> >

[] [ ]

Bouteflika rpond Mohamed VI

(Tags)
 
LANP rpond Hamrouche Emir Abdelkader 0 2014-07-21 02:07 PM
Condolances du Prsident Bouteflika au Prsident Mohamed Moncef Marzouki Emir Abdelkader 0 2014-07-19 02:00 PM
Bounouari rpond Hanoune Emir Abdelkader 0 2014-04-09 03:16 PM
le prsident Bouteflika flicite le prsident Mohamed Abdelaziz Emir Abdelkader 0 2014-02-26 05:44 PM
Mohamed Benhamou : Lintervention de Bouteflika a clou le bec aux opportunistes Emir Abdelkader 0 2014-02-14 06:11 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-08-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,956 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Bouteflika rpond Mohamed VI

Bouteflika rpond Mohamed VI








Tout en adoptant un ton fraternel et bienveillant, le message du chef lEtat na pas t dpourvu de reproches et qui, de surcrot, rappelle que lindpendance du Maroc est en partie, la consquence de la guerre de libration algrienne.


Le chef de lEtat, Abdelaziz Bouteflika, a saisi loccasion de la clbration de la journe nationale du moujahid, commemorant le double anniversaire de l'offensive du 20 aot 1955 et du Congrs de la Soummam en 1956, pour envoyer des messages cods au Roi du Maroc, Mohamed VI.

Le choix de la date de l'offensive du 20 aot 1955 portait en lui une expression de solidarit particulirement avec le peuple marocain frre l'occasion du 2e anniversaire de l'exil du Roi Moudjahid Mohammed V, puisse Dieu lui accorder Sa Misricorde", a indiqu Bouteflika, dans un message lu en son nom par le conseiller auprs de la prsidence de la Rpublique, Mohamed Ali Boughazi, Skikda.
La date du 20 aot, gage de fraternit et de solidarit entre les peuples marocain et algrien et date commune aux deux peuples, () nous appelle ne pas faire cas des futilits des jours ordinaires, qui tentent de nous faire oublier cet idal et nous amnent confondre entre les constantes et les variables , a soulign le chef de l'Etat, dans son message rpercut par lagence APS.

Tout en adoptant un ton fraternel et bienveillant, le message du chef lEtat algrien na pas t dpourvu de reproches et qui, de surcrot, rappelle que lindpendance du Maroc est en partie, la consquence de la guerre de libration algrienne.

La solidarit des Algriens avec les rsistants en Tunisie et au Maroc, a gnr invitablement une prise de conscience quant une imprieuse libration qui a englob, de par sa profondeur et sa dimension, l'ensemble de la rgion maghrbine , a soulign Bouteflika.

La sortie quivoque de Bouteflika intervient dans un contexte marqu par une nette dtrioration des relations entre les deux Etats voisins, sur fond de dsaccord sur le dossier du Sahara occidentale. Le soutien de lAlgrie la RASD alimente des ractions de plus en plus agressives de la part des officiels marocains.

La frontire entre lAlgrie et le Maroc est ferme depuis 1994.

Message du prsident Bouteflika l'occasion de la journe nationale du Moudjahid

Le prsident de la Rpublique, Abdelaziz Bouteflika, a adress un message l'occasion de la journe nationale du Moudjahid marquant le double anniversaire des vnements du 20 aot 1955 et du congrs de la Soummam en 1956, lu en son nom par le conseiller la prsidence de la Rpublique, Mohamed Ali Boughazi. En voici la traduction APS: "

Mesdames et Messieurs

Alors que notre peuple s'apprte clbrer le 60e anniversaire du dclenchement de la glorieuse rvolution, aujourd'hui s'impose la commmoration du double anniversaire de la journe nationale du Moudjahid marquant deux vnements mmorables dans l'histoire de notre triomphale rvolution. Deux vnements qui n'taient gure le rsultat d'une fortuit, d'un concours de circonstances ou encore la consquence de faits isols du contexte gnral de la lutte arme de notre peuple, mais plutt le fruit d'un travail de rflexion inscrit dans un processus aux contours clairs et tablis qui dnotait d'une logique implacable aux consquences probantes.

