> >

[] [ ]

L'"Etat islamique"largit son offensive

(Tags)
 
Aqmi rejette le califat dcrt par lEtat islamique Emir Abdelkader 0 2014-07-14 11:17 PM
HRW appelle lEtat islamique librer plus de 100 coliers ... Emir Abdelkader 0 2014-07-01 10:18 PM
Qui est ltat islamique en Irak et au Levant ? Emir Abdelkader 0 2014-06-12 02:24 PM
" " " " "" "" Emir Abdelkader 0 2013-09-12 10:13 PM
l'entourage du prsident Mohamed Morsi dnonce "un coup d'Etat militaire" Emir Abdelkader 0 2013-07-03 06:58 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
L'"Etat islamique"largit son offensive

LES FORCES KURDES EN DIFFICULTÉ FACE AUX DJIHADISTES EN IRAK

L'"Etat islamique"largit son offensive








En juin, quand l'arme irakienne a fui devant l'avance des djihadistes, les Kurdes ont pris sa place, largissant leur territoire de 40%, mais aujourd'hui ils sont leur tour en difficult face aux attaques des insurgs.
La tactique des Kurdes a prouv leurs forces de scurit qui se retrouvent avec une tendue bien plus importante contrler, alors mme que la rgion autonome du Kurdistan connat des difficults financires. Consquence: les peshmergas ont subi plusieurs revers majeurs dbut aot face aux insurgs, perdant coup sur coup plusieurs villes la frontire syrienne, en particulier Zoumar et Sinajar, ainsi que deux petits champs ptroliers. Les peshmergas sont bien entrans, bien quips et motivs, mais clairement plus efficaces pour dfendre leurs positions, sur leur propre terrain, que pour combattre dans les plaines de l'Irak, souligne Peter Harling, de l'International Crisis group. Pour le dire simplement, ils n'ont jamais t faits pour a. Ils ont croqu une grosse part du gteau, et cela va prendre beaucoup de temps digrer, analyse de son ct Toby Dodge, directeur du Centre pour le Moyen-Orient la London School of Economics. D'un point de vue militaire, ils ne sont pas entrans ou financs suffisamment pour contrler leurs nouveaux territoires, ajoute-t-il.
Les forces kurdes sont considres comme de loin les plus efficaces et les mieux organises d'Irak, mais les problmes de trsorerie du Kurdistan, lis son conflit avec Baghdad sur la question de la vente du ptrole, psent sur le financement et l'quipement des troupes. Ces derniers jours, les forces kurdes ont subi d'normes pertes dans des combats contre les djihadistes Jalawla, 130 km au nord-est de Baghdad. A plusieurs occasions, ils ont combattu des heures avant de devoir abandonner leurs positions par manque de munitions. Un pacte de non-agression semblait en vigueur entre Kurdes et djihadistes au dbut de l'offensive lance en Irak le 9 juin par les insurgs, qui se sont empars de larges pans de territoires au nord de Baghdad. Profitant comme les jihadistes de la droute des forces de scurit irakiennes, les Kurdes ont pris le contrle de secteurs depuis longtemps disputs avec Baghdad et voisins de ceux conquis par les insurgs, mens par le groupe ultra-radical de l'Etat islamique (EI). Sur une vido poste sur Internet, on voit ainsi des djihadistes et des peshmergas, chacun d'un ct d'un pont, l'air dtendu. Mais dbut aot les combattants de l'EI ont dcid d'attaquer des positions kurdes. Et dans un communiqu, lundi, le groupe a clairement lanc une dclaration de guerre aux Kurdes. Les brigades de l'Etat islamique ont maintenant atteint le triangle entre la Turquie, la Syrie et l'Irak. Que Dieu permette ses moudjahidine de librer la rgion entire, indique le groupe. Evoquant ses victoires face aux gangs et milices kurdes, l'EI affirme que les ennemis apostats ont t humilis.
Maintenant, l'EI veut s'tendre sur le territoire du Kurdistan. S'ils (les peshmergas) ne mettent pas fin trs vite cette volont, la situation pourrait devenir trs dangereuse, estime Issam al-Faily, un chercheur en science politique l'universit Mustansiriya de Baghdad. Face l'offensive djihadiste contre les Kurdes, des combattants du parti kurde syrien de l'Union dmocratique (PYD) ont travers la frontire pour venir aider les peshmergas. Et le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, un chiite, a ordonn l'arme de l'air d'apporter son soutien aux combattants kurdes, dans un geste rare.
Selon le commentateur politique kurde Asos Hardi, l'EI, qui a proclam un califat cheval sur les territoires conquis entre l'Irak et la Syrie, tente de scuriser la zone frontalire Syrie-Irak-Turquie, mais ne peut y parvenir sans s'tendre en territoire kurde. Le groupe, connu pour ses exactions, sait bien que les Etats-Unis soutiennent l'ide d'une coopration entre Kurdes, chiites et sunnites contre lui, ajoute-t-il.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

L'"Etat islamique"largit son offensive




05:45 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,