> >

[] [ ]

Le FFS invite au dialogue

(Tags)
 
Quand lEurope sinvite la campagne Emir Abdelkader 0 2014-03-28 07:23 PM
Le conflit syrien sinvite dans la wilaya dEl Tarf Emir Abdelkader 0 2014-02-09 03:12 PM
Sommet USA-Afrique, Obama invite lAlgrie Emir Abdelkader 0 2014-01-24 06:16 PM
Je vous invite Emir Abdelkader | french Forum 3 2012-10-04 06:41 PM
Yasmina Khadra sinvite dans une glorification des harkis Emir Abdelkader 0 2012-06-30 07:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le FFS invite au dialogue

Le FFS invite au dialogue








Le Front des forces socialistes (FFS) a tenu, hier, une session de son conseil national consacre, entre autres points, lexplication de la dmarche consensuelle quil entreprend pour sortir le pays du statu quo.


Devant la multitude dinitiatives pour le changement dmocratique, le plus vieux parti de lopposition tient faire sortir du lot son projet, quil juge diffrent et inclusif. Il est important de souligner que le consensus national que le FFS veut contribuer instaurer ne se substitue pas et ne constitue en aucun cas une dmarche similaire aux initiatives des partis de lopposition ou bien celle du pouvoir, prcise Mohand Amokrane Cherifi, membre de linstance prsidentielle du FFS.
Evoquant dans une confrence les modles de consensus dans le monde et le cas de lAlgrie, M. Cherifi a expliqu que la dmarche entreprise par ceux regroups dans la CNLTD recherche un large consensus autour dune plateforme de transition en vue de crer un rapport de force contre le pouvoir permettant un changement radical du systme ; quant ceux regroups en ple, ils souhaitent galement la plus large adhsion leur programme pour une rforme progressive de ce systme. Le pouvoir, quant lui, vise runir un consensus autour de son projet de rvision constitutionnelle.
Quen est-il du FFS ? M. Cherifi explique que toutes ces initiatives sont construites unilatralement : dun ct lopposition rejetant le systme, de lautre le pouvoir faisant peu de cas de lopposition. Alors que le consensus national, tel que recommand par le 5e congrs du FFS, est inclusif de tous les acteurs du pouvoir et de lopposition ainsi que de la socit civile. Le confrencier estime que le consensus national tel que pens par le FFS nest pas dfini lavance par lun ou lautre de ces acteurs travers une plateforme ou un programme, mais sera construit par lensemble des parties, dans un cadre neutre transparent permettant chaque acteur, du systme et de lopposition, davancer ses propositions pour une meilleure gouvernance du pays sur les plans politique, conomique, social, culturel et environnemental.
La confrence du consensus national quappelle le FFS de ses vux offrirait, dit-il, un cadre appropri ces acteurs afin de prsenter leurs projets respectifs et de dcouvrir de possibles convergences et un large consensus sur des questions dintrt national. Revenant sur les modles de transition et de consensus de par le monde, le membre de linstance prsidentielle, qui est aussi expert auprs des Nations unies, fait remarquer que linitiative du FFS pour la construction dun consensus national est une premire dans les annales politiques. De tout temps et en tout lieu, une telle approche restait du ressort des gouvernements qui lutilisaient pour largir leur base de pouvoir, indique M. Cherifi avant de souligner que cest la raison pour laquelle une telle dmarche nest pas toujours bien accueillie.
La recherche dun consensus dans le contexte politique national est une tche complexe et risque car sujette critique par tous ceux qui pourraient y voir une menace pour leur position au sein du pouvoir ou dans lopposition, estime le confrencier, en notant que ceux qui connaissent le FFS savent que nous ne sommes pas des amateurs.
Il explique que la participation du vieux parti de lopposition la fois la confrence de la CNLTD et aux consultations inities par le pouvoir autour de la rvision constitutionnelle obit un seul et mme objectif, qui est de montrer lintrt que nous portons aux positions des uns et des autres ainsi que notre capacit unique parler tous, en toute confiance et sans prjug, et de ce fait mme de les concilier dans le cadre de la reconstruction nationale en facilitant les changes et la mdiation entre tous.
Ceci et de regretter que les incertitudes lies la conjoncture politique actuelle ne permettent pas didentifier le ou les acteurs au sein du rgime en mesure dengager le systme dans la reconstruction du consensus national. Une situation qui pousse le parti opter pour la prudence, afin de le prserver des risques dchec et des critiques que notre initiative pourrait susciter du ct du pouvoir comme de lopposition, considre Mohand Amokrane Cherifi.
Nous ne sommes pas des amateurs
Cette prudence recommande de saccrocher son autonomie tout en engageant toutes les parties dans toutes les tapes du processus consensuel afin que la confrence soit celle de tous les acteurs rassembls et non celle du FFS, indique le mme confrencier. Un rle de facilitateur de dialogue pour le FFS, qui tient mener terme son initiative pour la tenue dune confrence nationale du consensus. Sinspirant des modles qui ont russi ailleurs, M. Cherifi estime que les participants auront un statut identique quils soient du pouvoir, de lopposition ou de la socit civile. Lorsquil y a volont du pouvoir de contribuer au consensus, il faudrait par avance connatre jusquo il peut aller, note-t-il.

Mme si le processus risque dtre trs long, Ali Laksri, galement membre de linstance prsidentielle, estime quau FFS, nous sommes convaincus que toutes les composantes de la socit nattendent que la volont politique des diffrentes parties, pouvoir et opposition, pour simpliquer et sengager dans la concrtisation et la russite de la confrence nationale de consensus.
Ds lannonce du FFS dorganiser une confrence nationale de consensus, dautres initiatives ont t lances dans la prcipitation, ce qui na pas empch notre parti de rpondre linvitation de la CNLTD et de la Prsidence, ce qui est cohrent avec notre ligne politique et notre dmarche. Le parti sest fix comme objectif la recherche et linstauration dun dialogue entre toutes les parties protagonistes en vue datteindre les objectifs de la rsolution du 5e congrs du parti, affirme M. Laskri, en assurant ne rien avoir cd sur la ligne politique du parti.

Nadjia Bouaricha




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le FFS invite au dialogue




12:40 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,