Il est fort vident que quand un projet est sous-tendu par la ralisation d'un objectif noble dcoulant d'une pense crative et anim d'une conviction inbranlable, d'une volont ferme comme la rvolution du 1er novembre, alors aucune force au monde, quelle que soit son ampleur, ne saura empcher sa concrtisation.

Quelques mois aprs le dclenchement de la glorieuse rvolution, il tait donc capital de passer de l'tape du lancement celle de l'ancrage, du dploiement et de l'largissement des perspectives, en reprenant l'initiative et en imposant la logique d'une rvolution imprgne de force et de dynamique. Cette tape a commenc lorsque le chahid Zighoud Youcef, a ordonn ses compagnons d'engager une bataille d'envergure travers laquelle s'largiront les oprations et affrontements qui taient, jusque l, confins dans les maquis dans le but d'atteindre les villes, de briser le blocus mdiatique impos la rvolution, d'touffer le sentiment d'hsitation et de rticence et de renforcer ses rangs en hommes et femmes, tous rallis autour d'elle.

Le but tait galement d'affirmer que le fait de porter les armes n'tait pas synonyme d'une rbellion conjoncturelle susceptible d'tre rprime par l'arrestation ou le martyre de certains symboles de la rvolution. L'exprience en matire de militantisme acquise par les pionniers du mouvement national et la solidarit des Algriens avec les rsistants en Tunisie et au Maroc, a gnr invitablement une prise de conscience quant une imprieuse libration qui a englob, de par sa profondeur et sa dimension, l'ensemble de la rgion maghrbine.

Le choix de la date de l'offensive du 20 aot 1955 portait en lui une expression de solidarit particulirement avec le peuple marocain frre l'occasion du 2e anniversaire de l'exil du Roi Moudjahid Mohammed V, puisse Dieu lui accorder Sa Misricorde. Ainsi, le 20 aot 1955, les units de l'Arme de libration nationale (ALN) lanceront une offensive dans la rgion du Nord Constantinois qui allait dmentir, de manire irrfutable, toutes les allgations qui semaient le doute autour des capacits de la rvolution et de l'indpendance de ses dcisions. De par les acquis raliss en faveur de la rvolution au double plan national et international, l'offensive a rpercut le sentiment de doute et de suspicion dans les rangs de l'ennemi dont la confiance a t vivement branle. Il s'en est alors all renforcer sa machine de rpression en mobilisant toutes ses capacits militaires, politiques et de propagande, en intensifiant sa prsence sur le terrain, feignant une victoire imminente sur ceux qu'il qualifiait de hors-la-loi.
Les oprations d'envergure menes par le martyr Zighoud Youcef dans le Nord Constantinois ont eu un impact profond l'intrieur et l'extrieur du pays. L'tau impos par les forces coloniales aux rgions des Aurs et de la Kabylie a t bris, laissant apparatre les prmices d'une solution politique entre le gouvernement et le Royaume du Maroc. Ainsi, il a t mis fin l'exil du Roi du Maroc et sa famille Madagascar, faisant alors du 20 aot un gage de fraternit et de solidarit entre les peuples marocain et algrien. Cette date, commune aux deux peuples, illustre la communaut de destin en toutes circonstances et nous appelle ne pas faire cas des futilits des jours ordinaires. Des futilits qui tentent de nous faire oublier cet idal et nous amnent confondre entre les constantes et les variables.

Un an aprs le premier exploit, un autre vnement majeur, la tenue du congrs de la Soummam Ifri Ouzellagune, est venu confirmer l'ancrage de la rvolution et la poursuite du projet de libration. Cet vnement a dot la Rvolution en institutions, lui permettant de s'tendre l'ensemble du territoire national, de s'organiser et se structurer, augurant ainsi, la faveur d'une maturit, de l'approche de l'avnement de l'Algrie moderne.

La commmoration de tels vnements marquants vise nourrir la mmoire des gnrations et radiquer la culture de l'oubli qui affaiblit, au fil des temps, les liens affectifs avec leurs ans et tarit les sources de fiert des ralisations des aeuls, favorisant ainsi leur garement et leur entranement vers des rfrences importes sapant les fondements et constantes de leur socit.

