> >

[] [ ]

Comment l'pouse de Djaballah propageait le wahhabisme en Algrie

(Tags)
 
La chronique de Hafid Derradji : Comment va lAlgrie? Emir Abdelkader 0 2014-07-22 08:46 AM
Comment lAlgrie sest faite voler son Mondial 1982 Emir Abdelkader 0 2014-06-12 11:33 PM
Algrie : comment Bouteflika a neutralis l'arme Emir Abdelkader 0 2014-03-19 02:51 PM
Algrie : comment Bouteflika reprend la main Emir Abdelkader 0 2013-09-13 10:13 PM
comment on devient chef dEtat en Algrie Emir Abdelkader 0 2013-07-13 03:16 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Comment l'pouse de Djaballah propageait le wahhabisme en Algrie

Comment l'pouse de Djaballah propageait le wahhabisme en Algrie



La femme dAbdallah Djaballah revendique, avec beaucoup de fiert, le fait davoir intensment activ ds sa tendre jeunesse dans la propagation de la doctrine wahhabite dans le milieu fminin algrien. Dans un long entretien publi aujourdhui par le quotidien arabophone algrien Echorouk, lpouse de celui qui dirige actuellement le Front de la justice et du dveloppement (FJD), un parti fondamentaliste, rvle, avec prcision, comment elle faisait du proslytisme quand elle tait dj au lyce. Mon premier objectif tait de convaincre des filles de mon entourage porter le hidjab, qui tait presque mconnu cette poque-l (dbut des annes 70). Et moi, je le portais depuis dj le collge (12 ans), indique-t-elle. Outre laspect vestimentaire, elle faisait aussi de lendoctrinement travers des halakate (des prches en srie), une sorte de lavage de cerveau des lycennes. Elle assure avoir toujours travaill ouvertement et publiquement sans avoir t inquite. De formation conomique, cette diplme de luniversit dAlger a t prise sous laile du cheikh Mohamed Bouslimani, fondateur de lassociation caritative El-Irshad wa el-islah (Guidance et rforme) avant de se lancer elle-mme dans la prdication. La femme de Djaballah explique ainsi comment elle a grandement contribu la propagation de la pense intgriste et extrmiste dans les cits universitaires (elle tait elle-mme rsidente la cit universitaire de Ben Aknoun) et russi entraner de nombreuses filles dans lobscurantisme islamiste qui a conduit la dcennie noire avec toutes ses consquences sur le pays et la socit. Elle affirme aussi avoir commenc son travail de propagande wahhabite une poque o trs peu de filles et de femmes connaissaient le voile ou le hidjab. Un travail de conditionnement religieux qui a bien port ses fruits, puisquaujourdhui, le hidjab couvre plus de la moiti des femmes algriennes. Une contribution dont elle est fire. La femme de Djaballah, qui fait lapologie de lintgrisme, raconte ainsi son parcours avec beaucoup de romantisme, faisant bien entendu limpasse sur les mthodes parfois cruelles utilises pour propager la pense intgriste dans une socit fortement imprgne de socialisme. Menaces, terreur, bourrage du crne avec des hadiths lorigine douteuse, apologie des guerriers afghans, manipulation de linterprtation des versets coraniques La femme de Djaballah fait ainsi un aveu, sans le vouloir peut-tre, sur sa responsabilit ainsi que celle de son mari dans les massacres commis par des terroristes durant les annes 90. Ces terroristes, qui tuaient et massacraient tout bout de champ, ont t la consquence directe de ce long travail dendoctrinement et de conditionnement de la socit qui a commenc ds le dbut des annes 90. Les mthodes utilises taient presque identiques celles employes en Afghanistan. Dailleurs, les premiers terroristes monts au maquis avaient fait la pseudo-guerre sainte en Afghanistan. Grce des femmes comme lpouse de Djaballah, notre pays a fait un bond incroyable en arrire, avec un dcennie de sang dont les squelles sont encore visibles dans la socit. De quoi en tre fier ?

Rafik Meddour




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Comment l'pouse de Djaballah propageait le wahhabisme en Algrie




05:04 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,