut d'une charge mene sabre au clair, dernier vestige encore restant d'une aristocratie qui ne manquait pas elle de panache, reconnatra vite ses dpens ltendu de dgts que peuvent causer une mitrailleuse allemande, fut-elle dans les mains de plus vil et plus lche des hommes.

Do le sobriquet de barbares savants dont furent affubls jadis les allemands. Les franais de lpoque, toujours enclins tout thoriser, ont pens la question comme un conflit entre le doit, le leur videmment, et la science, celle des allemands.
Do la fameuse prire militaire notre Dame de paris, Laisserez-vous vaincre le droit par la science ?".

Aujourdhui un sicle jour pour jour aprs, ce problme se pose toujours. Et d'une manire encore plus pressante. Tellement les barbares sont devenus plus savants et les paysans plus courageux. En fait, la mitrailleuse s'est transforme en missile, le char en avion de combat, mais la fleur au bout du fusil est devenue l'olivier au bout de la pierre.

Pas de quoi rivaliser, en somme, avec ces nouveaux barbares, les pires qu'ils soient. Car contrairement aux Allemands hritiers d'une de plus redoutable tradition guerrire, ces derniers sont issus, eux, du seul peuple au monde qui, sur plus de 5000 ans d'histoire, n'a aucun idal chevaleresque. Pas une seule figure historique qui peut-tre considre comme telle.


D'ailleurs, c'est ici que le problme s''exaspre davantage dans la mesure qu'entre des arabes, parmi les peuples les plus courageux et tmraires s'il en est, mais dsarms et objets des guerres fratricides, et des juifs, sans aucune tradition guerrire, mais surarms et dfendus par un occident doublement coupable- de massacre des juifs hier puis de celui des palestiniens aujourdhui- les antinomies sont vivaces.

Et pour cause les uns ne se soumettront jamais, tandis que les autres vont tout dvoyer sans scrupule morale. Du protocole d'Hannibal celui d'Attila en passant par l'apologie du gnocide celle du viol des femmes palestiniennes, les lois de la guerre, de l'occupation, du voisinage bref toutes les lois humaines se trouvent ainsi dlibrment bafoues.

Ds lors, le massacre des femmes et enfants par milliers et par la technique la plus sophistique et la plus meurtrire, devient sans gnes ni hontes une pratique rgulirement applique et ce, au vu et au su du monde entier.

Pis, le refus d'affronter l'ennemi de face, dsarm fut-il, ne cache que trop mal une lchet connue et reconnue intrinsque ces barbares savants contemporains.
Barbares dont la science n'est pas seulement, comme pour les prcdents, une option de commodit, mais bien au contraire une condition existentielle sans laquelle ils ne resteront pas une minute supplmentaire sur cette terre dont les ayants-droit rclament haut et fort leur d.


En vrit, la question n'est plus, aujourdhui, entre le droit et la science comme elle l'est entre la civilisation et la barbarie.

Cependant, ces Palestiniens trahis par tous, par leur ciel, leur mer, leurs voisins, leurs cousins arabes et musulmans tout autant que par le mal nomm droit international ont heureusement deux allis de choix.

Une terre qui, du fond de ses entrailles, les treint bien et un courage surhumain tout-preuve. Et les deux font que, prenant le monde entier pour tmoin, le combattant palestinien plante ses pieds dans sa terre et, sa pierre la main, fixe les barbares savants avec beaucoup de dfi et mpris. Il crie non sans certitude, lui, lgard de la mosque d'Al Aqsa il est impossible que tu laisses vaincre la civilisation par la barbarie . Cette mosque qui, dit-on, semble comme lui rpondre que jamais.

Cide




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les barbares savants.




07:07 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,