> >

[] [ ]

Les forces loyales ouvrent plusieurs fronts contre les djihadistes

(Tags)
 
Europol met en garde contre la prolifration des rseaux djihadistes en Europe Emir Abdelkader 0 2014-06-02 01:01 AM
De 100.000 120.000 djihadistes en Syrie, .. Emir Abdelkader 0 2014-05-26 02:54 PM
Le flon Samraoui se joint au nouveau complot contre le DRS : que se trame-t-il contre lAlgrie ? Emir Abdelkader 0 2014-02-09 05:40 PM
Prsidentielle du 17 avril : Benouari contre la rgle 51/49 et ne comprend pas les attaques contre Emir Abdelkader 0 2014-02-06 01:17 PM
Le front contre le terrorisme islamiste sinsurge contre lamnsie Emir Abdelkader 0 2013-01-11 11:01 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Les forces loyales ouvrent plusieurs fronts contre les djihadistes

Les forces loyales ouvrent plusieurs fronts contre les djihadistes



Les forces irakiennes ont ouvert hier plusieurs fronts, entre autres Tikrit, au nord de Baghdad, selon lAFP, leffet de neutraliser lavance des djihadistes de lEtat islamique (EI). Ces derniers ont lanc le 9 juin une offensive au nord de Baghdad, qui sest tendue dbut aot vers la rgion autonome du Kurdistan. Cependant, depuis dix jours, les forces kurdes et gouvernementales ont repris dimanche avec le soutien de laviation amricaine plusieurs pans, notamment le barrage de Mossoul.


Avec la perte de ce barrage, lEI a enregistr son plus important revers depuis le 9 juin. Les combats se sont poursuivis hier dans les secteurs proches du barrage, avec de nouvelles frappes ariennes amricaines en appui. Le prsident Obama avait promis lundi que son pays compte poursuivre une stratgie long terme pour inverser la tendance contre lEI en soutenant le nouveau gouvernement irakien que doit former le Premier ministre dsign Hadar Al Abadi.
Le 8 aot, les Etats-Unis dclenchent leurs premires frappes sur les positions djihadistes. Elles interviennent aprs la prise de villes yazidies et chrtiennes dans le nord du pays, poussant lexode plusieurs dizaines de milliers de membres de ces minorits. Cest la premire fois que Washington simplique directement depuis le retrait de ses troupes en 2011.
Runis Bruxelles hier, les ministres europens des Affaires trangres se sont mis daccord sur la livraison darmes aux combattants kurdes pour combattre et impliquer tous les pays de la rgion, de lArabie Saoudite lIran, dans la lutte contre lEI.
Convulsions multidimensionnelles
Linvasion amricaine en 2003 et la propulsion au poste de Premier ministre de Nouri Al Maliki a plong le pays dans le chaos. Ce qui a permis aux djihadistes de semparer en juin, presque sans combattre, de Mossoul. En effet, lEtat irakien a abandonn ses quipements militaires. De leur ct, les Kurdes ont profit de cette dliquescence du pouvoir central pour semparer dune ville importante, savoir Kirkouk, zone riche en ressources ptrolifres.
Aprs avoir accd en 2006 au pouvoir, est adopte le 11 octobre de la mme anne la loi crant un Etat fdral malgr lopposition des sunnites qui y voient une manire de les isoler. Le 14 aot 2007, des attentats provoquent la mort de plus de 400 personnes dans la province de Ninive, dans le Nord. Attentats, imputs la branche irakienne dAl Qada. En fvrier 2011 des manifestations caractre socioconomique clatent. Aprs le dpart des troupes amricaines fin 2011, Al Maliki lance un mandat darrt pour complot contre le vice-prsident sunnite Tarek Al Hachemi, qui se rfugie au Kurdistan.
Le bloc Iraqiya dnonce la dictature du Premier ministre. Le pays sombre dans une crise politique. Entre-temps, les tensions sont au paroxysme entre le gouvernement central et la rgion autonome du Kurdistan, notamment sur la question de lexploitation des hydrocarbures. Et en dcembre 2012, dimportantes manifestations clatent, notamment dans le bastion sunnite dAl Anbar louest, appelant au dpart dAl Maliki, auquel il est reproch davoir marginalis les populations de cette rgion de par son autocratie.
Cette crise politique et la situation scuritaire chaotique qui prvaut dans le pays constituent une aubaine pour les djihadistes de lEI et des membres de tribus hostiles au gouvernement qui ont pris, en janvier dernier, le contrle de Fallouja et des quartiers de Ramadi (Al Anbar).
Depuis, ils contrlent une partie importante du territoire. Face lincapacit des forces irakiennes combattre les djihadistes. Le cumul de ces convulsions a fait de lIrak le terreau du terrorisme.

Amnay idir






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les forces loyales ouvrent plusieurs fronts contre les djihadistes




10:14 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,