> >

[] [ ]

Les combattants kurdes rcuprent le terrain perdu

(Tags)
 
Les boycotteurs dcids occuper le terrain Emir Abdelkader 0 2014-03-23 02:43 PM
Le bras de fer perdu dAl Jazeera Emir Abdelkader 0 2013-10-16 06:56 PM
Syrie: les rebelles ont perdu la bataille de Qousseir Emir Abdelkader 0 2013-06-05 03:56 PM
le Maroc perd du terrain Emir Abdelkader 0 2012-11-04 01:58 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les combattants kurdes rcuprent le terrain perdu

Violences en Irak : Les combattants kurdes rcuprent le terrain perdu



Des combattants kurdes, appuys par des raids amricains, ont poursuivi hier leur offensive contre les djihadistes dans le nord de lIrak aprs avoir repris le contrle du plus grand barrage du pays et inflig lEtat islamique (EI) son plus important revers. Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont pour leur part affich leur dtermination aider le gouvernement irakien combattre les djihadistes.


Les insurgs sunnites, mens par lEI, ont lanc le 9 juin une offensive au nord de Baghdad, qui sest tendue dbut aot dans le nord du pays face une arme irakienne impuissante freiner leur avance. LEI est galement sous le feu en Syrie, o le rgime de Damas a men dimanche et lundi des dizaines de raids contre des positions des extrmistes dans le nord et lest du pays. LEI a dclar avoir tabli un califat cheval sur des territoires situs en Irak et en Syrie, o il affronte la fois le rgime et les rebelles.
En Irak, les combats nont pas cess au sud du barrage de Mossoul, alors que des quipes dexperts parcouraient le site du barrage la recherche dengins explosifs qui y auraient t laisss par les djihadistes, a indiqu Kawa Khatari, un responsable du plus important parti kurde. Le porte-parole irakien pour la scurit, le gnral Qassem Atta, a affirm que le barrage avait t totalement repris lors dune opration conjointe mene par des forces antiterroristes et des Peshmergas avec un soutien arien.
Il a ajout, la tlvision dEtat, quaprs la prise par les Peshmergas (forces kurdes) du barrage, situ 50 km de Mossoul, place forte des insurgs en Irak, les combats se poursuivaient dans des installations connexes et notamment dans une zone rsidentielle. Les combattants kurdes dIrak, de Syrie et de Turquie ont uni leurs forces dbut aot dans une rare alliance pour faire face aux djihadistes dont la progression fulgurante menaait le Kurdistan irakien autonome, lest de Mossoul.
La reprise du barrage est intervenue alors que des avions de combat amricains et des drones ont men les bombardements les plus massifs contre lEI dans le nord de lIrak depuis le dbut des raids amricains le 8 aot. Le commandement militaire amricain qui couvre le Moyen-Orient et lAsie centrale a indiqu que les Etats-Unis avaient men dimanche 14 frappes ariennes prs du barrage situ sur le Tigre. Le prsident Barack Obama a indiqu au Congrs avoir autoris ces frappes ariennes limites sur lIrak pour soutenir les oprations des forces irakiennes et protger les intrts amricains en Irak.
Pour sa part, le Premier ministre britannique David Cameron a estim que les djihadistes de lEI en Syrie et en Irak reprsentaient une menace directe pour le Royaume-Uni, ajoutant que son pays devait employer toutes ses capacits militaires pour stopper leur avance. Son ministre de la Dfense, Michael Fallon, a soulign que lengagement du Royaume-Uni en Irak nest pas seulement humanitaire et pourrait durer plusieurs mois. Ce nest pas simplement une mission humanitaire.
Avec dautres pays en Europe, nous sommes dtermins faire ce que nous pouvons pour aider le gouvernement irakien combattre cette forme nouvelle et trs radicale de terrorisme promue par lEI, a-t-il dit. Soulags par le dpart dAl Maliki. Aprs un peu plus de deux mois de violences, les puissances occidentales, soulages par le dpart du trs contest Premier ministre Nouri Al Maliki, ont envoy de laide humanitaire aux centaines de milliers de rfugis ayant fui les djihadistes, ainsi que des armes aux forces kurdes.
Ce dernier est accus davoir aliment le chaos, surtout la monte en force des djihadistes, en menant une politique autoritaire excluant la minorit sunnite dans un pays majoritairement chiite. Par ailleurs, les forces de scurit irakiennes, soutenues par des milices tribales sunnites ont repris aux djihadistes la rgion dAl Uqda, louest de Ramadi, dans la province dAl Anbar (ouest), a indiqu un responsable de la police Ahmed Sadag.
Dans le nord, les membres de minorits, dont les Yazidis, les chrtiens, les Shabaks et les Turcomans, sont cependant toujours menacs dtre tus ou enlevs par les djihadistes. Le 3 aot, la prise par ces derniers de la ville de Sinjar a pouss des milliers de Yazidis, une minorit kurdophone non musulmane, fuir vers les montagnes ou se rfugier dans le Kurdistan.

R. I.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les combattants kurdes rcuprent le terrain perdu




02:07 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,