Mesdames, Messieurs,

La gestion efficiente de la Rvolution aussi bien l'intrieur qu' l'extrieur, a mis l'preuve le conflit entre les bonnes et mauvaises volonts en dpit des atrocits et des crimes perptrs par l'ennemi contre notre peuple. La cohsion des fronts intrieur et extrieur de la rvolution a contraint l'occupant ngocier d'gal gal avec les reprsentants du Front de libration nationale, unique et lgitime reprsentant de la glorieuse rvolution.

Il va sans dire que les causes justes aboutissent toujours en dpit des campagnes d'intox et de falsification concernant l'autodtermination des peuples et le recouvrement de leur libert et leur souverainet, la lutte contre le sous-dveloppement et l'dification de socits bases sur les principes de justice, de dmocratie et d'innovation. Telles sont les constantes qui permettent aux nations de prserver leur souverainet pour laquelle elles ont pay un lourd tribut.

La glorieuse rvolution qui a cras l'ennemi, clair les sentiers du salut des peuples opprims, a chang le cours de l'histoire, liminant l'injustice et consolidant la stabilit des relations entre Etats et peuples. Elle a aussi renforc les opportunits de paix, de dveloppement et de bien-tre au double plan rgional et international, tout en permettant aux peuples du monde entier d'aspirer jeter les passerelles de coopration et de solidarit en vue de prserver la paix mondiale et contenir les conflits et les guerres.

La stabilit dont jouit notre pays aujourd'hui sur fond d'agitation rgionale et gostratgique qui a malheureusement affaibli de nombreux pays en raison notamment d'un manque d'attachement aux valeurs d'unit, de souverainet et de scurit et une mauvaise apprciation des embches poses par les semeurs de discorde pour diviser les socits en vue de les dominer.
L'Islam que certains laboratoires et certains malveillants qui veulent en faire une religion de violence, de discorde et de fanatisme, constitue en vrit le ciment de l'dification des socits en ce sens qu'il se veut une religion de l'unit, de l'amour, de l'action et de la coexistence.

Aussi, l'attachement la citoyennet relve d'un dfi qui rsiste aux temptes fabriques visant anantir ce qui a t difi par les sacrifices et souffrances des peuples. Il ne s'aurait y avoir de libert, ni dignit, ni galit sans un pays libre, uni et souverain o tous les complots seront djous.
Nous avons oeuvr durant les dernires annes et nous continuons le faire au service de ce pays qui a souffert des affres du terrorisme et subit des pertes humaines et matrielles considrables. Nous avons russi grce la volont et la dtermination de notre peuple rtablir la paix et la srnit et dploy des efforts soutenus en faveur d'une refonte des institutions constitutionnelles et des ralisations conomiques et sociales mme de rpondre aux besoins et aspirations des citoyens notamment les jeunes.

Nous avons aussi opt pour le dialogue et la politique de bon voisinage avec tout le monde sans l'immixtion dans les affaires internes des Etats. L'Algrie continuera ses dmarches pour arrter l'hgmonie, l'effusion de sang et le dmantlement des rgimes car la stabilit et la scurit de notre pays sont tributaires de la stabilit du voisinage, du dveloppement et de la prosprit.

L'Algrie a, de tout temps, dnonc haut et fort l'agression barbare contre la population de Ghaza. Nous avons traduit la position traditionnelle de notre pays par des actes et des faits travers les dmarches entreprises avec les pays frres et amis pour arrter l'effusion du sang des innocents ou travers le soutien matriel et financier en faveur de nos frres en Palestine meurtrie. Nous avons galement affirm sans cesse que la solution dans ce pays, dont la terre a t spolie par l'occupant, passe par l'tablissement d'un Etat indpendant et souverain avec El Qods pour capitale.

Mesdames, Messieurs

Notre objectif l'occasion de cet anniversaire mmorable nous appelle avec insistance nous remmorer les valeurs et la sacralit du message des chouhadas pour permettre au peuple algrien vaillant d'y puiser les exigences d'dification de son parcours glorieux et renforcer les acquis raliss, arm d'une dtermination dfendre






 

()

« ... | .. ... »

: 1 ( 0 1)
 

Bouteflika rpond Mohamed VI




09:16 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,