> >

[] [ ]

Un signal radio qui viendrait de lespace intrigue les scientifiques

(Tags)
 
Rachid Nekkaz : Je souhaite que laffaire Saadani soit un signal fort Emir Abdelkader 0 2014-06-05 02:45 PM
l'Arabie Saoudite finance le Mossad pour l'assassinat de scientifiques iraniens Emir Abdelkader 0 2014-03-10 10:42 PM
Les Chimpanzs de l'espace seifellah 0 2013-05-18 07:40 PM
Pourquoi lAlgrie a autoris des avions franais traverser son espace arien Emir Abdelkader 0 2013-01-15 03:15 PM
Free signal instaforex-egypt 1 2011-05-23 01:45 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Un signal radio qui viendrait de lespace intrigue les scientifiques

Un signal radio qui viendrait de lespace intrigue les scientifiques






Le radiotlescope d'Arecibo, le plus grand et le plus sensible au monde, a dtect des signaux radio inconnus. Ils pourraient venir dune autre galaxie.

Cela fait dj quelques annes que les scientifiques sont confronts une nigme : d'tranges "sursauts radio" sont mis depuis l'espace, sans qu'on nen connaisse ni la distance ni la source prcise. Or, depuis quelques semaines, la communaut des astronomes sagite : un nouveau sursaut, provenant des profondeurs de lespace, pourrait donner de nouveaux indices, rapporte "Le Parisien".
Plus connu sous le nom scientifique de "sursaut radio rapide" (fast radio bursts en anglais) ou de "sursaut Lorimer", ce type de phnomne a dj t observ en 2007. Lobservatoire de Parkes, en Australie, enregistre alors un sursaut radio de forte intensit dans la rgion du Petit Nuage de Magellan, une petite galaxie en orbite autour de la ntre, la Voie lacte. La dcouverte est prise au srieux par les scientifiques, mais ils la laissent finalement de ct car aucun autre observatoire ne vient la confirmer.



Il faudra attendre 5 ans pour que ce jour vienne. Le 2 novembre 2012, le radiotlscope de lobservatoire dArecibo (Porto Rico), le plus grand et le plus sensible au monde, isole son tour un puissant signal radio.
"Les scientifiques se demandaient s'il ne s'agissait pas d'un dysfonctionnement de l'antenne de Parkes. Mais comme le sursaut de 2012 a t repr par un radiotlescope diffrent de celui de Parkes, le vrai travail scientifique peut commencer", explique Oliver Sanguy, spcialiste de lastronautique et rdacteur en chef dEnjoy Space, le site dactualits spatiales de la Cit de lespace Toulouse au site Atlantico.fr.
D'aprs les auteurs de l'tude publie le 10 juillet 2014 dans la revue scientifique "The Astrophysical Journal", ces signaux radio semblent avoir t mis depuis une autre galaxie, plusieurs millions d'annes-lumire : "Selon toute vraisemblance, les ondes radios proviennent des confins de lespace extragalactique - une perspective extrmement intressante", indique l'astrophysicienne et co-auteur de la dcouverte Victoria Kaspi, dans un article publi par l'Universit McGill.
De nombreuses hypothses

Comme lexplique "Le Parisien", cette dcouverte vient alimenter les fantasme de lexistence dune vie extra-terrestre, dautant que lobservatoire dArecibo est clbre pour avoir envoy en 1974 un message destination dventuels petits hommes verts.
Le message d'Arecibo (CC-BY-SA-2.5,2.0,1.0).

Dans son article, lquipe dArecibo confirme que ces tranges phnomnes cosmiques se produiraient en ralit 10.000 fois par jour, selon le quotidien. Adieu la possibilit de messages daliens, moins de considrer quils nous bombardent en permanence de signaux. Mais ce sursaut radio, nomm FRB 121 102 et identifi comme un "pic d'intensit" d'une dure de 3 millisecondes, alimente dj de nombreuses hypothses : vaporation de trou noir, collision entre toiles neutrons, sursauts de magntars, pulsars dun nouveau genre, etc.
Lastrophysicien James Cordes, qui travaille la rsolution de lnigme au sein de luniversit amricaine Cornell, exclut toute implication extra-terrestre, sans toutefois savoir do vient cet trange phnomne : "A ce stade, nous ne savons pas par quoi ces sursauts sont provoqus". Les scientifiques ont du pain sur la planche.






 

()

« ... | "" "" »

: 1 ( 0 1)
 

Un signal radio qui viendrait de lespace intrigue les scientifiques




11:24 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,